alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 23:05
Dernières news
Ennahdha appelle à la participation à la marche du Front du salut
16/06/2022 | 18:55
1 min
Ennahdha appelle à la participation à la marche du Front du salut

 

Le mouvement Ennahdha a rendu public un communiqué, ce jeudi 16 juin 2022, appelant ses adhérents et partisans à participer à la marche nationale prévue par le Front du salut national le dimanche 19 juin 2022 à 10h.

 

Ennahdha indique qu’elle participe à ce mouvement pour défendre les valeurs de la liberté et les acquis démocratiques du peuple tunisien contre les dangers que présente le pouvoir putschiste du 25-Juillet. Le mouvement réaffirme son rejet « du dialogue fictif » et « du référendum frauduleux » en perspective n’ayant pour objectif que d’imposer la volonté individualiste au détriment de la volonté nationale.

 

Le Front du salut national a annoncé, depuis le 14 juin 2022, une marche de protestation prévue dimanche 19 juin, qui prendra pour point de départ le Passage au centre-ville de Tunis, en direction du Théâtre municipal à partir de 10h du matin.

C’est « en défense de la démocratie et pour protester contre le pouvoir putschiste », que la coalition de l’opposition manifestera.

S.H

16/06/2022 | 18:55
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Ennahdha
ou la danse du coq castré....
a posté le 20-06-2022 à 09:48
Selon Imed HAMMAMI, ancien ministre et ancien dirigeant d'Ennahdha, Ghannouchi et Ennahdha sont déjà finis...!!!! Lors des prochaines élections législatives, Ennahdha n'aura même pas 5% des suffrages. Ceci dit que cet appel d'Ennahdha est la danse de désespoir d'un coq castré et isolé...!!!!
Abel Chater
Il n'y a pas plus redouté dans les vraies démocraties, comme les partis politiques qui témoignent une grande concordance avec leur peuple, par de vraies élections démocratiques transparentes.
a posté le 17-06-2022 à 19:35
Les « Carcajous », qui ne trouvent comment vaincre le parti d'Ennahdha par les élections démocratiques, ils cherchent d'autres moyens pour le vaincre par leur propre dictature. Il faudrait refaire tout, sur mesure à son propre peuple de son propre quartier populaire d'El-Mnihla. Tout refaire, depuis le régime présidentiel des cafés populaires de la «Chkobba», jusqu'à la constitution du Marché de gros de Bir El-Kassaâ, où les marchands de légumes auront la mission de mener une «campagne explicative», pour éclairer la citrouille ou la pastèque des Tunisiens. Ils soutiennent bénévolement l'écrivain public Sadok Belaïd, qui rédige à lui tout seul, toute une constitution sur mesure pour son commanditaire Kaïs Saïed. Une «république bananière» veut naître en Tunisie, dont le nombre de sa population, ne pourra dépasser les cent mille personnes qui klaxonnent leurs profits personnels, autour de cette folie suicidaire pour toute la Tunisie et pour les Tunisiens. Même son «prédicateur» le jéridi Ahmed Chaftar, s'est retiré de la campagne explicative au sujet des règles du jeu de cartes de la «Chkobba», dans les cités populaires. Le pauvre, il a tant expliqué qu'il n'y a qu'une seule carte «7 de carreau» ou «essabaâ el-haya» dans tout le jeu de la «Chkobba», que Sadok Belaïd s'est énervé contre lui et contre ses concurrents des béni-oui-oui, qui voudraient lui voler son MONO SHOW de «bendiri yè bendiri», autour du projet putschiste du président Kaïs Saïed.
Que reste-t-il encore de ces mensonges autour de l'Islam «politique» et des «islamistes», que le peuple tunisien leur renouvelle sa confiance d'une échéance électorale démocratique à une autre, que d'éradiquer les élections démocratiques elles-mêmes, pour les remplacer par des référendums et des élections de mouches électroniques, truqués et de résultats préparés par avance depuis la centrale Face book à Dubaï, aux Emirats hébraïques!!!
Et dire, qu'ils se demandent encore, comment des buveurs d'urine et des baigneurs dans les excréments des vaches, osent-ils encore s'attaquer au Prophète de l'Islam, qui a sauvé 600 millions d'Indiens (160 millions Bengalis + 225 millions Pakistanais + 215 millions Indiens) vers la civilisation humaine. Il n'y a plus faibles devant les faibles, que ceux qui se rabaissent d'eux-mêmes, par eux-mêmes. Nous le constatons depuis l'occupation de la Palestine par les juifs chassés d'Europe, jusqu'à maintenant, les prieurs aux vaches et aux rats.
Hasbounè Allahou wè Niimè Elwèkiil.
Ancien '?lu de la république française
Les islamistes pour détruire, ils sont toujours les premier avec la queue d'un chien on ne fera jamais une canne
a posté le 17-06-2022 à 11:54
Ennahdha pour la destruction, ils seront toujours les premiers pour détruire le pays dans tout les domaines, y'a nahdhaouis le peuple tunisien bientôt, il fera justice lui même, à force de pousser trop le bouchon la bouteille de gaz, elle va vous éclater sur la figure bijèh énnabi
BOUSS KHOUK
ET BEIN VOILA ! BINGO
a posté le 16-06-2022 à 19:54
taboubi , ghanouchien , chebbi AVAIENT TOUT PLANIFIES , au fait la grève d'aujouird'hui était un test et la prise de température (( MASSEN EL BOURSSOUWET )) pour dimanchre 19 JUIN ... taboubi t'as merdé .
Houcine
Est ce que vous croyez au moins ce qui est titré ?
a posté le 16-06-2022 à 19:37
Ennahdha qui appelle à la défense de la démocratie est un oxymore.
Rien d'autre à dire, sinon que c'est lassant de lire ces petites niaiseries.
DHEJ
La BHAMA DE LA SECTE
a posté le 16-06-2022 à 19:25
...la volonté individualiste au détriment de la volonté nationale...


Mais Kaies SAIED est devenu PR'?SIDENT suite à la VOLONT'? NATIONALE pour appliquer sa VOLONT'? INDIVIDUALISTE!


'?a s'appelle vitalité très chère à Maurice HOURIOU...

Portance!