alexametrics
Dernières news

Bochra Belhaj Hmida : si Nidaa était fort, la Tunisie aurait évité une crise économique

Bochra Belhaj Hmida : si Nidaa était fort, la Tunisie aurait évité une crise économique

 

« Depuis que j’ai quitté Nidaa Tounes en 2015, je n’ai adhéré à aucun parti politique. Je ne suis d’ailleurs intéressée par aucun poste ministériel ni par les prochaines élections », a déclaré la députée Bochra Belhaj Hmida, lors de son passage à « Midi Show » sur Mosaïque FM ce lundi 17 juin 2019.

Par ailleurs, Bochra Belhaj Hmida a indiqué que tous les dirigeants de Nidaa Tounes sont les principaux responsables de la crise qui secoue ce parti depuis quelques années. Si ce parti était resté fort, la Tunisie aurait évité la crise économique, sociale et politique, a-t-elle ajouté.

La parlementaire a également révélé que certains individus, connus pour leur transparence, collaborent avec des corrompus ajoutant que des députés et anciens ministres, sans vouloir les nommer, ont demandé aux personnalités politiques, actuellement bien positionnées dans les sondages politiques, de les aider à préserver leur immunité pour éviter ainsi toute procédure judiciaire.

« Certains les ont même contacté pour leur demander d’être tête de liste lors des législatives tandis que d’autres ont émis le souhait d’être ministre », a déclaré Mme Belhaj Hmida.

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

momo
| 17-06-2019 21:34
Tu es aussi responsable qu'eux.Il est facile de critiquer aujourd'hui.Mais qu'as tu fais ya Bochra pour la Tunisie ?Rien.
Tu as bien fait de te retirer de la politique.

raspoutine
| 17-06-2019 20:52
blablabla blablabla blablabla blablateuse

St Just!
| 17-06-2019 17:23
Nous avons cru qu'il y avait un projet pour la Tunisie. On se trouve à "chasser le naturel qui revient au galop"
Triste pour la Tunisie, handicapée par l'incompétence et l'égoïsme.


FILFILL HARR
| 17-06-2019 16:51
nous aussi , les électeurs si nous étions plus clairvoyant on n'aurait pas du élire ces énergumènes , c'est ce type de classe politique qui a divisé la Tunisie et les tunisiens , créer la zizanie et agrandir la Fosse entre tunisiens via les projets d'instabilités qu'on a voulu mener tel Don Quichotte , Tout le discours politique est fondé sur cette opposition entre ventre creux et ventres dorés.

Abir
| 17-06-2019 16:09
Cher peuple à bon entendeur , vous avez entendu Bochrz et Akcha , chacun se dit qu il s'avère beaucoup de choses de marchandage entre les députés et les partis et beaucoup de saloperie au parlement mais chacun d'eux n'a pas le courage de les dénoncer au peuple, donc tout les partis au pouvoir et à l'opposition dans ce parlement ne méritent pas votre confiance et nous ne devons pas voter pour eux même celui qui ne leur denone pas , ils méritent la sanction politique et après ça sera juridique

Zohra
| 17-06-2019 15:42
"Il existe une partie d'?chec qui dure très longtemps.
Depuis le début des Temps.
Les joueurs se relayent, changent, mais la partie se poursuit avec les mêmes pièces.
Pour comprendre les coups en cours, il faut comprendre pour quel objectif ils jouent.
Et surtout, par quel cheminement de réflexion ils ont aboutit aux positions des diverses "pièces".
Certaines images en noir et blanc peuvent alors gagner en couleur et devenir plus lisibles.
Elles peuvent même des fois nous révéler les véritables Maîtres du Jeu cachés derrière les joueurs."

Léon
| 17-06-2019 15:41
Et si toi tu avait un minimum de jugeote tu n'aurais pas contribué à cette crise en ramenant ta science alors que tu es à mille lieues de la politique et de la conscience politique.

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Abir
| 17-06-2019 15:36
Oui, si mon père était en vie, aujourd'hui, j'aurai un papa

adel
| 17-06-2019 15:23
Avec des si on peut rendre la Tunisie le leader économique du monde.
Le tunisien parle si, mange si, respire si, etc...
Et s'il mettait les pieds sur terre?
Et s'il travaillait sérieusement?
Et s'il devenait plus honnête et intègre?

observator
| 17-06-2019 15:10
Très intéressant ce qu elle déclare.

A lire aussi

Une conférence de presse a été tenue, ce mercredi 17 juillet 2019, par le gouverneur de la BCT,

18/07/2019 23:28
0

Le dirigeant nahdhaoui, Mohamed Ben Salem a exprimé, dans une déclaration accordée à Al Jazeera.net,

17/07/2019 22:44
0

La fondatrice de 3ich Tounsi, Olfa Terras a été présente, ce soir du mercredi 17 juillet 2019, sur

17/07/2019 21:20
1

Chahed et Taboubi ont abordé la question des négociations

17/07/2019 21:01
0

Newsletter