alexametrics
mardi 20 février 2024
Heure de Tunis : 22:29
Dernières news
Amine Mahfoudh : Kaïs Saïed se doit d’organiser une élection présidentielle
04/11/2022 | 22:17
1 min
Amine Mahfoudh : Kaïs Saïed se doit d’organiser une élection présidentielle

Le professeur de droit Amine Mahfoudh a affirmé, vendredi 4 novembre 2022, que le président de la République, Kaïs Saïed, se devait d’organiser une élection présidentielle, en vertu de la nouvelle constitution adoptée par référendum le 25 juillet. 

Intervenant sur la chaîne Attessia, il a indiqué qu’il avait expliqué au chef de l’État que la promulgation d’une nouvelle constitution implique de nouvelles institutions, notamment l’organisation d’une élection présidentielle. 

Selon Amine Mahfoudh, sans élection présidentielle, Kaïs Saïed n’a plus de fondement constitutionnel pour poursuivre son mandat. « Son mandat était basé sur la constitution de 2014. Or, celle-ci n’existe plus », a-t-il avancé soulignant que rien ne permet, aujourd’hui, au président de la République de gouverner le pays. 

Il a signalé que la période d’exception suivant laquelle Kaïs Saïed continue de présider le pays était expirée depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle constitution en août 2022.  

Plusieurs partis, dont Afek Tounes, ont, rappelons-le, appelé à l’organisation d’une présidentielle anticipée. Le chef de l’État a, lui, prévu d’organiser des élections législatives en décembre 2022 mais aucune présidentielle n’est envisagée pour le moment.

N.J. 

04/11/2022 | 22:17
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Un Tunisien qui sourit
Too little too late
a posté le 06-11-2022 à 12:55
Too little too late monsieur Mahfoudh.

Plusieurs personnalités vous avaient prévenu mais vous avez fait la sourde oreille et vous étiez complice de la mascarade orchestrée par l'usurpateur des institutions de l'état.

Il ne fallait jamais intégrer un processus illégal monsieur le professeur et votre nom sera entâché à vie et associé à la trahison des principes fondamentaux du droit constitutionnel.

Bon vent et faites-vous petit pour qu'on vous oublie...

Fares
@Tunisien
a posté le à 16:15
Moi aussi, plus 1.

Tout les lahassas qui se sont engagés dans ce processus illégal pour détruire la Tunisie le paieront un jour.
Forza
Bravo
a posté le à 14:29
.
SALIM
COURS DE SOPHISTIQUE CONSTITUTIONNELLE(SAFSATA DOSTOURIA) par...
a posté le 06-11-2022 à 10:31
Mr le professeur G.M considére que Kais SAIED ,n'est plus président de la république ,mais reste président de la fonction législative (comme si on limoge le ministre de l'économie, qui est ,en plus, ministre des finances par intérim, et on lui dit vous n'etes plus ministre de l'économie, mais vous restez ministre des finances par intérim!!!),parce qu'il est élu sur la base de la constitution de 2014 qui n'est plus.et demande l'organisation d'élections présidentielles sur la base de la constitution de 2022.Et si ces nouvelles élections nous font sortir, non K.S, mais SAFI SAID par exemple, ce nouveau président Safi SAID ,va nous dire :La constitution de 2022 WALA CHI , et promulgera , une nouvelle constitution aprés un deuxiéme referendum.Puis , Mr le professeur G.M nous sortira dans un plateau pour dire que non seulement SAFI Said n'est plus légitime, mais l'ARP et les conseils municipaux aussi, car ils sont élus sur la base de la constitution de 2022 qui n'est plus, et il demande des élections présidentielles, législatives et municipales. Et si ces élections nous sortiront SAMIR DILOU par exemple, comme président, il va nous dire sa phrase trés connue : le dossier, c'est à dire la constitution de Safi SAID est VIDE, et promulgera une nouvelle constitution aprés un troisiéme referendum. Puis , Mr le professeur G.M nous sortira dans un plateau pour dire que non seulement le président Sami Dilou n'est plus légitime, mais l'ARP et les conseils municipaux aussi, car ils sont élus sur la base de la constitution de Safi SAID qui n'est plus, et il demande des élections présidentielles, législatives et municipales. ET AINSI DE SUITE, et nous aurons chaque année des élections présidentielles, législatives et municipales et un referendum et la TUNISIE entrera dans le livre de GUINNESS.
Mansour Lahyani
"Se doit" ? Non : il NOUS doit !
a posté le 06-11-2022 à 09:56
Mais ce type est étanche à toute admonestation ! Autant pisser dansun violon : aucun son n'en émanera !!!
Tunisino
Sans dignité!
a posté le 06-11-2022 à 07:40
Ce type est sans dignité, les juridiques politisés sont très dangereux pour la Tunisie.
Djodjo
C'est le peuple qui décide et personne d'autre
a posté le 05-11-2022 à 20:34
A tout les ploucs pro-médiocratie, apparemment votre truc c'est de supporter ce qui ne marche pas, vous êtes amoureux des cons qui vous martyrise.

