alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 04:17
Dernières news
Dalila Ben Mbarek Msaddek laissée en liberté
05/12/2023 | 16:26
1 min
Dalila Ben Mbarek Msaddek laissée en liberté

 

La membre du comité de défense des détenus dans l’affaire de complot contre la sûreté de l’État, Dalila Ben Mbarek Msaddek, a été laissée en liberté, mardi 5 décembre 2023, après son audition par le juge d’instruction.

 

Me Ben Mbarek Msaddek est poursuivie pour son passage dans l’émission « 100 dkika » de Borhen Bsaies, diffusée sur Hannibal TV.

L’affaire, instruite par le parquet, est sur la base du décret 54, des articles 13 et 87 de la loi sur la protection des données personnelles et de l’article 315 du Code pénal.

Notons que l’animateur a été aussi convoqué le jour même et a été laissé en liberté par le juge d’instruction.

 

05/12/2023 | 16:26
1 min
Suivez-nous
Commentaires
CHB
Garder sa sérénité est toujours meilleur et plus efficace
a posté le 06-12-2023 à 07:56
Je ne juge pas de la validité de l'actuelle convocation de Dalila Msaddek par le juge d'instruction. Par contre on peut lui reprocher d'avoir, précédemment, demandé au Procureur de la République de convoquer les diplomates étrangers qui ont reçu les opposants actuellement en prison. En effet, au moins en tant qu'avocate, cette dame sait très bien que :
1/ les diplomates étrangers bénéficient de l'immunité et ne peuvent donc être convoqués par le ministère public
2/ le fait d'avoir reçu les opposants politiques, à leur demande signifie seulement que ces diplomates ont écouté les doléances de ces opposants sans exprimer leur point de vue ou leur adhésion (leur statut leur interdit toute immixtion dans les affaires intérieures des pays où ils sont accrédités mais ils peuvent transmettre leurs appréciations à leur tutelle de manière confidentielle).
Tout cela Dalila Msaddek le sait bien mais elle a choisi de faire le buzz auprès de l'opinion publique croyant peut être que cela renforcerait les moyens de défense de ses clients
A4
Slogan:
a posté le 05-12-2023 à 17:34
Nous sommes tous en liberté provisoire ... tant qu'un juge téléguidé n'est pas entré en action !!!