alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 12:45
Dernières news
Entreprises publiques – Nabil Abdellatif appelle l’Etat à se retirer des secteurs compétitifs
02/12/2021 | 09:27
2 min
Entreprises publiques – Nabil Abdellatif appelle l’Etat à se retirer des secteurs compétitifs

 

L’expert comptable et président d'honneur de l'Ordre des experts comptables, Nabil Abdellatif, est revenu, jeudi 2 décembre 2021, sur plusieurs sujets d’actualité, entre autres, la séance de travail organisée, mercredi, par l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), sur la réforme des entreprises publiques.  

L’UGTT a annoncé, hier, le lancement d’une étude sur la restructuration des entreprises publiques au cas par cas. Cette étude inclut, pour le moment, la Pharmacie centrale, la Société des industries pharmaceutiques de Tunisie (Siphat) et sept autres entreprises. Elle se fera en collaboration entre la Centrale syndicale, les ministères concernés et une panoplie d’experts.

Invité de la Matinale sur les ondes de Shems FM, Nabil Abdellatif a salué cette démarche appelant à un audit minutieux et un examen approfondi sur des bases scientifiques. Il a, dans ce sens, évoqué la possibilité d’introduire des partenaires et investisseurs dans les entreprises en difficulté.

 

Il a dénoncé une gestion erronée des entreprises publiques soulignant que les participations de l’Etat devraient être gérées par un fonds d’investissement neutre et non par le ministère des Finances.

« L’Etat devrait réviser son rôle lequel devrait se limiter à la régulation, la structuration et la pénalisation. Il devrait se retirer des secteurs compétitifs et s’orienter davantage vers les énergies alternatives via des entreprises publiques afin de compenser les pertes accusées », a-t-il déclaré estimant qu’il faudrait beaucoup de courage pour résoudre la question des entreprises publiques.

Interpellé sur « les sociétés citoyennes » que le président de la République souhaite mettre en place pour remédier, au moins en partie, à la crise économique, Nabil Adellatif a affirmé l’absence d’une définition exacte pour ce concept. Il s’est, dans ce sens, interrogé sur un éventuel rapprochement entre ces sociétés et l’économie solidaire.

Revenant sur la question de la Loi de finances 2022, l’expert-comptable a avancé qu’en l’absence d’appui financier des pays frères et amis, l’Etat tunisien serait dans l’obligation de compter sur ses propres ressources et à défaut adopter une politique d’austérité qui toucherait aux dépenses de l’Etat, à la fonction publique, à la caisse de compensation, et aux politiques fiscale et monétaire.

 

 

M. Abdellatif a laissé entendre, dans ce contexte, que le gouvernement actuel devrait tendre la main aux organisations nationales et collaborer étroitement avec les partenaires sociaux afin de réduire les tensions et contestations sociales et gagner en productivité.

Dans un autre contexte, il a critiqué les embouteillages dans la Capitale appelant à en faire une zone cyclable pour réduire la consommation énergétique, transformer le paysage urbain et augmenter sa valeur immobilière.

Il a, également, appelé à encourager le travail à distance notant que le monde s’est transformé et qu’il serait temps de réfléchir à de nouveaux outils pour les services administratifs.

 

N.J.

02/12/2021 | 09:27
2 min
Suivez-nous
Commentaires
DHEJ
Compétitivités comme compétitions
a posté le 02-12-2021 à 10:45
Mais ça nécessite des R'?GLES et des ARBITRES.


Je désigne Wadii JARY président des secteurs compétitifs!


zozo Zohra
Trouver la solution adequate
a posté le 02-12-2021 à 10:09
Des sociétés déficitaires, qui sont devenus une très grande charge pour le budget d'état. Au lieu que ces sociétés génèrent des bénéfices c'est le contraire. Depuis des années l'état a injecte les milliards et les millards dans ces entreprises publiques. Ces sociétés sont devenus un gouffre d'argent.