Si vous êtes si sûr que ça de la popularité de votre champion, pourquoi avoir peur d'une élection présidentielle ?

Si le peuple est avec lui, il sera réélu et fera taire ses opposants, s'il perd = echarb yourid qu'il dégage
Tunisie libre
Pauvre tâche..
a posté le 05-11-2022 à 20:27
Tu n'as rien à faire dans ta vie tellement tu t'emmerde....
De toute façon ,le prochain président sera kaiess said avec un score équivalent à son premier mandat.
Quand à toi, le gourou t'a promis peut être un siège au futur conseil constitutionnel, un mandat de 9 ans que je trouve aberrant dans un pays où les escros ,les harkis et les sans dignité sont partout..oubli ,tu auras que ta retraite et rien que ça bouffon.
SALIM
CA S'APPELLE en philosophie SOPHISTIQUE (SAFSATA)
a posté le 05-11-2022 à 20:09
Donc d'aprés Amine Mahfoudh, Kais SAIED a cessé d'etre président, mais il reste président car il reste le président de la fonction législative.Une 1ére question à Mr A.M, le président Kais SAIED doit rester à Carthage ou il doit déménager au palais de Bardo !!!.Une 2éme question SVP, Inti sraft sraft, les présidents et les conseillers municipaux ont été elus sur la base de la Constitution 2014 (chapitre des collectivitées locales),et puisqu'il n'y a plus de constitution 2014, vous devriez convoquer des élections municipales anticipées!!!.Si on suit vos recommandations, le Tunisien passera le 1/4 de son temps pour les élections et les referedums et les prets que nous aurons de la FMI ,on les dépensera pour les élections et les referendums!!!
Mr A.M ,vous etes trés gentil, et trés sensible (vous pleurez parfois), arretez vos discours qui nous rappelle la sophistique grecue (SAFSTA el ighrikiya),et occupez vous de vos étudiants, et surtout de votre nouvelle étudiante Mme Abir moussi pour qu'elle réussisse son doctorat. et MERCI
Djodjo
@salim
a posté le à 20:43
C'est con comme argument, le jour ou kais n'est plus président, sa constitution saute le lendemain. La raison est simple, ce document est la volonté d'un mégalomane et sûrement pas la volonté d'un peuple.
Parions
que si des élections présidentielles...
a posté le 05-11-2022 à 19:39
Parions que si des élections présidentielles seraient organisées incessamment, le Président Kais Saied sera réélu haut la main et avec bravoure ! En Tunisie, les partis d'opposition en général et les hommes et femmes politiques de l'opposition en particulier sont trop divisés et trop faibles pour pouvoir concurrencer Kais Saied. C'est un fait indéniable sur lequel tous les observateurs politiques tunisiens et étrangers sont unanimes aujourd'hui. Le seul remède serait de se distancer PUBLIQUEMENT de ghannouchi et d'Ennahdha qui ont échoué amplement dans la gestion des affaires de l'état en Tunisie. D'ailleurs, les UN MILLION et quelques d'ex Nahdhaouis, qui ont déjà déserté Ennahdha de 2013 à ce jour, selon plusieurs sources statistiques, confirment cet échec cuisant de ghannouchi et d'Ennahdha durant la dernière décennie.
Djodjo
@parions
a posté le à 20:21
Les 1,5 millions qui ont déserté nahda sont les supporters de kais aujourd'hui,, le résultat est kifkif, une catastrophe.

