alexametrics
Dernières news

Ennahdha tente d'apaiser les tensions

Ennahdha tente d'apaiser les tensions

Le bureau exécutif d’Ennahdha, qui s’est réuni depuis jeudi, a publié aujourd’hui samedi 20 juillet 2019, un communiqué de presse dans lequel le parti tente de calmer les esprits suite aux tensions consécutives à la mise en place des listes électorales.  

 

« Nous avons compris toutes les réactions qui ont accompagné l'annonce initiale des membres des listes du parti. Cela reflète le statut du choix démocratique dans les divers espaces d’Ennanhdha et nous affirmons notre volonté d'interagir de manière positive avec toutes les observations et recommandations » a commencé par préciser le bureau exécutif d’Ennahdha avant de préciser que les noms qui n’ont pas été inclus dans les listes, ont été écartés en suivant l’article 115 du règlement du parti « et à de nombreuses reprises également la recherche de la représentation idéale dans les différentes localités et régions ».

 

A la fin, le bureau exécutif d’Ennahdha a appelé les diverses structures et les militants du parti à se préparer pour commencer à présenter les listes électorales des différentes circonscriptions aux instances électorales locales dans les délais impartis, et à œuvrer à surmonter les différends sur la formation des listes pour contrecarrer toutes les campagnes de dénigrement qui visent l'unité du parti.

 

Rappelons qu’Ennahdha connaît depuis des jours une crise sans précédent. De nombreux dirigeants ont accusé Rached Ghannouchi d’avoir violé le règlement en modifiant unilatéralement 30 sur les 33 têtes de liste élus par les Nahdhaouis, faisant ainsi sauter d’illustres personnalités du parti. Une décision sur laquelle il a été appelé à revenir et qu’il a finalement décidé de maintenir.   

Le parti a également exprimé sa préoccupation de la non promulgation des amendements de la loi électorale. Ennahdha invite les blocs parlementaires et les partis à se réunir pour entamer des consultations en vue de sortir de cette situation.


M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

Bourguibiste nationaliste
| 21-07-2019 09:56
Il est évident que BN est malheureusement acquis à la cause islamiste. Il est encore temps pour les nationalistes modernistes de se réveiller et de résister: Khriji ne serait jamais ni Premier ministre ni président.

Houcine
| 20-07-2019 21:38
A rapporter aussi souvent toute prise de parole ou événement concernant Ennahdha c'est lui servir de relais.
Cette officine islamiste n'a jamais servi l'apaisement que contenue, elle est tout sauf un mouvement mais une pièce dans le dispositif qui finit par empêcher toute démocratisation.
L'Histoire peut témoigner qu'elle a installé le terrorisme qui a et fait encore le jeu des ennemis du pays, et permis à des terroristes de diriger les affaires de ce pays réputé pour son libéralisme en comparaison avec les autres pays musulmans.
L' état d'esprit des populations en est transformé, les discours haineux sont la norme et la vengeance est réclamée comme dans le viatique de tout bon islamiste, en témoignent la levée de soutiens à un avocat vite devenu seulement victime alors qu'il a assassiné un pauvre type...
Climat nauséabond.

joseph
| 20-07-2019 20:28
ce coup de tete va lui couter cher

veritas
| 20-07-2019 12:44
C'est une manOeuvre pour faire croire que le parti de la secte vie des dissensions avec le gourou et c'est complètement faux c'est juste pour essayer d'endormir leur concurrents et leur faire croire que la mission est devenu simple et pas la peine d'utiliser de gros moyens électorales à ce moment là la mission des khwanjias deviendra plus facile et un boulevard s'ouvrira devant eux pour marquer des butes dans une cage vide et sans gardien de but .
ils essayent de faire croire que la démocratie prime chez la secte mais ce n'est que du bluffe comme toujours,les décisions émanent du gourou après consultation de son dieux le sultan et Othman Hitlerdogan et de son sponsor qataris via les anglo-saxons.

Abir
| 20-07-2019 12:20
Toute personne se présentera comme indépendante il ne faut pas voter pour elle, elle représente systématiquement Ennahda, voilà les choses sont clair bien fait pour ces magouilleurs

Cheimónas
| 20-07-2019 11:40
En faisant ainsi Ennahdha rafflera la majorité des sièges de l'ARP car en outre des listes nahdhaoui ces ténors refoulés se présenteront aux élections législatives comme indépendants et gagneront des sièges en plus pour former par la suite la majorité au parlement.

A lire aussi

L’ancien Mufti Mokhtar Sellami est décédé, ce lundi 19 août 2019, à l’âge de 94 ans.

20/08/2019 00:43
0

il estime qu’il a les compétences nécessaires lui permettant d’être à la tête de l’Etat

19/08/2019 23:15
0

« Il y avait de véritables négociations à ce sujet, et j’avais reçu cette information. Il est

19/08/2019 21:11
6

pour avoir falsifié sa signature de

19/08/2019 20:23
2

Newsletter