alexametrics
mercredi 01 décembre 2021
Heure de Tunis : 21:56
Dossiers
Biographie de Sihem Boughdiri Nemsia, ministre des Finances
11/10/2021 | 10:38
1 min
Biographie de Sihem Boughdiri Nemsia, ministre des Finances

 

Sihem Boughdiri Nemsia a été nommée, lundi 11 octobre 2021, au poste de ministre des Finances au sein du gouvernement de Najla Bouden. Lundi 2 août 2021, Elle avait été nommée par le président de la République Kaïs Saïed pour diriger le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Investissement, en remplacement d’Ali Koôli. Elle faisait partie des trois directeurs généraux limogés par ce dernier en mars 2021.

 

Diplômée du cycle supérieur de l’ENA depuis 1991 et conseillère des services publics, Sihem Boughdiri Nemsia, est titulaire d’une maitrise en sciences économiques (1988) et du diplôme de l’École nationale des Impôts de Clermont-Ferrand (1990).

 

Elle a une carrière de 28 ans au sein du ministère des Finances. Depuis 2016, elle était directrice générale des Études et législations fiscales et chargée de mission au cabinet du ministre.

 

 

Spécialisée dans l’élaboration de la législation fiscale, et des mesures fiscales de la loi des finances ainsi que des notes communes explicatives. Elle a dirigé le groupe de travail chargé de la réforme fiscale.

 

Sihem Boughdiri Nemsia a participé aux négociations relatives aux conventions de non-double imposition avec plus de 20 pays, et des conventions d’établissement avec des organisations régionales et internationales, ainsi que des accords d’incitation à l’investissement et leur protection. Outre sa participation aux négociations portant sur le programme de réforme fiscale avec le FMI, l’OCDE, l’Union européenne et le Fonds monétaire arabe.

 

11/10/2021 | 10:38
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
Remarquable : elle est la seule à se présenter tête nue !
a posté le 11-10-2021 à 11:50
Mme Boughdiri a été la seule ministre de sexe féminin à oser se présenter tête nue, sans ce chiffon qui ne milite vraiment pas pour la liberté de la femme ! S'agit-il d'un choix délibéré, ou d'une gaffe du protocole de Carthage ? Je préfère la première option, sans me faire trop d'illusions... Les rass marbout ne vont pas manquer de faire des gorges chaudes à ce propos !
Zarathustra
@Mr. Mansour Lahyani
a posté le à 12:52
J'ai souvent apprécié vos commentaires, par contre je suis cette-fois-ci un peu surpris de vos stéréotypes négatives concernant le foulard...

IL faut éviter les stéréotypes négatives, dévalorisants ou insultants: les Italiens des voleurs, les allemands buveurs de bière, les femmes qui portent un foulard sont des fanatiques religieuses, etc., etc.,etc.

Les images sur lesquelles les stéréotypes reposent sont construites par un mélange de fantaisie, de rumeurs et de préjugés.

-->
Oui, le foulard et Sefsari font partie de notre Culture vestimentaire indépendamment du coté théologique --> oui le foulard et le Sefsari font gagner à la femme tunisienne beaucoup de temps, en effet ma mère n'a besoin que de deux minutes de préparation afin de sortir et faire les achats au marché. Elle met tout simplement son foulard, son Sefsari et prend son couffin, et elle est déjà sur le chemin pour faire ses achats. Alors que sans le foulard et Sefsari elle aurait besoin d'au moins une heure de préparation pour la sortie --> il faut avoir une tenue vestimentaire et une coifure bien soignées sans Sefsari et sans foulard, ce qui prend des fois une à deux heures de temps pour certaines femmes. Puis le foulard et le Sefsari cachent la pauvreté vestimentaire de la femme de la classe pauvre et moyenne, en effet personne ne voit ce qui est en dessous...

Très Cordialement, et prière de me corriger, si je me trompe...

expert
il y a sefseri er sefderi hrir
a posté le à 06:26
c est vrai ce que vous dites mais en sefseri. il y a des qualités simple et hrir
Angel
Usurpation
a posté le à 20:31
Tous les commentaires de Mansour Layani de la journée, quels que soient les articles sur lesquels ils sont postés sont affreusement NEGATIFS!
Surprenant!!!
Demandez à Mznsour Layani si personne n'a piraté son ordi et si on a pas piraté son pseudo!

Giselle
Femmes sans foulard
a posté le à 19:13
Où vous voyait encore de femmes avec sefsari Trés, trés rare. Maintenant, surtout depuis 10 ans on voie que des corbeaux, robe noir jusqu' au cheville et foulard qui cache la moitié du visage. Une horreur !
hamadi
dieu pour tous et........ 10%
a posté le 11-10-2021 à 11:11
clermont-ferrand......c est SFAX en françe en tout honneur.tous ceux qui sont sortis de cette école sont des réferences.