C'est dans les cerveaux qu'il va falloir faire la révolution.

Pas sûr que kais soit réélu aujourd'hui, les gens commence à le vomir, ça va être de pire en pire et ce n'est que justice.
Yaatik Doudaa
On découvre un pingouin finalement ou un Mr Bin qui veut nous faire rigoler !!
a posté le 05-11-2022 à 17:22
Plus qu'une reproche à Mr Mahfoudh que je respectais beaucoup jusqu'à cette dernière parution
1/ il a bien reconnu qu'il est l'ingénieur adepte du fameux décret 117 en plus de son opposition farouche au ancien système de gène rcdiste( gene d'Abir Moussi) , il reconnaît en plus son rôle avec Sadok Belaid de simples conseillers et il ne s'est pas opposé à cette mission
2/ il avait déclaré auparavant que parmi les reco c'est d'avancer les élections législatives avant la coupe du monde juste pour offrir aux tunisiens ce plaisir inégalable!
3/ il a déclaré auparavant qu'il n'avait pas assisté à l'entrevue KS et Sadok Belaid le lendemain de l'aid juste pour occupation par la charmoulaaa
4/ on l'a salué auparavant lorsqu'il a refusé du haut de son orgueil professoral de droit constitutionnel, et de son rôle de défenseur du parcours 25 Juillet et de KS, de répondre positivement à la demande d'entretien formulée à titre de défi par Abir Moussi et lui avait promis en ironisant, cet entretien au cas où elle se présenterait pour les examens dans son parcours de professorat si elle le souhaiterait !!
Dans l'émission d'hier , il passait à côté de la plaque, comment:
1- il a essayé vainement de d'essorer les yeux pour infiltrer quelques larmes en parlant de Sadok Belaid. Une attitude hypocrite d'essayer d'influencer le public '?'
2- en commentant la photo de Abir Moussi, il s'est montré tout petit en exprimant un sourire d'un petit gamin après une latence de silence ( a priori il était sur le point d'applaudir, de sursauter,'?') . Un revirement de 180 degrés en exprimant clairement sa fierté ( en plus de sa joie) que Abir Moussi avait déclaré qu'elle est pour l'adoption de la version Sadok Belaid comme constitution ..
On se demande si réellement Amine Mahfoudh est crédule au point de donner du crédit à Abir pour ce point particulièrement du moment qu'elle a déjà son propre destour d'un côté et de l'autre côté si elle prônait ce choix c'est juste pour attaquer KS ce n'est point par conviction des idées de Sadok Belaid ni de Amine Mahfoudh'?'

