alexametrics
mardi 18 janvier 2022
Heure de Tunis : 15:32
Dernières news
Ahmed Ounaies : La délégation américaine s’est désolidarisée du mouvement Ennahdha !
06/09/2021 | 08:41
2 min
Ahmed Ounaies : La délégation américaine s’est désolidarisée du mouvement Ennahdha !

 

L’ancien ministre, Ahmed Ounaies, a estimé que la délégation américaine, lors de son entretien avec le président de la République, le 4 septembre 2021, n’a pas débattu exclusivement des mesures exceptionnelles. « En plus de cela, les échanges ont porté sur des affaires abordées lors de réunions précédentes dans le cadre de la continuité du soutien américain à la Tunisie », a-t-il ajouté.

Intervenant sur les ondes de la radio Express FM, au sujet des mesures exceptionnelles, Ahmed Ounaies a précisé que la délégation a appelé à un retour vers les principes de la démocratie sans pour autant poser des étapes.

« Ceci implique l’existence d’une institution parlementaire. Le terme "principes de la démocratie" veut dire éviter la monopolisation du pouvoir exécutif parallèle à un vide au niveau du pouvoir législatif », a-t-il poursuivi.

 

 

Ahmed Ounaies a, également, considéré que « la délégation a assuré un soutien américain sans lier cela aux négociations avec le FMI ou la BM… On n’a pas exigé le retour du parlement en échange d’un soutien à la Tunisie auprès de ces institutions… Ceci évite à la Tunisie des conditions parachutées », a-t-il, aussi, précisé.

Pour ce qui est de la position du président de la République, Ahmed Ounaies a expliqué que Kaïs Saïed a voulu mettre l’accent sur les divergences entre la délégation et lui… « Derrière le sourire se cachait un ton plus ferme… Le président de la République a voulu montrer qu’il n’était pas d’accord avec l’intervention américaine que ce soit sur le forme ou sur le fond », a déclaré l’ancien ministre.

Par ailleurs, Ahmed Ounaies a considéré que Kaïs Saïed ne compte pas accélérer le rythme en ce qui concerne la mise en place d’un gouvernement ou la présentation d’une feuille de route. « C’est ce qu’il a voulu expliquer à la délégation américaine et à l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique », a-t-il conclu.  

 

Pour rappel, à la date du 4 septembre 2021, Kaïs Saïed avait reçu une délégation américaine dont font partie les sénateurs Chris Murphy et Jon Ossof.


