alexametrics
BN TV

Ghannouchi appelle Jebali, Makhlouf et Marzouki à se retirer en faveur de Mourou

Ghannouchi appelle Jebali, Makhlouf et Marzouki à se retirer en faveur de Mourou

 

Le président d’Ennahdha, Rached Ghannouchi est intervenu ce jeudi 12 septembre 2019, sur la radio Karama.

 

Il a déclaré que son mouvement, partant du principe d’un pouvoir de coalition, n’a souhaité présenter aucun candidat à la présidentielle « sauf qu’il n’a pas trouvé l’oiseau rare qu’il cherchait ».

« Nous avons trouvé un aigle dans le parti, personne n’a voulu s’allier avec nous. Toutes les parties approchées ont dit qu'elles le feront après les élections et nous ne pouvions rester immobiles pendant un tel évènement. Alors, nous avons présenté notre candidat » a-t-il affirmé.

 

Par ailleurs, Rached Ghannouchi a appelé les "pro-révolution" à se désister en faveur du candidat d'Ennahdha:

« Nous sommes en ce moment devant deux courants, ceux qui sont nostalgiques du passé et qui regrettent l’avant révolution et ceux qui sont dans l’après-révolution. Nous présentons Abdelfattah Mourou en tant que candidat de la révolution. Mourou incarne le patriotisme tunisien et nous appelons les pro-révolution à se retirer en sa faveur, par exemple notre ami et frère Hamadi Jebali ou Seifeddine Makhlouf, les deux n’ont pas de parti derrière eux et donc peu de chances. Ils ne font que retirer des voix à Ennahdha. Aussi, Moncef Marzouki qui aurait pu être notre candidat. Le mieux pour lui s’il veut préserver la révolution est de se retirer et d’appeler ses électeurs à voter pour Mourou. Nous sommes en train d’effectuer des échanges dans ce sens et nous espérons que la sagesse politique l’emportera sur les émotions », a poursuivi Rached Ghannouchi.

 

M.B.Z

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (16)

Commenter

observator
| 13-09-2019 10:34
Les forces vives du pays doivent être unis face à ce système pourri qui a déjà saigné le pays.
C est l interet général et l amour pour une Tunisie meilleure pour tous ses citoyens qui doit être le but.
Il faut mettre tous les atouts aux côtés du meilleur candidat pour le pays face à ce système corrompu qui a tout ravagé et qui menace l existance même du pays.
Il faut oublier la chaise et penser à sauver le pays ou de ce qui en reste.
Il faut se désister pour celui qui a les meilleurs chances de l emporter .
Si c est Mourou alors il faut le faire.

The Mirror
| 13-09-2019 08:07
Je rappelle qu'Ennahdha est au Pouvoir depuis 2011. Je rappelle aussi que la Tunisie vit toutes les misères du monde depuis l'arrivée d'Ennahdha au Pouvoir. La corruption est devenue le passage obligé pour accéder à quoi que ce soit. L'économie du pays est à 47% du commerce parallèle.
Je précise qu'Ennahdha c'est Ghanouchi, et Ghanouchi c'est Ennahdha.

Rached Ghanouchi a permis aux ténors de Ben Ali de se recycler et de revenir au Pouvoir.
Rached Ghanouchi a ouvert toutes les portes à l'exportation turque, cela a tué la production tunisienne: la Tunisie importe tout de la Turquie,
Rached Ghanouchi a envoyé nos jeunes en Syrie,
Rached Ghanouchi a recruté pour la fonction publique tous les bras cassés d'Ennahdha, tous les anciens prisonniers d'Ennahdha. La fonction publique est enflée de fonctionnaires militants d'Ennahdha, fonctionnaires qui sont incompétents et qui ne sont là que pour servir Ennahdha et percevoir un salaire.
Que va donc faire Ghanouchi de plus pour cette misérable Tunisie ?
Les tunisiens ont le devoir de débarrasser leur pays de cet individu. Ghanouchi doit être jugé pour les crimes qu'il a commis envers la Tunisie et les tunisiens.
Pour se débarrasser de Ghanouchi, il y a un seul moyen: lui barrer la route dans les législatives 2019. Autrement, Ghanouchi gagnera et sera président du Parlement, il transformera ce dernier en un véritable bordel, où la seule activité qui restera possible sera la prostitution politique.

Ecpert
| 12-09-2019 22:15
Casse toi bidon tu flippes t as peur de retourner en prison avec tes esvcros nzhahda . ti n auras même pas Tunis 1 vote e' masse pour t éliminer espèce de voleur

CHDOULA
| 12-09-2019 22:09
ENNACHDA !

Guide de tourisme
| 12-09-2019 21:19
Apparemment, le zérovirgule zakzouki l'a envoyé chier.
https://www.tuniscope.com/ar/article/184193/arabe/politique/marzouki-012320

Alya
| 12-09-2019 21:07
Il racaille en présentant Abid Moussi comme un réel danger!!!son électorat le croit!!!!!!!

Espérant l'??eche
| 12-09-2019 20:18
Gourou a bien ressenti l'échec de Mourou, l'outil qu'il a choisi pour massacrer davantage le pays , donc il incite aux candidats dont il a l'emprise pour consolider Mourou et augmenter ses chances, c' vraiment un faux calcul.
Le pauvre n'est pas encore convaincu que les Tunisiens n'ont plus envie de le voir, non plus ses alliés à cause de toute la misère qu'ils ont causé, outre le terrorisme.
Je vous espère un bon échec .

Karcher
| 12-09-2019 20:05
Ils agonisent. Ils font appel à la racaille pour sauver leur peau.

Tronçonneuse
| 12-09-2019 19:46
Le bouc essaie de ramener les chèvres égarées dans l'étable puante

A lire aussi

Cette campagne placée sous le slogan #poursuivez_ou_classez sans suite appelle le ministère public à

20/09/2019 22:58
0

Le leader du parti Attayar, Mohamed Abbou a indiqué, ce vendredi 20 septembre 2019, lors de sa

20/09/2019 21:43
4

Le système au pouvoir a été, par ailleurs, extrêmement diabolisé sous couvert de la campagne

20/09/2019 14:14
36

Newsletter