Pour conclure: Prof Amin restes Amin ( loyal) pour tes idées et ton orgueil académique on t'a aimé et respecté pour ça '?'sois sérieux en avançant des propositions sérieuses et factuelles et pas de simples idées théoriques qui ne peut rien valoir hors des amphi académiques où vous vous permettez de vendre et d'acheter comme bon vous semble.
La politique d'un pays c'est des engagements nationaux mais aussi et surtout internationaux. Donc si une feuille de route a été définie avec les bailleurs de fonds comment vous osez demander des chambardements ( élections présidentielles,'?') alors que tu n'es pas sur de percevoir ton salaire le mois prochain'?'
Le mérite de votre collègue KS c'est qu'il a mis sa tenue de combat et il est entrain de batailler bec et ongles'?'il n'est pas bien conseillé peut être, il n'est pas assez entouré peut être aussi, il est entrain d'apprendre en conduisant oui pas honte de le dire'?'mais il se déploie corps et âme en restant fidèle à ses principes et à la cause des tunisiens
Djodjo
@yaatik, un mouton cretin désespéré
a posté le à 20:09
Pffffut un texte long comme la misère pour dire que kais est génial tout en avouant à la fin qu'il est aussi mal conseillé, mal entouré et incompétent (tu as oublié inculte et bête)

Toi t'es con et inconscient, qq qui est mal entouré, mal conseillé et incompétent n'a rien à faire à la tête d'un pays, même s'il fait des efforts, d'ailleurs malgré le temps qui passe. il n'y arrive pas, il ne s'améliore pas et il ne s'améliorera pas.
Nephentes
Le "combat" n'est qu'une supercherie criminelle
a posté le à 19:33
Vous etes naif

Le seul combat qe Mr Saed mène c'est la consolidation de son pouvoir autocratique; quel qu'en soit le prix semble t-il

Rien d'autre
cesarios
DIEU SEUL sait où notre avenir....................................
a posté le 05-11-2022 à 15:40
kaies saïed a balayé l'ancienne ARP en acquiescent à la demande et à la volonté réelles de la majorité du peuple , c'est une réalité qui saute aux yeux, M. mahfoudh, jusqu'à ce jour, cette majorité représentée par presque de ses sept millions silencieux d'électeurs qui boudent toute élection, elle n'a pas bougé et elle n'a pas réagi , elle en a marre de participer et se déplacer aux urnes pour un oui ou un non, ils s'en foutent éperdument des élections, d'ailleurs, nos élections nous a coûtées chèrement et n'ont pas pu garantir la transparence et la sériosité exigées, il y a toujours des dépassements, des inégalités des chances, des contrôles douteux, cette majorité a d'autres chats à fouetter, d'autres priorités vitales, elle est consciente que notre actuel président tient bon à passer son propre programme, on veut ou on ne veut pas, d'ailleurs c'est trop probable qu'il n' y aura pas des élections présidentielles en 2024 , kaies saïd a tout le pouvoir, c'est lui seul le décideur, c'est lui seul qui fait fonctionner toutes les lois par un simple trait du crayon, et notre proverbe dit "elli yestanna khir melli yetmanna" et la vie continue, et advienne que pourra...... Le peuple TUNISIEN est connue par sa patience d'ayoub, par son pacifisme ...... Dieu seul sait où notre avenir pourra nous amener
Fares
Saied n'est plus président depuis le 22 septembre 2021
a posté le 05-11-2022 à 15:27
Il a aboli la constitution de 2014 à la base de laquelle il a été élu. Sa présence à Carthage est tout bonnement illégale. Il faut appliquer la loi.
Doremi
Le plus important
a posté le 05-11-2022 à 14:31
Le plus important est qu il doit mettre en place la cour constitutionnelle.
Pourquoi il ne le fait pas ? Tous pareils, un fois au pouvoir ils s y accrochent corps et âme
Djodjo
Demande tout à fait logique ds une démocratie civilisée
a posté le 05-11-2022 à 13:14
A tous les ploucs pro-médiocrité, il est où le problème avec de nouvelle élection présidentielle ? Si votre président/dictateur est si populaire que ça, il sera réélu et sa légitimera sa politique ? De quoi est-ce que vous avez peur ?
SALIM
FARRAGH KALBEK OU ANDI MANKOLLEK
a posté le 05-11-2022 à 13:10
Les plateaux TV et les émissions radio sont devenues des émissions FARRAGH KALBEK, ou ANDI MANKOLLEK ou les invités, notamment des professeurs de droit constitutionnel, dénoncent, critiquant et condamnent les décisions du PRESIDENT KAIS SAID. Lui, il FONCE comme un TANK sans regarder ni à droite ni à gauche. Et meme ,il s'est moqué d'eux en disant :Si l'ALGERIE est le pays du million de MARTYRS, la TUNISIE est devenue le pays du million DE PROFESSEURS DE DROIT CONSTITUTIONNEL. Ces professeurs ont une jalousie et une envie à KAIS SAID, car ,lui, professeur de droit constitutionnel, est devenu PRESIDENT NON TARTOUR, et a osé s'opposer aux ennemis de l'état et du peuple. ils ont aussi une haine pour KAIS SAID car il les a écarté de la composition de la cour constitutionnelle. Ces 'professeurs' à l'exception de quelques uns (KHRAIFI, RSAISI,GAIDI,...) ne sont pas neutres ,ni idéologiquement ,ni politiquement ,et sont meme réactionnaires, ont eté MUETS lors de la décennie NOIRE, et leurs LANGUES ne sont DENOUEES qu'aprés le 25 JUILLET.ET KAIS SAIED n'ecoute pas leur bavardage vide, inutile et parfois hypocrite ,puisque les decrets sont déja publiés, et que KAIS SAIED est SUR DE LUI, a la CONFIANCE de son peuple et a gagné le soutien de toutes les organisations nationales (UGTT,UTICA, UTAP Union de la Femme, Ordre des avocats...)
Fares
Fin sanglante
a posté le à 17:34
Il fonce comme un tank vers sa fin tragique. Le Shieur de Carthage n'en a plus pour longtemps, le peuple s'est rendu de l'arnaque et il ira le chercher à Carthage.
Abidi
Constitution
a posté le 05-11-2022 à 12:44
Oui Mr vous avez totalement raison parceque la constitution c'est vous et vos idées surtout que vous êtes professeur de droit spécialité unique en Tunisie
SALIM
IL FAUT SAVOIR QUITTER LA TABLE
a posté le 05-11-2022 à 12:37
1-Mr Mahfoudh, puisque vous aimez les chansons Françaises, il y'a une belle chanson de CHARLES AZNAVOUR qui dit :
II faut savoir quitter la table Lorsque l'amour est desservi Sans s'accrocher, l'air pitoyable
il faut savoir coûte que coûte Garder toute sa dignité
Et malgré ce qu'il nous en coûte S'en aller sans se retourner
Il faut savoir cacher ses larmes Mais, moi, mon coeur, je n'ai pas su.

