alexametrics
Dernières news

Covid-19 : des citoyens bravent l'interdiction de se rassembler pour manifester !

Temps de lecture : 2 min
Covid-19 : des citoyens bravent l'interdiction de se rassembler pour manifester !

 

Des citoyens se sont rassemblés à La Mnihla pour protester en incendiant des pneus et bravant l’interdiction des autorités.

 

Les manifestants réclament les aides de l’Etat qui tardent à venir. D’autres évoquent un manque de tout, outre celui des vivres.

Plusieurs ont affirmé : «Le coronavirus est mieux, on meurt de faim. Laissez-nous travailler, au moins on aura de quoi manger», certains évoquant leurs parents, d’autres leurs enfants.

« Je veux juste donner à manger à mes enfants, je ne vais même pas payer le loyer ! », a soutenu une femme qui explique qu’elle est seule à les élever sans soutien.

Certains ont fustigé à l’adresse des forces de sécurité : «Ils ne peuvent pas comprendre, ils ont un salaire à la fin du mois, ils ne meurent pas de faim».

Un homme a expliqué que sa femme en enceinte souffre depuis une semaine et tente de joindre l’hôpital Charles Nicole mais sans effet, il serait réservé au covid-19 mais on ne réoriente pas sa femme à un autre service.

Les habitants estiment que des aides sont parvenues à des quartiers voisins mais pas à eux.

 

 

 

Les forces de l’ordre ont tenté de contenir les manifestants mais en vain. Un responsable a tenté de calmer les protestataires : «le ministre parlera ce soir à la télévision, il vous expliquera comment recevoir les aides» 

 

 

Rappelons que le nombre de contaminés par le Covid-19 est passé à 312 cas sur un total de 3.305 dépistages réalisés. A la date du 28 mars, 34 cas étaient positifs sur 536 analyses effectuées la veille. Ils ont été placés en quarantaine. Sur 18.305 personnes placées en auto-isolation, 12.177 ont fini leur quarantaine et 6.128 autres sont toujours sous observation.

Il y a 21 gouvernorats touchés. Pour les hospitalisés, on a enregistré 1 rétablissement et 8 décès (3 Sfax, 1 Sousse, 1 Ariana, 1 Le Kef, 1 Mahdia et 1 Tataouine).

La Tunisie est en confinement total depuis le 22 mars et jusqu'au 4 avril 2020.

 

Tous nos articles sur le Coronavirus (covid-19) en Tunisie

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (26)

Commenter

A.
| 31-03-2020 17:28
Tous les gouvernements du monde entier sont en train d'aider leur peuple. Ils donnent des subventions, des salaires...
Tu mets les gens à la maison, ils n'ont pas de salaires et des enfants à nourrir. '? quoi s'attendre?
L'humanité est exposé à une pandémie d'ampleur jamais vu. il faut remonter au début du 20ème siècle et aux siècles précédents pour vivre celà. C'est inhumain de laisser les gens crever comme ca. L'état est en faillite, il a laissé son peuple crever alors il ne faut pas blamer les gens. ce sont des personnes pas forcément au courante de ce qui se passe, des personnes peut illétrées, des personnes pauves. Mourrir de covid ou de la faim, c'est pareil pour eux. Vous me dites il faut penser aux autres, est-ce que les autres (etat) a pensé à ces gens la. C'est l'effet boomerang. L'état ne pourra pas gérer celà. Il y aura une révolte si l'état se met à harceler des gens démunis. Je ne blamerai pas ces personnes, je blamerai l'état qui a failli à ses devoirs, un état incompétent et obsolète qui vit sur des nuages alors que le peuple vit sur terre.

Citoyen_H
| 31-03-2020 12:15
"Le peuple veuuuuuuut ....... TOUT sans bouger le petit doigt"

Allah yarham wéldik.

Cela faisait partie des contours de la démocratie promise par les pingouins de la terka avant les élections de 2011 (khriji, marzougui, abbou & abbou, et bien d'autres charlatans).

La partie du peuple ignare, "tammaa" et fainéant, a pris cette tartufferie pour argent content .

