alexametrics
dimanche 26 mai 2024
Heure de Tunis : 03:33
SUR LE FIL
Le pain ou la clé - Une métaphore du quotidien en Tunisie
15/05/2024 | 09:30
2 min
Le pain ou la clé - Une métaphore du quotidien en Tunisie

Par Lotfi Saibi

 
Le choix entre le "pain" et la "clé" symbolise les décisions sociétales cruciales auxquelles nous sommes confrontés en Tunisie, dans un contexte marqué par l'instabilité politique et des inquiétudes croissantes pour la liberté d'expression. Opter pour le silence, c'est choisir le "pain" : une vie plus sûre et tranquille. En revanche, prendre la parole et militer pour le changement, c'est s'emparer de la "clé". Ce choix est risqué, il peut nous confronter à des obstacles, ou pire, nous reconduire vers une sorte de prison, au sens propre comme au figuré. Mais c'est également ce qui pourrait libérer nos chaînes collectives.
 
 
Dans cet environnement politique tendu, où chaque parole est lourde de conséquences, décider de prendre le "pain" ou de risquer le tout pour la "clé" ne se résume pas à une simple question de survie individuelle ; cela définit également la direction que nous souhaitons donner à notre société. Alors que j'explore ces choix, je me rappelle constamment que les enjeux ne sont pas seulement économiques, ils touchent à l'essence même de notre existence.
 
 
Décisions à court terme vs. à long terme - En tant que Tunisien, confronté aux défis économiques, des fois je me retrouve à choisir des emplois immédiats, le "pain" qui assure un revenu stable. Ces options répondent à mes besoins actuels. Cependant, je suis conscient que viser des objectifs à long terme plus audacieux, la "clé", tels que l'entrepreneuriat ou une carrière à l'étranger, pourrait ouvrir des horizons plus larges.
 
Ce dilemme entre satisfaire des besoins immédiats et rechercher une liberté future est une réalité pour beaucoup d'entre nous.
Priorisation et Stratégie - Mes choix quotidiens, en tant que Tunisien, tournent souvent autour de la satisfaction des besoins essentiels. Le taux élevé de chômage, surtout parmi les jeunes, fait des emplois à court terme non seulement une stratégie mais souvent la seule option viable. Ce "pain" me nourrit aujourd'hui, mais retarde l'atteinte de mes ambitions plus grandes, la "clé" qui pourrait déverrouiller un avenir professionnel plus enrichissant, nécessitant des sacrifices initiaux.
 
 
Innovation et prise de risque - La décision entre suivre un chemin sûr ou s'aventurer sur un trajet risqué et novateur est particulièrement délicate en Tunisie. L'écosystème entrepreneurial, bien que en développement, comporte des risques significatifs — la "clé" pourrait ne pas fonctionner comme espéré et pourrait me ramener au début. Toutefois, la chance de stimuler des changements économiques et sociaux significatifs par l'innovation représente un appel fort, me tentant de quitter la sécurité du "pain" pour explorer ce qui pourrait être.
 
 
15/05/2024 | 09:30
2 min
Suivez-nous
Commentaires
MH
Les Tunisiens ne sont pas si stupides
a posté le 15-05-2024 à 09:50
Toute personne intelligente choisira la clé pour aller chercher tout le pain du monde. Mais le Tunisien, prudent comme il est, choisit le pain, et quand il n'y aura plus de pain, il reviendra chercher la clé. C'est inévitable, car contrairement à la dictature de Ben Ali qui apportait du pain tous les jours, la dictature actuelle n'a pas de pain à offrir. Ce n'est donc qu'une question de temps.