alexametrics
Dernières news

Loi électorale : Nabil Karoui appelle BCE à organiser un référendum

Loi électorale : Nabil Karoui appelle BCE à organiser un référendum

Le président du parti Au cœur de la Tunisie, Nabil Karoui, et candidat à la présidentielle a appelé le président de la République, Béji Caïd Essebsi, à organiser un référendum concernant la loi électorale. Selon lui, plus de 50% des Tunisiens seront affectés à cause de cette loi.

 

« Plusieurs partis politiques, associations et personnalités nationales ont signé une pétition contre cette loi. Nous sommes arrivés à la conclusion que nous risquons d’être exclus » , a-t-il aussi indiqué dans une déclaration à Mosaïque FM hier, jeudi 11 juillet 2019.

 

Le fondateur de Nessma TV a également indiqué qu’il compte saisir la justice contre toute personne qui tenterait de le dissuader de se présenter aux prochaines échéances électorales. Il s'est également interrogé, à l'adresse des partis au pouvoir : "de quoi avez-vous peur ?" avant d'ajouter : "je me présenterai à la présidentielle jusqu'à la dernière seconde. Ils vont s'y opposer mais j'ai confiance en la justice tunisienne".

« Cela fait trois ans que mon frère et moi sommes interrogés par le juge d’instruction concernant l’affaire de l’évasion fiscale », a-t-il aussi indiqué.

 

E.B.A.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (10)

Commenter

EL Ghoudi
| 14-07-2019 20:54
https://www.leaders.com.tn/article/7638-le-forcing-de-beji-caid-essebi-pour-faire-aboutir-son-projet-de-grand-parti

rayma
| 13-07-2019 21:52
BCE complotera avec le diable pour casser du YC. Et il est bien tombé sur 1 diable personnalisé

réveillez vous
| 13-07-2019 07:53
Un personnage de la communication en tant que Président c'est dans l'ère du temps car nos sociétés sont le fruit du consumérisme et des images que ce soit au niveau social que politique ;
On ne parle pas « programme », on est juste dans l'émotionnel de l'image comme ceux qui utilisent la religion pour émerveiller et promettre des merveilles pour l'au-delà parce qu'ils ne peuvent rien réaliser ci bas.
Tous utilisent « l'émotionnel » des pauvres citoyens démunis de jugeote pour émouvoir, séduire à l'image de Slim Riahi, ou Berlusconi, ou Zelensky, clown de la télé devenu président de l'Ukraine sans oublier les députés ou ministres anciens stars de la télé, musique ou sport qu'on voit partout dans le monde. Pourquoi vous voulez que la Tunisie ne soit pas contaminée par ce fléau de l'éphémère.
Nabil Karoui n'aurait pas existé s'il n'y a pas une demande de consommateurs de ce genre de personnage. Le problème n'est pas lui mais plutôt ceux qui votent pour lui.
Eduquez ces consommateurs et vous pouvez faire disparaitre ce genre de personnage éphémère mais vous risquez d'aller à l'encontre de ce qu'on voit dans la rue quand on rencontre ces hommes qui mettent du gel ou ces femmes qui utilisent ces faux angles pour cultiver l'image en oubliant l'éducation, la formation, les valeurs civiques intemporelles (et non religieuses)
La société libérale basée sur la consommation engendre Nebil Karoui et ces consommateurs d'images ce qui ne veut pas dire qu'il faut aller vers la société de « fermeture » de Hamma Hammami non plus.
La vie est basée sur le juste milieu, car trop de soleil produit de la sécheresse et trop de pluie provoque des inondations.

azaiez
| 12-07-2019 14:53
un évadé fiscal veut devenir un président de ce pays, quelle honte!

Marwane
| 12-07-2019 12:42
Il doit savoir, lui le gentil, qu'une telle opération est très coûteuse pour le budget de l'?tat. Que c'est à cause de lui et de ses semblables que les finances publiques souffrent le martyre.

CESARIOS
| 12-07-2019 12:32
Actuellement, notre transition démocratique n'a pas besoin d'un référendum, on doit étre patient pour pouvoir instaurer une vraie et réelle démocratie, une transition démocratique se construit progressivement, on doit donner du temps au temps, il nous faut une certaine expérience dans la gouvernance de notre NOUVELLE REPUBLIQUE pour pouvoir la concrétiser en tenant compte impérativement de ses exigences et de ses justes et durables conditions.L' éducation et la formation d'un peuple à la démocratie exige un travail de longue haleine, la concertation, le passage de témoin pour le pouvoir à tour de role n'est pas une affaire à la portée de tout peuple et à tout moment, notre président a la possibilité d'organiser un colloque qui dure deux à trois jours où tous nos experts et nos éminents juges neutres et indépendants en droit constitutionnel se réunissent pour traiter et étudier cette fameuse loi électorale de tous les points de vue, de ses bienfaits , de ses points négatifs et de ses conséquences à court et à moyen terme et de lui porter un rapport bien clair et bien établi, et c'est à lui de prendre la décision qui garantira la paix SOCIALE et la sécurité NATIONALE

Tunisienn
| 12-07-2019 10:27
A BN :
Mon frère et moi (non pas moi et mon frère).

Bn vous êtes les fans de youssef chahed et fadhel abdelkafi, pouvez-vous nous dire pourqoi fadhel abdelkafi ne soutient pas tahya tounes de YC ?

Vous savez que fadhel abdelkafi a assisté hier à la réunion des partis dans les locaux de nabil karoui ?

Mansour Lahyani
| 12-07-2019 10:12
Tentative de subornation d'une personne âgée : voici la dernière trouvaille d'un escroc, également expert en manipulations, fussent-elles de dernière minute ! S'il croit pouvoir venir à bout de la lucidité et de l'honnêteté d'un BCE réputé trop âgé et en trop mauvaise condition physique, il se fourre le doigt dans l'oeil jusqu'au nombril ! BCE est peut-être âgé, mais il est de la bonne vieille école : les margoulins tels que Karoui, il les enterrera tous, le sourire aux lèvres !

Akoubi Ammar.
| 12-07-2019 09:56
On opte pour l escroquerie puis on demande à l autorité suprême de la légaliser au moyen de la constitution. Voilà où on est arrivé en Tunisie. Le peuple ne respecte pas la loi le peuple est corrompu par la loi ( Montesquieu). Ils veulent vraiment nous imposer leur République bannière.

Aldo
| 12-07-2019 09:39
Merci de faire d'un pion un echekih et mat ,pour finir la parti avec ennahdha et ghannouchi , un coup de pied au cu Ya bajbouj Afin de marquer un beau but contre cette ces pourris de foussad .

A lire aussi

La Banque internationale arabe de Tunisie (Biat) a enregistré une hausse de 16,72% de son produit

23/07/2019 15:04
0

Ennahdha a dévoilé ses têtes de liste pour les législatives, lors d’une conférence de presse tenue

23/07/2019 14:58
0

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a présidé aujourd’hui, mardi 23 juillet 2019, à la Journée

23/07/2019 14:45
0

Le dépôt des listes pour les législatives a débuté depuis hier et les noms des têtes de liste des

23/07/2019 13:07
2

Newsletter