Cela est devenu un dû, à la moindre occasion propice,

Salutations


Zohra
| 31-03-2020 11:41
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1100374460334748&id=100010866126745

Barg-ellil
| 31-03-2020 11:31
Aidez-nous ,donnez-nous , on va mourir de faim ! on va mourir de froid ...... Personne n'est responsable de son destin ,on attend tout du gouvernement ou que ça nous tombe du ciel .
La meilleure façon d'aggraver la situation c'est d'agir ainsi ,braver le confinement c'est mettre sa vie et celle des autres en danger .
Sur l'une des photos ci-dessus , une dame qui manifeste avec un masque et des gants ,elle n'est donc pas dans le besoin ! ! est-ce qu'elle pense une seconde aux ouvrières agricoles qui travaillent sans aucune protection , par tous les temps et pour un salaire de misère ; ces femmes que personne ne défend même l'ugtt parce qu'elles ne peuvent pas payer de cotisations.
Le peuple veuuuuuuut ....... TOUT sans bouger le petit doigt ni même respecter les lois .

Lol
| 31-03-2020 10:36
C'était prévu. l'Europe est riche et la Chine est autoritaire.
'?a ne peut pas marcher aussi bien chez nous.
Fukfuk devrait préparer un plan b et KS qui n'a aucun pouvoir tant qu'il ne ferme pas le parlement doit se taire et arrêter de pondre des bêtises

réaliste
| 31-03-2020 09:15
- Ce n'est pas normal , des centaines de milliers de familles gagnent leurs vie le jour au jour ...
-> faites distribuer la nourriture et de l'aide
Anxiété , peur et angoisse + avoir faim c'est trop !

Farouk
| 31-03-2020 06:56
Aujourd'hui le tunisien se troube face a un dilemne, soit il meurt du corona soit de faim.

Fares
| 31-03-2020 00:29
Et de tous ceux qui continue à faire chantage à l'ARP alors que le peuple meurt de faim. Et que KS descende sur terre ou qu'il laisse sa place aux compétents. Ce n'est que le début.

rz
| 30-03-2020 23:45
Interdire c'est simple mais il faut que les pouvoirs publics sachent que notre pays n'a plus cette couche moyenne tampon qui a des réserves cette couche a disparu et a regagne la couche des pauvres ou presque. Résultat il faut bcp de mesures d'aide pour traverser cette zone de turbulence avec moindre frais, que se soit le corona ou la violence de la fain.

A.
| 30-03-2020 23:25
M. KS.

Comment vas-tu aider ces gens la, ceux la même à qui tu as demandé d'aider les palestiniens. Tu comprends maintenant pourquoi on rie de vos initiatives. Vous êtes dans un autre monde. Un monde qu'on ne connait pas. Un monde loin de la misère du peuple. Le peuple de beja, jendouba, gasrine, sidi bouzid, lui il souffre le martyr chaque jour.
Allah le trabhik toi, fakfak et le gourou. On est en train de crever et vous vous la couler douce et en plus vous avez le culot de nous demander d'aider les palestiniens et l'autre gourou cree un fond et demande aux tunisien d'y mettre l'argent pour que la veuve noir (ennakba) s'en sert comme elle veut. Vous n'aurez jamais mon argent, Le peuple lui, il en aura. Je suis fier d'aider les tunisiennes et tunisiens dans la misère, je suis fier d'aider des femmes qui dorment sur la pierre à beja. Je suis fier d'aider des peres de familles qui dorment dans une maison dont le toi est trouvé à ain drahim, je suis fier d'aider les tunisiens de douz qui vivent la famine. Je suis fier d'aider les enfants de beja qui se baignent dans l'oued comme divertissement.
Est-ce que tu connais tout ce monde M. KS.
A.

A lire aussi

L’Association des magistrats tunisiens a rendu public, ce mercredi 23 septembre 2020, pour répondre

23/09/2020 22:42
3

Il avait été en contact avec une personne infectée

23/09/2020 21:39
2

Lors d'un conseil ministériel

23/09/2020 21:14
2

La réunion a abordé l’importance de mettre la liquidité nécessaire à la disposition de la Cnam et de

23/09/2020 20:51
5