alexametrics
Dernières news

Khalil Caïd Essebsi sort de l’ombre

Khalil Caïd Essebsi sort de l’ombre

 

On dit son influence grandissante au sein de ce qui reste de Nidaa Tounes. Khalil Caïd Essebsi, deuxième fils du président de la République et frère de Hafedh a toujours été dans l’entourage proche du parti.

Toutefois, il s’était toujours gardé d’apparaitre au grand public. Cela a changé manifestement puisqu’il s’affiche maintenant dans la communication officielle du clan de Monastir. Une réunion a eu lieu le 9 juillet 2019 au siège du parti avec ses cadres de Mahdia.

Une réunion à la suite de laquelle un télégramme a été adressé au président de la République. Khalil Caïd Essebsi apparait sur les photos publiées par le parti de ladite réunion.

M.A

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

Omar
| 10-07-2019 22:10
Chacun sort son "Khalil", l'arme de dernier recours , après "Khalil tounes" maintenant c'est "Khalil Béji" .....les khalil ont la cote....

Citoyen_H
| 10-07-2019 21:11
tellement que j'ai peur.

L'entourage direct de BCE ont peur de l'anonymat dans lequel ils plongeront, le lendemain des futures élections présidentielles et législatives.

Pour cela, il nous présente un nouveau venu, inconnu du bataillon avec un handicap certain légué par son lourdaud et nullard de frère.

BCE nous avait promis monts et merveilles (disparition de la nahba) si il était élu.
Il l'a été et il n'a pas tenu sa promesse.
Il a certainement des circonstances atténuantes (terre brulée promise par rached le morback).
Il aurait dû nous le dire de vive voix.

Pour tout l'or du monde, ceux qui ont été trahis, n'accorderont plus le moindre soupçon de chance au nouveau venu.

Alors, bonjour et au revoir KCE.
Tu dois avoir certainement des choses plus constructives à faire ailleurs.
Ne persiste pas dans ta future humiliation.
Bon vent.




EL OUAFI
| 10-07-2019 13:48
J'espère qu'il y en aura pas, basta on a raz le bol ! (Manai)

khadija
| 10-07-2019 12:26
Aucun tact faire tout ça après le règne calamiteux de la famille des Trabelsia. Les tunisiens sont vaccinés du règne familial à jamais

Lotfib
| 10-07-2019 12:16
C'est devenu une affaire de famille....Le clan essabsi me rappelle les Trabelsi en plus discret.
Il faut qu'il fasse attention et qu'ils se souviennent de 2011 ,la fuite des Trabelsi and co.

Abir
| 10-07-2019 12:07
Comme par hasard,Nida Mounastir infiltré par un Nahdaoui Chouket et Nida Hammamet infiltré par un Nahdaoui Khamlassi et les deux espèrent que les Tunisiens voterons pour eux, vous pouvez courir ! Vive Abir Moussi et le PDL un parti patriote et propre

Lladjimi
| 10-07-2019 12:00
Chirac un matin devant ses collaborateurs..:
"Cette nuit j'ai eu un cauchemard.. J'ai rêvé qu'il y a un troisième Duhamel !"

zilos
| 10-07-2019 10:51
croire encore une fois aux traîtres père et fils et petit fils est une pure mensonge .moi en personne a voté pour le plus grand traître du siècle BCE afin qu'il aide la Tunisie pour éradiquer le terrorisme et l'islam politique ,je le trouve à Paris en train de boire avec son frère le diable pour gouverner et laisser un héritier premier et second aabacha 1 aabacha 2.
j'ai la nausée quand j'entend parler d'eux de toute cette famille de traîtres .vous n'avez pas honte quand vous manipulez encore des tunisiens innocents ?
à l'enfer

rz
| 10-07-2019 10:25
Face aux khouanjia jusque là compact en apparence, un bric-à-brac de petits Partis et d'insignifiantes personnes poussent comme du champignon pour se presenter aux urnes. Espérant seulement que la cacophonie de 2011 ne nous revisitera pas surtout que le pays ne se présente pas sous son meilleur jour après avoir été lessivé sans arrêt pendant 8 ans !

Poseidon
| 10-07-2019 09:26
Un partie oligarchique ne réussit jamais. Exemple entre autres : l'ancien FN français est mort parce que dirigé par la famille Le Pen.
Le défunt parti Nidaa Tounes est tronçonné en deux par le fils du fondateur.
Un second rejeton apparaît avec, sans doute, des armes affûtées. Comme on dirait au Vatican : "Au nom du père et du (des) fils..." mais là, le Saint Esprit va avoir du mal à suivre l'engloutissement de plus en plus profond de ce parti : un parti dont il ne reste que des miettes....

A lire aussi

Le dépôt des listes pour les législatives a débuté depuis hier et les noms des têtes de liste des

23/07/2019 13:07
1

La société immobilière Simpar a réalisé à fin juin 2019 un revenu global en hausse de 74,66%,

23/07/2019 12:54
0

Le député de la Coalition nationale, Sahbi Ben Fredj est revenu dans un post partagé ce mardi 23

23/07/2019 11:15
12

L’article 148 alinéa 5 de la Constitution dispose que la mise en place de la Cour constitutionnelle

23/07/2019 10:53
15

Newsletter