alexametrics
vendredi 01 juillet 2022
Heure de Tunis : 23:27
Dernières news
Dominique Strauss-Kahn conseillera la Tunisie avec Béchir Ben Yahmed et Radhi Meddeb
04/05/2016 | 10:41
2 min
Dominique Strauss-Kahn conseillera la Tunisie avec Béchir Ben Yahmed et Radhi Meddeb

 

Le ministère du Développement, de l’Investissement, et de la Coopération internationale a annoncé, vendredi 22 avril 2016, que le soumissionnaire retenu dans l'appel d'offres international restreint N°01/2016 relatif à "La promotion du plan de développement 2016-2020 et l'assistance dans l'organisation d'une conférence internationale" est le groupement Arjil Groupe Altium/Comete Engineering/Jeune Afrique Events.

L’annonce a suscité quelques remous, notamment auprès des participants écartés de l’appel d’offres, quand ils ont découvert que les dirigeants de l’un des participants (Jeune Afrique Events) étaient reçus le matin même de l’annonce du soumissionnaire retenu était reçu en grande pompe par le consul de Tunisie à Paris. « C’était à l’occasion de formalités administratives d’ordre strictement privé », précisera l’intéressé dans un droit de réponse envoyé à Business News qui relevé la drôle de coïncidence.

 

Aux dernières nouvelles, et selon le quotidien français « Le Parisien »  du 4 mai 2016, Dominique Strauss Kahn, l’ancien directeur général du FMI, sera associé au groupement Arjil pour la mise en œuvre et la promotion de ce plan de développement.

Grand ami de la Tunisie, un des meilleurs experts internationaux en économie et avec un carnet d’adresses des plus riches, l’apport de DSK sera fort précieux, aux cotés de Béchir Ben Yahmed de Jeune Afrique et Radhi Meddeb de Comete.

 

Il faut cependant faire taire la concurrence écartée (Rothschild et Lazard) et les médias qui se penchent sur l’affaire. L’hebdomadaire tunisien « l’Audace », que dirige l’inébranlable Slim Bagga, a consacré sa couverture et  un long article pour le sujet dans sa dernière édition et, tel qu’on le connait, il ne tardera pas à révéler des informations croustillantes concernant l’octroi de ce marché et ses coïncidences.

On mentionnera que Business News suit également ce dossier et n’entend pas se laisser intimider par les missives envoyées par les cabinets d’avocats, aussi prestigieux soient-ils.

 

R.B.H

04/05/2016 | 10:41
2 min
Suivez-nous

Commentaires (64)

Commenter

karim
| 08-05-2016 12:41
évidemment maintenant Radhi Meddeb ne peut qu'être un fervent supporter de l'ALECA.
Miskina Tounes

Citoyen_H
| 06-05-2016 11:42

Tout à fait exact.
Ces pingouins sont "bladine wala mil la".
Ils n'ont aucun état d'âme et ont comme unique règle: la "faim" justifie les moyens.
Si ils avaient pu nous écrabouiller, ni vu ni connu, ils l'auraient fait dès leur première seconde de gouvernance.

Leurs âmes carburent exclusivement avec 100% de haine et de rancoeur.
Le savoir est leur unique ennemi.
Ce n'est qu'ainsi qu'ils peuvent assoir leur autorité de barbares.

Ce sont des complexés et des fainéants nés, qui ne cherchent qu'à vivre aux dépens du fruit du travail et de la crédulité des actifs en puisant leurs arguments de gouvernance sur des déformations volontaires du contenu des textes sacrés de notre Coran.

Comment se fait il que ses pseudos exemples de la droiture et de la justice, pseudos défenseurs du pauvre et de l'orphelin, ont eu comme premier réflexe de se jeter frénétiquement sur les caisses de l'état, tel un banc de piranhas sur une bête blessé.
De plus, le contenu de ces caisses est le fruit du labeur de toute une population joignant difficilement les deux bouts.
Étonnamment,l'argent à profusion ne fait aucunement partie des priorités de notre religion, défendue frauduleusement par ces arracheurs de dents.

Ces "bouffons" sont les parasites les plus virulents de l'Islam.

L'unique antibiotique pouvant venir à bout de ces paradoxes, est le bâton purificateur.
Dialoguer avec ces rebuts, équivaudrait à vouloir faire d'un cheptel de bourricots, des chevaux de courses.

