alexametrics
Dernières news

Des blocs parlementaires boycotteront la plénière de l’amendement du décret 116

Temps de lecture : 1 min
Des blocs parlementaires boycotteront la plénière de l’amendement du décret 116

 

Le chef du bloc parlementaire de Tahya Tounes, Mustpaha Ben Ahmed a indiqué, ce dimanche 18 octobre 2020, dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm que trois blocs parlementaires boycotteront la plénière dédiée à la proposition de loi concernant l’amendement du décret 116.

 

Mustapha Ben Ahmed a précisé que si la réunion du bureau de l’assemblée, prévue demain, maintient le passage de cette proposition de loi au vote lors de la plénière du 20 octobre, trois blocs parlementaires boycotteront cette plénière, en l’occurrence, le bloc démocrate, le bloc de la Réforme nationale et le bloc Tahya Tounes.

 

Notons que le bloc Al Karama avait déposé une initiative législative portant sur l’amendement du décret 116 de 2011 qui régule la liberté de la communication audiovisuelle et en particulier le renouvellement de la composition de l’instance à travers l’élection de ses neuf membres par le Parlement à la majorité des voix.

L’initiative d’Al Karama prévoit également de supprimer les licences, jusque-là obligatoires, pour la création des chaînes TV et radios pour les remplacer par une simple déclaration.

Et en tant que bloc privilégié, Al Karama a réussi à faire approuver en un temps record, par la Commission des droits et des libertés au Parlement, son projet de loi, après que le gouvernement d’Elyes Fakhfakh ait adressé, en juin, deux courriers officiels au président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) demandant le report de l’examen et le retrait d’un certain nombre de projets de loi, notamment le projet de loi fondamentale sur la Haica déposé par le gouvernement sortant de Youssef Chahed.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (5)

Commenter

SAM53
| 18-10-2020 20:09
Vous avez été élus pour voter des lois et non boycotter donc pour contrer ces obscurantistes magouilleurs voter CONTRE

observator
| 18-10-2020 16:45
La Tunisie est partagée entre deux visions.
Une vision moderniste et réformiste tournée vers l'avenir. Et celle-ci a l'aval de l'écrasante majorité des tunisiens qui veulent que leurs conditions s'améliorent. Les tenants de cette vision poussent une réforme profonde de ce pays. Seule garantie pour affronter les grands défis auxquels notre bled fait fasse.
Une autre vision ( en faite absence de vision ) rétrograde du passé dépassée qui tente de bloquer tout changement.
Cette vision est soutenue par tous ces lobbys mafieux qui contrôlent le pays et certains partis politiques. Ils s'accrochent à leurs privilèges.
Pour les sauvegarder, ils sont prêts à tout y compris à maintenir le pays dans la misère et le sous-développement. Ils ne veulent d'aucun changement qualitatif et quantitatif pour améliorer le sort des tunisiens du moment que cela empiète sur leurs privilèges malacquis.
Ceux qui sont contre la réforme du décret 116 sont les mêmes qui sont contre toute réforme dans ce pays. Ils sont pour le maintien de ce système corrompu qui est entrain d'hypothéquer l'avenir des enfants de ce pays.
Ils sont contre l'amendement du décret 116 mais beaucoup d'entre eux ne l'ont même pas lu ou feignent de l'ignorer et n'en parlent jamais dans le détail. La seule chose qu'ils ont déduit est cette réforme ca dans l'interet général et contre le leur c'est pourquoi ils la combattent.
Ils évitent les vrais débats contradictoires sur le sujet parce que cela va les mettre à nu car ils n'ont aucun argument rationnel.
La vérité est que cette réforme de l'audiovisuel est, comme beaucoup d'autres réformes, nécessaire pour asseoir un Etat démocratique et moderne.

dbh
| 18-10-2020 15:54
les députés de l'Elkarama sont des ennemis de la liberté et de la démocratie. ils profitent de la loi de la République pour semer la haine et diviser la nation.
les députés republicains, democrates et progressistes doivent faire bloc contre les ennemis de la liberté et de la démocratie.

Abir
| 18-10-2020 15:53
Continuez à manger les plats servit par le PDL, ce parti dépose des plaintes contre les magouilles des kwanjias et leurs queues et vous autres, vous lavez les mains et vous en servirez ! les Tunisiens ne sont pas des cons! Mais bi sahetkom profitez ! Vive le PDL,Vive la TUNISIE

Mansour Lahyani
| 18-10-2020 15:32
Boycotter n'a jamais rien produit de bon ! Pourquoi boycotter cette importante plénière, et laisser inconsidérément les islamo-fascistes s'exprimer seuls Rien ne vaut s'exprimer, et dire NON à cette tentative fasciste !
NE JAMAIS BOYCOTTER, TOUJOURS DIRE SON MOT, ET DONNER SA VOIX !!!

A lire aussi

Nabil Ben Hadid avait occupé le même poste en janvier 2014 sous le gouvernement Mehdi Jomâa.

23/10/2020 21:45
1

Suite à la décision de la Commission européenne

23/10/2020 21:31
0

Le chef du gouvernement, Hicehm Mechichi a tenu, ce vendredi 23 octobre 2020, une séance de travail

23/10/2020 19:30
5

Certaines rumeurs assurent que ce sera Ridha Chiheb Mekki, alias Ridha

23/10/2020 19:20
2