2-IL y a aussi une belle chanson Franco-Anglaise du grand acteur ANTHONY QUINN en duo qui dit : Nous deux c'est fini .Nous c'est bien fini.Il faut se quitter nous deux c'est fini .(donc n'évoquer plus Kais SAIED).

3-Puisque vous avez utilisé ,antérieurement la chanson de DALIDA, pour se plaindre de la non prise en compte ,par Kais Saied de votre brouillon de constitution,je vous eclaire qu'il s'agit d'une reprise de la chanson originale de la chanteuse folk américaine MELANIE SAFKA,(trés connue pour son grand tube LAY DOWN,candles in the rain) :WHAT HAVE THEY DONE TO MY SONG.la chanson dit :
Regarde ce qu'ils ont fait à ma chanson
Eh bien, c'est la seule chose que je pouvais faire à moitié bien
Et ça tourne mal, ma
Regarde ce qu'ils ont fait à ma chanson
Regarde ce qu'ils ont fait à mon cerveau
Eh bien, ils l'ont choisi comme un os de poulet
Et je pense que je suis à moitié fou, ma
Regarde ce qu'ils ont fait à mon cerveau
Ils ont changé ma chanson, ma
Ils ont changé ma chanson
C'est la seule chose que je peux faire
Et ce n'est pas bon, ma.
Cette chanson pourrait refleter votre état psychique et votre amertume ,et pourrait expliquer le refus de votre brouillon (c'est la seule chose que vous pouvez faire à MOITIE bien)