@ Dr. Jamel tazarki
De vos dires, découlent une logique implacable qui hélas ne peut être adaptée que dans le meilleur des mondes.
Salutations.



amal
| 05-05-2016 18:14
Bonsoir Dr. Jamel Tazarki,
j'ai lu votre commentaire avec beaucoup d'attention.
Je pensais comme vous AVANT !
Depuis que j'ai compris que tout ce petit monde n'est pas un enfant de coeur, qu'il se joue de la misère des autres pour asseoir leur dessein et parvenir à leur objectif, alors j'ai une autre vision des choses et du monde de la finance ou des affaires.
Croyez-moi, ils sont sains et saufs d'esprit et savent tous ce qu'ils font et le font avec enthousiasme..c'est un réel plaisir pour eux quand ils peuvent saigner à blanc un pays.
L'idéologie sioniste existe, MALHEUREUSEMENT, bel et bien et ce n'est ni un fantasme ni une imagination. Tout le monde en est informé et c'est grâce à d'anciens membres que nous avons pu avoir connaissance de leur objectif.
L'argent leur assure un pouvoir.
Il l'ont parfaitement compris.
Ils en usent et ils en abusent.
Donc votre commentaire est possible pour des gens honnêtes, simples et qui ne font de mal à personne. Oui, pour ces personnes, on peut savoir pardonner. Mais pour les charognards de la finance, il leur faut une main de fer pour les stopper dans leur lancée.
Nos économistes parlent de DSK comme d'un vieux renard rusé, ils le connaissent !
J'espère avoir tort et vous dire que vous avez raison..l'avenir nous le dira. Je souhaite le meilleur pour notre pays et pour tous les Tunisiens parce qu'ils le méritent.
En attendant, je vous souhaite bonne continuation et réussite dans vos projets.
Bien cordialement.
Amal

Dr. Jamel Tazarki
| 05-05-2016 15:20
Très Cher Compatriote

Dr. Jamel Tazarki
| 05-05-2016 14:48
Très Compatriote,Bourguibiste nationaliste,

je ne suis pas un politicien et je ne veux pas le devenir mais par contre j'aimerais participer à la vie socio-économique et politique de notre pays via internet tout en restant objectif et sans essayer de plaire à qui que ce soit. Je suis un démocrate et je suis convaincu qu'il y a de la place pour toutes les idéologies politiques en Tunisie, même pour les islamistes, ça serait une très grande faute de les exclure de la vie politique de notre pays'

Je suis pour la séparation de l'État de la Religion par un mouvement pacifique et ceci par la voie des urnes. J'insiste encore une fois que le parti politique Ennahdha est en position de force politique relative (je dis bien relative) à cause en particulier de l'absentéisme de 2,5 Millions d'électeurs inscrits dont 1,5 Millions sont des femmes.

Si on introduisait l'obligation de voter dans la Constitution tunisienne, on ferait baisser le taux d'absentéisme (comme en Belgique) et les islamistes seraient minoritaires au parlement.


J'insiste que je suis un démocrate et j'accepte les résultats issus du double scrutin présidentiel et législatif, bien que j'ai beaucoup de problèmes avec la politique socio-économique du parti politique Ennahdha.

Je suis un simple citoyen qui rêve de jours meilleurs pour les prochaines générations tunisiennes et ceci par la seule voie des urnes.

Cordialement

Jamel

habib
| 05-05-2016 13:29
Vous constatez bien que des ministres Soit disons ne manquant pas ni diplome ni experience internationale ne sont pas capables de parachever un dossier ou de prendre une decision sans un ou plusieurs cabinets d'etude...en fait c est un prolongement par continuité de l'esprit des eleves ouled mamma et papa qui ne peuvent preparer leurs cours sans assistance par un ou professeur ou plus que les parents doivent payer bon gré malgré eux...
La clairvoyance de Jelloul d'eradiquer le soutien scolaire est bien averée de la meilleure maniére...
Jelloul veut dire que l'intelligence ne s'achete pas avec flouss l'etude ni des bureaux d'etude...pour le profil de l homme d'Etat qui decide et tranche et prend ses responsabilités là aussi vous ne pourrez pas l avoir meme en cotoyant Dsk

Bourguibiste nationaliste
| 05-05-2016 13:13
Vous faites de la littérature.
La politique, c'est autre chose.

