alexametrics
B.N.CHECK

Covid-19 - Dhaker Lahidheb a-t-il réellement annoncé la fin de la pandémie ?

Temps de lecture : 3 min
Covid-19 - Dhaker Lahidheb a-t-il réellement annoncé la fin de la pandémie ?

 

Plusieurs publications circulant sur les réseaux, depuis hier jeudi 6 novembre 2020, attribuent au Dr Dhaker Lahidheb l’annonce de la fin de la pandémie.

 

Une publication, sur la page Kasserine en live 24, affirme en effet que le médecin, professeur en cardiologie à l’hôpital militaire de Tunis et membre de l'équipe médicale ayant soigné feu Béji Caïd Essebsi, a annoncé « la fin de la pandémie et le retour très prochain au zéro cas ».



Selon la publication, Dhaker Lahidheb aurait, aussi, affirmé que « les deux derniers jours représentaient le pic de la pandémie et que suite à cela, les contaminations ont enregistré un recul », ajoutant que « les Tunisiens ont développé une immunité qui n’a pas été observée en Europe, aux Etats-Unis ou au Canada et que le nombre de décès reste très faible et en-deçà des prévisions de l’OMS ».

 

Cette déclaration est évidemment une intox. Si le médecin s’est, en effet, voulu optimiste, il n’a pas pour autant annoncé la fin de la pandémie Covid-19 et a préféré appeler à la prudence.

 

A l’origine de la polémique, un partage de chiffres réalisés par le journal français Le Monde, sur la page personnelle du Dr Lahidheb, le 3 novembre, qu’il commente en se montrant très optimiste. Ledit article - publié depuis le 27 mars et mis à jour toutes les 24H - classe la Tunisie parmi les 44 pays qui reconnaissent un recul – au moins relatif – de l’épidémie.

 

 

Réagissant à cet article dans des déclarations médiatiques - notamment à Radio Mosaïque et Express FM – Dr Lahidheb a expliqué que « la situation n'est plus catastrophique mais nécessite la prudence […] Nous sommes encore dans la zone de danger, puisque les gens continuent de mourir à cause du virus et que les services de soins intensifs restent encombrés ».



Dr Lahidheb se montre cependant optimiste en annonçant que « les mesures décidées par le gouvernement – surtout le couvre-feu mais aussi l’interdiction des rassemblements – ont réussi à casser la courbe et à alléger, donc, le flux sur les hôpitaux qui observent moins de tensions ces derniers jours ».

Il ajoute : « Si la courbe est exponentielle à la hausse, la baisse se fera très progressivement. Nous allons encore faire face à des contaminations, des cas graves et des décès, en attendant de parvenir à maîtriser la pandémie, d'où la nécessité de continuer à respecter les gestes barrières ».

 

S.T




 

Votre commentaire

Commentaires
Fethi
Un monsieur qui a besoin de se taire
a posté le 10-11-2020 à 11:46
Voilà un Monsieur qui a besoin de se taire . Par respect à sa specialité et à ses collègues il doit se taire au plus vite . Sinon il ne fait que brouiller les têtes.
stanislas
il a besoin
a posté le 07-11-2020 à 07:59
de soins psychiatriques!
Sebei
L information est sacrée et le commentaire est libre
a posté le 06-11-2020 à 22:41
Je pense que la bourse des prévisions de la fin de la pandémie de son demeure et persistance ne depend pas seulement du volet médical qui décrit la chaîne de contamination le dépistage des clousters le taux de mortalité le taux de morbidité journalier les terrains vulnérables les facteurs prédisposants les moyens de prévention l apparition du vaccin l aboutissement à l immunité de groupe et le classement du virus émergent dans la nomenclature des maladies infectieuses mais aussi des intérêts d autre acteurs telque des opportunistes et des profiteurs qui se trouvent dans tous les domaines et la fluctuation de cette bourse entre le rationnel et le surréel ne traduit pas le savoir des scientifiques mais aussi la psychologie des autres intervenants seulement un petit mot de l OMS ou des laboratoires chercheurs peuvent mettre fin à cette pandémie et revenir à la vie courante quotidienne ou dans un pays totalitaire qui ferme ses frontières et ordonne ses autorités sanitaires d élaborer une stratégie selon ses capacités de lutter contre le virus
Aelle
Il fait parler de lui
a posté le 06-11-2020 à 16:31
Il doit avoir beaucoup de temps libre
BRAVO
Quant un cardiologue parle de pic de la pandémie !
a posté le 06-11-2020 à 15:46
On écrit vite un Article d´épidemiologie virale ..

Sob7ènè Rabbi!
RB
Arretez de raconter nimporte quoi
a posté le 06-11-2020 à 15:40
Les chiffres sont stables depuis plusieurs semaines . il n y pas de baisse significative . ce dr est entrain de ruiner leffort de tout un pays . il faut continuer comme ca et il ne faut surtout pas retourner en arriere comme on la fait cet ete . LE RELACHEMENT EST INTERDIT
QQ
J'adore ce mec!
a posté le 06-11-2020 à 14:50
C'est notre RAOULT à nous! Il pense vrai, il dit vrai et il sait de quoi il parle pas comme certains qui comme le dit si bien un proverbe de chez nous: de5line lsou9 ...............
Alya
Suite
a posté le 06-11-2020 à 14:30
Et c'est vrai que c est difficile à expliquer!!!! VAINCRE CE FEAU ,C EST D UNE PART DIMINUER LE TAUX DE CONTAMINATION ET D AUTRE PART OFFRIR DES LITS D HOSPITALISATION A UNE POPULATION A RISQUE POUR QU ELLE NE DECEDE PAS
Alya
Il est tres prudent dans ses messages
a posté le 06-11-2020 à 14:16
Il analyse en temps réel . Mais il aurait du mieux insister sur le fait que le problème reste avant tous la disposition des lits d hospitalisation à proposer à certains patients vulnérables.

A lire aussi

Cette information a été catégoriquement démentie

26/11/2020 13:25
1

Une citoyenne autrichienne avait accusé Mahomet de pédophilie.

23/11/2020 10:33
1

Les internautes se font parfois prendre au piège

21/11/2020 17:55
3