alexametrics
B.N.CHECK

Covid-19 : les asymptomatiques sont-ils contagieux ?

Temps de lecture : 3 min
Covid-19 : les asymptomatiques sont-ils contagieux ?

 

Plusieurs mois après son apparition, la maladie Covid-19, ses symptômes, les facteurs de transmission du virus, SARS-Cov-2, qui en est responsable, et les protocoles de traitement demeurent difficiles à appréhender. Les contradictions de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au sujet de la transmission du virus par les personnes asymptomatiques en sont, d’ailleurs la preuve. Ces covid+ invisibles sont-ils, oui ou non, contaminants ? 

 

En juin, l’OMS a nié la possibilité d’une transmission du virus par des personnes asymptomatiques à des personnes saines la qualifiant de “très rare”, sans pour autant en avancer la preuve formelle. 

L’Organisation a très vite effectué un petit rétropédalage expliquant que les personnes asymptomatiques étaient, plutôt, moins contagieuses que les personnes pré-symptomatiques. 

Et la voici, maintenant, affirmative. Dans la section questions/réponses - mise à jour le 9 juillet - l’agence onusienne indique clairement ce qui suit : “D’après ce que nous savons actuellement, c’est surtout lorsque les personnes infectées présentent des symptômes qu’elles peuvent transmettre la COVID-19, ou également juste avant qu’elles développent des symptômes, quand elles se trouvent très près d’autres personnes pendant de longues périodes. Bien que quelqu’un qui ne développe jamais de symptômes puisse également transmettre le virus à autrui, on ne sait pas encore très bien dans quelle mesure cela se produit et davantage de recherches sont nécessaires dans ce domaine”. 

L’OMS ajoute dans la même section en réponse à une autre question : “Les personnes infectées peuvent transmettre le virus à la fois lorsqu’elles présentent des symptômes et lorsqu’elles n’ont pas de symptômes (...) Même les personnes confirmées atteintes de COVID-19, mais qui n’ont pas de symptômes, devraient être isolées afin de limiter leur contact avec autrui”. 

 

Le centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) confirme, lui aussi, cette hypothèse sur la transmission du virus SARS-Cov-2 par les asymptomatiques. Cité par l’Observatoire national des maladies nouvelles et émergente (ONMNE), l’ECDC incombe même la recrudescence de la pandémie à ces porteurs sains de la maladie. 

Des études de modélisation mathématique ont suggéré que les individus asymptomatiques pourraient être les sources de la croissance de la pandémie Covid-19”, lit-on dans le document publié par l’ONMNE. 

Selon ce même document, le risque de contamination par des personnes pré-symptomatiques est, tout de même, plus élevé “du fait de l’excrétion de l’ARN viral la plus élevée au moment de l’apparition des symptômes et sa diminution au cours de l’évolution”. 

Une étude en modélisation a conclu qu’en présence de mesures de prévention, les personnes pré-symptomatiques ont contribué de 48% à 62% des transmissions à Singapour et en Chine”, lit-on dans ledit document. 

 

Pour expliquer la différence entre une personne asymptomatique ou porteur sain et une personne pré-symptomatique, l’OMS précise : “Les deux termes désignent des personnes qui n’ont pas de symptômes. La différence est que le terme asymptomatique désigne les personnes qui sont infectées, mais ne développent jamais de symptômes pendant la période d’infection, tandis que le terme présymptomatique désigne les personnes infectées qui n’ont pas encore développé de symptômes, mais dont l’état évolue et qui en développeront plus tard”. 

 

En Tunisie, le ministère de la Santé continue de dépister exclusivement les personnes présentant des symptômes du Covid-19. Selon le dernier bilan publié le 11 octobre 2020, la Tunisie compte 32 556 cas covid+ depuis le début de la pandémie et jusqu'au 10 octobre. 

 

N.J.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

MH
| 13-10-2020 08:03
Une belle quipe fminine, bravo.

URMAX
| 12-10-2020 21:57
Exactement comme pour les asymptomatiques de la grippe, de l'ebola, du sida ou autres ...
...
Eux memes, ne tombent pas malades et ne devdloppent aucun signe ...
Mais le virus est partout en eux, ce qui les rend encore plus dangereux en termes de contagion et ce, par l'absence totale de signes exterieurs anonciateurs, ce qui sucite un certain relachement de mefiance de la part d'autrui, qui auront plus tendance a s'en approcher, que si vous voyez quelqu'un qui eternue au loin.

bouglagem
| 12-10-2020 18:44
Comme beaucoup de Tunisiens je prfre ce que fait cette grande dame
Bn faites un effort et essayer de publier un peu ce qui honore la TUNISIE



Pr Nissaf Ben Alaya choisie membre de la Commission Lancet Covid 19, Columbia University (NY)
Pr Nissaf Ben Alaya choisie membre de la Commission Lancet Covid 19, Columbia University (NY)

Une prestigieuse distinction scientifique internationale vient rendre hommage aux blouses blanches tunisiennes engages dans la lutte contre le Covid-19. Pr Nissaf Ben Alaya, directrice gnrale de l'Observatoire national des maladies nouvelles et mergentes (ONMNE) vient en effet d'tre coopte membre de la Commission Lancet Task Force COVID-19. Elle a t invite rejoindre cette nouvelle commission Lancet, en qualit de membre du groupe de travail portant sur les mesures de sant publique en vue d'endiguer la pandmie.

Pr Ben Alya est l'unique membre de la Task Force issue de la rgion l'Afrique du Nord et de l'Ouest et la rgion MENA. La Lancet de la commission COVID-19, dont le sige est l'universit de Columbia (New York), rassemble les principaux praticiens du monde entier sur COVID-19 et vise comparer les expriences et rprimer la pandmie.

La Commission COVID-19 du Lancet a t cre pour aider l'acclration de la mise en place de solutions mondiales, quitables et durables la pandmie". C'est ce qu'a dclar le professeur Jeffrey Sachs, prsident de la Commission COVID-19.

Pr Ben Alaya participera notamment un sminaire co-sponsoris par the School of International and Public Affairs, the Earth Institute, et the Mailman School of Public Health. Il est co-organis par les professeurs Scott Barrett, Jeffrey Sachs et Yanis Ben Amor.

DHEJ
| 12-10-2020 17:31
Pour comprendre ce texte.


Donc oui non ils le sont oui pas un mtre prs !


A lire aussi

Qalb Tounes prtend le contraire.

26/10/2020 10:28
1

La radio n'est pas disponible en transmission hertzienne.

23/10/2020 08:38
2

Sur le projet de l'amendement du dcret 116

20/10/2020 17:33
3