Dr. Jamel Tazarki
| 05-05-2016 10:51
1ère partie
J'insiste que je n'ai pas l'intention de défendre la perversion, dans la suite de mon commentaire ci-dessous, mais je voudrais seulement dire que nous sommes dans l'obligation d'aider certains de nos pervers à retrouver leur équilibre, mental, psychique et physique, et ceci non pas par la discrimination et la punition.

Certes, il n'y a pas que la perversion sexuelle dont je veux parler dans la suite.

La majorité des génies (les Mozart des sciences, de l'art, de la musique, etc.) à travers l'histoire de l'humanité avaient un comportement plus ou moins anormal/pervers dans le sens que leurs désirs et leurs passions ne visent/visaient nullement leur satisfaction sensuelle et érotique mais plutôt le plaisir du jeu pervers. Pour certains de ces génies, la perversion réside dans le détournement du but initial de la passion. Par contre beaucoup d'entre nous, spectateurs, en jouissent inconsciemment afin de satisfaire un besoin raciste et de discrimination sans aucune compréhension et sans recherche des causalités' Oui, discriminer constamment les autres est aussi une maladie qu'il faut guérir à temps'

Je résume: les "voyeurs" qui trouvent un plaisir infini à faire souffrir/punir les autres pour leur perversion sans recherche de causalités ou de les aider à se guérir sont eux-mêmes des malades mentaux et ont besoin d'une thérapie intelligente'

D'abord je reconnais que Mr. Dominique Strauss-Kahn est sans doute le Mozart des finances, il suffit de lire ses publications dont j'ai eu un très grand plaisir à relire plusieurs fois.

Il est fort probable que DSK a fait des erreurs dans sa vie privée ou professionnelle, tout le monde fait des erreurs (même les plus pieux d'entre nous). DSK a sûrement appris de ses erreurs et les Français lui accordent une nouvelle/dernière chance. Dieu pardonne et pourquoi nous ne pardonnons pas certaines fautes de nos semblables êtres humains, sa création'

Je donne l'exemple de Tchaïkovski qui était victime d'une perversion sexuelle, il était homosexuel et son homosexualité était l'objet de sa profonde souffrance. Il a même essayé de guérir son homosexualité en épousant l'une de ses élèves qui était follement amoureuse de sa musique/de-lui (on ne peut pas ainsi lui reprocher de n'avoir pas fait un effort de s'éloigner de l'homosexualité, il était conscient de sa maladie et il voulait se faire guérir). Mais ce mariage était un échec total et contre-productif/contre-nature pour sa génialité musicale. Et ainsi la société russe a accepté sa perversité, le Tsar Alexandre III lui a garanti 3000 roubles par an et à vie, et ainsi ses oeuvres géniales se sont multipliées et ainsi son succès devient immense.

Les funérailles de Tchaïkovski étaient nationales et son cercueil était même porté par des membres de la famille de l'empereur russe. Récemment, il y a une analyse génétique des chromosomes de Tchaïkovski, son homosexualité ou sa perversion sexuelle était due à une mutation génétique. En effet, il possédait une formule chromosomique inhabituelle, XXY. La mutation des génomes est survenue sur l'un des deux chromosomes X, et s'exprime ainsi comme chez une fille.

Par contre, en Tunisie certains (je dis bien certains et non pas tous) de nos politiciens ont une autre forme de perversion qui est aussi grave que celle dont j'ai parlé ci-dessus. Ils sont narcissiques et ne doutent jamais sur la valeur de leur logique et idées socio-économiques ou politiques. Ils sont prétentieux jusqu'au ridicule, Ils ont continument des idées de grandeur, se croient faisant partie des élus et pensent ainsi que tout leur est dû. Par leur sentiment de grandiosité exagérée, leur tendance à surestimer leurs talents et à se regarder comme unique et supérieur ils ont conduit notre pays vers le désastre socio-économique. Ces gens sont incapables de se mettre en question et continuent ainsi à entretenir cette idée d'être des désignés et d'avoir une mission afin d'imposer leurs visions pour la Tunisie et tous les Tunisiens. Ils ne sont pas des politiciens, mais certains d'entre eux (je dis bien certains et non pas tous) sont des prêcheurs qui confondent l'exercice du pouvoir et la passion de prêcher/moraliser

