alexametrics
Dernières news

Décès du producteur Nejib Ayed

Décès du producteur Nejib Ayed

 

Le producteur de cinéma Nejib Ayed est décédé le 16 août 2019, suite à une crise cardiaque, d’après une publication de son ami Moncef Dhouib.

Durant sa longue carrière il a notamment été directeur des journées cinématographiques de Carthage.

Né le 13 Décembre 1953 à Ksar Hellal, Nejib Ayed a toujours été associé aux grands mouvements révolutionnaires du cinéma tunisien.

En février 2017, il est nommé nouveau directeur des Journées Cinématographiques de Carthage 2017-2018, succédant ainsi à Brahim Letaief.

Titulaire d'une maîtrise de littérature française, il occupe notamment le poste de secrétaire général puis Président de la Fédération Tunisienne des Ciné - Clubs (FTCC) entre 1973 et 979 puis de directeur de la Société anonyme tunisienne de production et d'expansion cinématographique (1980 à 1988).

Fin connaisseur et féru du monde cinématographique, Nejib Ayed s’intéresse au journalisme et occupe également le poste de critique de cinéma pour le journal tunisien « Le Temps » (1975-1977).

Producteur exécutif de grands classiques du cinéma tunisien, de courts et longs métrages, parris lesquels « Halfaouine, l'enfant des terrasses » (Asfour Stah) de Ferid Boughedir, « Une Odyssée » de Brahim Babaï, « War reporter » (Il Hay Irrawah) de Mohamed Amine Boukhris, « le Royaume des Fourmis » de Chawki El Mejri et bien d’autres inoubliables du grand écran.

Paix à son âme

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

ABICHOU KHALED
| 16-08-2019 22:37
Après Tahar Chriaa, après Hamadi Essid, Nejib Ayed un monument du cinéma tunisien qui passe l'arme à gauche !
D'abord un grand cinéphile, il a été de ceux qui ont '?uvré pour l'élaboration et l'adoption la Plate-forme du Travail culturel qui a consacré l'autonomie politique de la FTCC. Il a su garder un espace de négociation avec le pouvoir pour que la FTCC ne soit ni inféodée, ni dissoute.
C'est ensuite un immense producteur de cinéma et un ambassadeur du cinéma tunisien dans le monde.
Mais Nejib Ayed Ayed est aussi un humaniste.
Il aimait tant rigoler de tout, de lui même surtout.
Sincères condoléances attristées à toute sa famille. Que Nejib repose paix. Très triste

Chuck
| 16-08-2019 14:32
Une grande perte pour l'art et le cinéma tunisien. Allah Yarhamou. Paix en son ame.

allah yar7mou
| 16-08-2019 14:16
c'etait un grand monsieur repose en paix

mahdibey
| 16-08-2019 13:49
Paix à son âme

A lire aussi

Les résultats prémilitaires du premier tour de la présidentielle ont été annoncés dans l’après-midi

17/09/2019 19:58
3

La direction de la campagne électorale du candidat d’Ennahdha, Abdelfatteh Mourou a tenu, ce mardi

17/09/2019 18:55
12

Business New a compilé les écarts entre les dix premiers candidats dans les chiffres donnés par les

17/09/2019 17:16
7

Le parti Au cœur de la Tunisie a organisé, ce mardi 17 septembre 2019, une conférence de presse dans

17/09/2019 17:03
1

Newsletter