4-Vos déclarations refletent un état psychique (sentiments de frustration et amertume) et sont trés subjectifs et n'ont aucun fondement ni constitutionnel,ni politique ni logique,,et je vous explique pourqoui:
a-La situation en Tunisie est régie par la nouvelle constitution et le decret 117 encore en vigueur.Et aucun de ces textes n'indique l'organissation d'élections présidentielles aprés la promulgation de la nouvelle constitutions.Donc laissez vos suppositions et spéculations érronnées avec vous car la présidence de la république n'est pas un jeu.
b-Vous saviez bien, et depuis le mois d'avril, qu'une nouvelle constitution sera promulguée , mais vous n'avez jamais evoqué la nécessité d'élections présidentielles aprés la promulgation de la nouvelle constitution. Donc cette nouveauté trés etrange n'est qu'une réaction subjective et émotionnelle suite au rejet de votre brouillon (Il faut savoir cacher ses larmes Mais, moi, mon coeur, je n'ai pas su).
c-Le mandat du président est basé sur les resultats des élections présidentielles de 2019 pour CINQ ans, et d'aprés ce que je sais la nouvelle constitution n'a pas ANNULE les élections présidentielles de 2019.
The Mirror
La Séance est levée
a posté le 05-11-2022 à 11:46
Monsieur Amine Mahfoudh, vous perdez votre temps avec des discours de masturbation d'esprit.
L'expert que vous êtes, le citoyen que je suis et les tunisiens d'une manière générale, savent, et doivent savoir s'ils font semblant de l'oublier, que le citoyen Kais Said a été élu président de la République tunisienne avec un score de 73%, pour un mandat de cinq ans.

Cela dit Monsieur Mahfoudh,
si vous,
ou Rached Ghannouchi,
ou Abir Moussi,
ou Ghazi Chaouchi,
ou Mohamed Abbou,
ou Nourreddine Taboubi,
ou Nejib Chebbi,
ou Jawher Ben Mbarek,

Si tout ce beau monde, ensemble ou séparément, arrive à destituer le Président Said, alors, sachez Monsieur l'expert Mahfoudh, que la terre tremblera sous vos pieds, parce que:
- l'UN vous refusera,
- les USA vous refuseront,
- la France vous refusera,
- L'UK vous refusera,
- le Japon vous refusera,

Plus important encore:
-l'Algérie vous du un million de martyrs, vous déshabillera,
- l'Egypte de Om Addonia, vous déchaussera,

Mais, le fondamental et le crucial et le décisif le voici:
- le peuple tunisien vous massacrera.

Vous voyez bien Monsieur l'intello des dernières pluies, vous voyez bien Monsieur Mahfoudh que vous divaguez.
L exilé
Lé méjèla!
a posté le 05-11-2022 à 11:34
Tel qu on le connaît, sa réponse devrait être un niet retentissant dans son style catégorique en arabe: Lé méjèla!

Tounis fil mahmouta. La devise : gouverner par tâtonnement wil mbet fi sidi el hani!! Plutôt fi bouferda.
1/3i
La règle est pour les autres
a posté le 05-11-2022 à 10:10
En effet, ***considère que les règles absurdes doivent être respectées par les autres.
Oui est bien au dessus de ces basses réglementation.

Ce qui sera drôle, quand il le décidera, il va nous pondre un joli décret, ne permettant pas à d'autres candidats de prendre le départ de la course...