Jamel Tazarki

Dr. Jamel tazarki
| 05-05-2016 10:48
2ème partie
Il est temps d'arrêter de discriminer les autres sans leur donner une chance de se guérir de leur perversion/narcissisme ou de les aider à se guérir afin de retrouver la normalité. Par contre, il y a des maladies dues entre autres à une mutation génétique que l'on ne peut pas guérir facilement, et dans ce cas il faut protéger la société de la perversité sexuelle/narcissique de certains d'entre nous possédant un défaut génétique! Le problème principal de certains pervers sexuels est leur passion/appétit pour les petits enfants ou les enfants mineurs. Le système est dans l'obligation de protéger nos enfants au prix de limiter certaines libertés, oui certains pervers sont un danger pour les autres'


Je reviens au sujet de l'article et je préviens de la discrimination de DSK seulement parce qu'il a commis une faute très grave qu'il regrette entre temps et qu'il ne fera probablement plus jamais. Puis, il est injuste de discriminer une personne parce qu'elle est de naissance juif, ceci n'est pas dans l'esprit de notre religion musulmane.

Prenez l'exemple de Zinédine Zidane, un arabe qui entraine le plus grand club de football de tous les temps. Les européens, même les plus racistes d'entre eux, ont reconnu sa génialité (il est le Mozart du football) indépendamment de son appartenance ethnique (raciale, culturelle et théologique).

Jamel Tazarki

C'est dans l'intensité, la régularité et le renouvellement du débat socio-politique que se forge le gouvernement du peuple. La bonne santé de notre jeune démocratie tunisienne se mesure à ses contre-pouvoirs. Voilà pourquoi l'indépendance des médias, de la justice, l'activité syndicale et la qualité du débat parlementaire concernent tous les Tunisiens.


Mes publications scientifiques sur le Web (tout est gratuit):
http://dedocz.com/doc/1236507/pronostics-jamel-tazarki

http://dedocz.com/doc/766520/finite-element-method-quadtree-verfahren-dr.-jamel

http://dedocz.com/doc/780359/1-finite-element-method-quadtree-verfahren-dr

http://dedocz.com/doc/1236515/kuenstliche-intelligenz-und-simulation

amal
| 05-05-2016 09:57
20 Minutes avec AFP
Publié le 06.04.2016 à 09:58
Mis à jour le 06.04.2016 à 14:43

Le Monde continue ses révélations dans le cadre de la vaste enquête sur les « Panama papers ». Ce mercredi, le quotidien révèle que la société d'investissement luxembourgeoise LSK, présidée par Dominique Strauss-Kahn jusqu'en octobre 2014, a créé 31 sociétés dans des paradis fiscaux.

Dominique Strauss-Kahn est déjà visé par plusieurs plaintes déposées par d'anciens actionnaires de LSK qui estiment qu'on leur a présenté, au moment de leur investissement, une situation financière du fonds non conforme à la réalité.
Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Paris le 7 mars notamment pour escroquerie en bande organisée, abus de biens sociaux et abus de confiance.

Nommé par hasard ou pour ses compétences citées plus haut ?
SA COMPETENCE REELLE :

conseiller ses amis investisseurs à la mise à mort de la " GAZELLE/TUNISIE " pour la saigner à blanc selon les rites des lois sionistes.

Les Sionistes ne connaissent ni loi ni foi et n'ont AUCUN ETAT D'ÂME !
Ils viennent investir pour amasser en un temps éclair tout ce qu'ils peuvent puis laisseront sur le carreau des carcasses d'entreprises pour aller investir ailleurs. C'est comme cela qu'ils pratiquent à travers la planète.
Ils se nourrissent du programme pré-établi par eux-mêmes à la base avec les complices dans lesdits pays.

Voici un échange entre DEUX TETES BIENVEILLANTES de deux véritables patriotes tunisiens qui ont occupé de hauts postes à responsabilité ( leur commentaires sont mis à la vue de chacun pour ceux qui les reconnaîtront ), c'est un copier-coller sur lequel, j'ai masqué le nom :

"Ya hasra. Il fut un temps où c'est nos hauts cadres tunisiens, très bien estimés par les investisseurs étrangers, qui représentent la Tunisie. Maintenant on dépense de l'argent, emprunté en plus, pour parler de la Tunisie. "

" Eh oui S. comme tu vois on touche le fonds . Dieu merci tu étais témoin de toutes les initiatives faites à ce propos et des débats qui ont lieu avec DSK quand il était Directeur Général du FMI notamment durant la crise financière internationale de 2008 "

Alors que devons-nous penser de DSK :
est-il l'ange qui nous veut du bien malgré ses ardoises et ses casseroles ( style BHL et la Libye ) ou est-il Azraël, déguisé en forme humaine ?