S.G

06/09/2021 | 08:41
2 min
Suivez-nous
Commentaires
takilas
Les experts et les chevronnés au travail et l'avis des retraités peut se révéler important
a posté le 06-09-2021 à 21:05
Il est nécessaire d'envisager une ligne ferroviaire reliant Kairouan-Tripoli- Mosrata, pour que les relations tant commerciales que de tourisme soient conclues à bon escient et efficacement.
Cette ligne aura comme réseau de collecte et des correspondances, et ce à Kairouan (le nouveau pôle hôspitalo-universitaire), et de relier, ainsi, directement toutes les régions de la Tunisie avec la Libye par le biais de la ville de Kairouan, et que cette voie aura par ailleurs la possibilité d'installer une ligne directe Kairouan- Tripoli qui servira en plusieurs occasions à gagner du temps pour assurer les canaux de distribution et d'approvisionnement, surtout de produits agrigoles, et des marchadises, et ce à tout le territoire libyen à partir, donc, de Tripoli et de Mosrata et éviter ainsi plusieurs contretemps inutiles.
Par ailleurs cette ligne ferroviaire est censée permettre de voyager entre Kairouan et Tripoli en trois ou quatre heures de temps (et  par T. G. V. serait un autre jour le mieux), au lieu d'effectuer le trajet par routes et camions nécessitant une logistique imposante, et nécessitant de longues heures voire plusieurs journées.
elfribo
Ce que les americains detestent
a posté le 06-09-2021 à 15:43
S'il y a une classe politique ou une mouvance politique que les USA detestent, craignent et par conséquent combattent c'est l' islam Politique, d'ailleurs on a 2 appellations des musulmans qui font la distinction entre les fous de Dieu et le reste des Musulmans:
Islamistes = mauvais
Muslims= bons.
Ennahdha est un bel exemple de L'Islam Politique et par consequent est rejetee par la classe politique Americaine qui y voit un chaval de Troie deguisé en oeuvre caritative.
Sedan
QAYS ... a despotic dictator .... NO WAY ....
a posté le 06-09-2021 à 15:40
that's wrong.
US Senate delagates did not come to discuss Nahdha.
they came to remind him to abide by the Constitution, the return to democracy following a clear road map
in response, the despotic dictator said: road map could be found in a book of geography !!!
very clever, indeed !!
pwahahahaha ....
***
If
a posté le à 13:23
If you like a road map open a book of geography mwahahahahaahah
Ben's
En voilà une d'interprétation
a posté le 06-09-2021 à 13:45
Des personnes de gros calibre tel que Mr Ouneis n'existent quasiment plus, les journalistes de Business news deuvraient en apprendre les réflexes d'interprétation au lieu de nous relayer les inepties d'une Sana Ben Achour.
takilas
La solution idoine.
a posté le 06-09-2021 à 13:44
Il est nécessaire d'envisager une ligne ferroviaire reliant Kairouan-Tripoli- Mosrata, pour que les relations tanr commerciales que de tourisme soient conclues à bon escient et efficacement.
Cette ligne aura comme réseau de collecte et de correspondances, et ce à Kairouan (la nouveau pôle hôspitalo-universitaire), et de relier, ainsi, directement toutes les régions de la Tunisie avec la Libye et que cette voie aura par ailleurs la possibilité d'installer une ligne directe Kairouan- Tripoli qui servira en plusieurs occasions à gagner du temps pour assurer les canaux de distribution et d'approvisionnement, surtout de produits agrigoles, et de marchadises à tout le territoire libyen et ce à partir, donc, de Tripoli et de Mosrata et éviter ainsi les contretemps inutiles.
Cette ligne ferroviaire est censée permettre de voyager entre Kairouan et Tripoli en trois ou quatre heures de temps (et par T. G. V. serait un autre jour le mieux), au lieu d' effectuer le trajet par routes et camions, et qui peut durer plusieurs heures voire plusieurs journées.
Gg
On s'en tient au titre...
a posté le 06-09-2021 à 11:46
...et la réponse est: OUI.
Les Américains ont renvoyé les islamistes dans leurs cordes.
Hamdoullah!
Sedan
islam bashing again .......
a posté le à 15:43
no such a statement could be found in the joint declaration.
stop islam bashing !!
Cram
Sedan...
a posté le à 05:38
... you really should take the hint: No one wants or needs your version of political islam. It sucks, doesn't work, and DOES NOT represent muslims. Get that through your hard, thick skull.
Mohamed Tahar Allagui
Rêve
a posté le 06-09-2021 à 11:38
La meilleure façon de vivre cette crise sans fin depuis des décennies est de rêver.
Il n'y a pas de solution pour ce pays très pauvre.
Chacun suppose qu'il est le sauveur de ce pay et ce depuis l'époque des bays jusqu'à nos jours.
Et ceux qui viennent après k.said va faire la même chose et il ne s'en sortira pas
Mansour Lahyani
Masmoudi court un grand risuqe !
a posté le 06-09-2021 à 10:11
Radouene Masmoudi en aura donc été de ses efforts : son lobbying n'aura servi à rien, cette fois !
A la prochaine, si encore le maudit gourou maudit sera disposé à recourir à ses services miteux...
Mrabet Rafla
Commentaire.
a posté le 06-09-2021 à 10:00
Sid Ahmed, voix de la sagesse et analyse pertinente.
Rejah
Pourquoi il connait plus que tout le monde?
a posté le 06-09-2021 à 09:23
Il fait parti de la delegation? Pourquoi le president qui aime la transparence ne soit pas transparent avec les tunisiens?