Un génie qu'on vous dit...
Abir
C'est réciproque
a posté le 05-11-2022 à 09:44
Monsieur Mahfoud, vous avez félicité Maître ABIR MOUSSI pour avoir parler positivement d'un projet d'une constitution basée sur les aidées de monsieur Belaïd, de mon côté entant que citoyenne, je vous félicite pour avoir reconnu que ks n'est plus président depuis sa nouvelle "constitution" et qu'il se devait d'organiser une élection présidentielle et cette exigence, la seule et la première qui l'a exigé dès le début et jusqu'aujourd'hui c'est Maître ABIR MOUSSI et Le PDL mais comme vous l'avez fait remarquer plusieurs fois: les journalistes sont borgnes et ne voyaient que d'un seul oeil! Conclusion tout ce que le PDL et ABIR MOUSSI, disent et , vous revenez à leurs dires et leur prévoyance ! Le comble, après les parasites politiques répètent et copient sur elle comme des gamins! La haine et la jalousie ne font pas un bon monde
DHEJ
Maurice HOURIOU aurait dit...
a posté le 05-11-2022 à 09:12
Le Président de la République n'a plus de vitalité constitutionnelle...
Jean Neymar
Vous êtes vraiment des naïfs....
a posté le 05-11-2022 à 08:29
Bourguiba à l'époque avait instauré la présidence à vie,Ben Ali avait amendé la Constitution pour pouvoir bénéficier d'une autre mandature,celle de trop,celle de 2009......
Aucun président,une fois ayant tenu en mains tous les rouages de l'Etat,n'avait daigné descendre de son piédestal et remettre en question sa présidence.......
Il en sera de même avec Kais Saied,il aura fait le plus dur le 25 Juillet 2021,conforté en cela par le référendum du 25 Juillet 2022.......
Depuis cette première date et jusqu'à ce jour,il a détenu encore plus de pouvoirs que ceux de Bourguiba et Ben Ali réunis......
Alors que voudra-t-il de plus,aller remettre en question sa présidence (dans les faits son émirat) en provoquant une présidentielle? NON,vous êtes vraiment des naïfs,alors que fera-t-il?
Eh bien je vous le donne entre mille:
Une fois cette assemblée constituée par des élus tout acquis à sa cause (on en a un aperçu avec l'ex-bâtonnier de l'ordre des avocats qui se voit déjà sur le perchoir) et sur la foulée l'assemblée des régions constituée,Mèwlènè el Emir fera voter le nouvel Emirat de Tunisie ,avec cette assemblée (celle des 161) devenue de facto sa Cour rapprochée (à vie aussi donc Adieu élections)....
Ekfou âlè klèmi ouél èyèm ouél kèn êchnè mèbinètnè.
Naim
Une histoire de doigt.
a posté le 05-11-2022 à 05:28
On t'a certainement chuchoté que, probablement, tu aurais de la chance en te présentant à la présidence. Je te dis que tu ne le seras jamais.. Pourquoi ? C'est mon petit doigt qui me le dit. Eh ! Oui. Histoire de doigt. As toi de choisir lequel des doigts.
Djodjo
@naim qui aime jouer avec son petit doigt
a posté le à 12:31
Et si ton petit doigt ***, sa nous fera des vacances, marre des cons et de leurs bla-bla-bla, s'il veut se présenter ses son droit et c'est au peuple de décider de son représentant et pas ton petit doigt qui doit sentir à force d'être au chaud.
Naim
Rectification.
a posté le 05-11-2022 à 01:09
Moralité, ce vil individu visait ou visait la présidence de la Tunisie. Ben nom. Tu ne sera jamais le président de la Tunisie parce que qu'actuellement, la Tunisie a élu un président. Président Kais Saïed et la Tunisie libre, souveraine et en voie de démocratie barrera le chemin à tous ces fantoches de tout bord.
Observateur
Qui est Président de la Tunisie ?
a posté le 04-11-2022 à 23:26
C'est ce que je dis depuis le 26 juillet 2022. Qui est le Président de la Tunisie? Quel valeur a n'importe quel accord ou n'importe quel Décret-Loi?

Et je me demande, pourquoi cette question n'a jamais été posée - surtout par celui qui était Président élu avant le référendum.