alexametrics
Dernières news

Accusé de corruption, Youssef Chahed répond à Hamma Hammami

Temps de lecture : 1 min
Accusé de corruption, Youssef Chahed répond à Hamma Hammami

 

Le candidat de la coalition du Front populaire à la présidentielle, Hamma Hammami a insinué, lors de son intervention au débat présidentiel tenu ce soir du lundi 9 septembre 2019, que le candidat à sa gauche, Youssef Chahed était un emblème de la corruption et ce en disant « la corruption qui se tient à ma gauche ».

 

 

A cela, le candidat de Tahya Tounes a revendiqué un droit de réponse soulignant qu’il « ne souhaitait pas rabaisser le niveau », en réagissant aux propos de Hamma Hammami.

M. Chahed a, également, indiqué que ce type d’insultes étaient prévisibles relevant que les programmes électoraux de certains candidats étaient de l’insulter, de proférer des injures le visant et de lui lancer des accusations et ce en l’absence de véritables projets.

 

B.L

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (50)

Commenter

Kays
| 10-09-2019 21:17
Chahed est diabolisé. Ils le décrivent comme calculateur, sans pitié pour ses adversaires politiques etc

Pourtant nombre de ces défauts si ils sont vrais sont en réalité des qualités pour l'exercice du pouvoir. La politique n'est pas faite pour les Saints, l'Histoire a prouvé qu'ils finissent crucifiés.

N'est pas politique qui veut, n'est pas Homme d'Etat qui veut. Plus qu'une question d'intelligence c'est une affaire de caractère.

Le Président parfait n'existe pas, celui qui réussit tout non plus. Néanmoins l'humain est perfectible dès lors qu'il en fait le but de sa vie. Là est le miracle de l'homme.

Nous voulons un chef qui fera tout pour que son pays se perfectionne car lui-même le fera.


TAHYA TOUNES

Lectrice
| 10-09-2019 20:41
Merci. Je suis aussi d'accord avec vous. Il a eu une chance incroyable face a des candidats peureux? On ne peut pas leur en vouloir vu la mainmise de Chahed sur tous les appareils du pouvoir... Jomaa est en train de le denoncer sur certains plateaux. Je ne sais pas pour Abir Moussi.

Noname
| 10-09-2019 19:47
Le tiercé électoral dans le désordre : Karoui, Moussi et Mourou.
Aux citoyens et politiques patriotes modernistes de réagir tant qu'il est temps et éviter le pire.

houda
| 10-09-2019 17:03
et seulement sur instructions de l incrruptible youssef chahed prenqui a mis ses adversaires en prison aucun mzdia n a parlè du programme de sauvetage de abir moussi exposè depuis le mois de ramadan je dis a ces candidats y compris celui qui se prend pour uun ange que le peuple Y3ARAFKOM 3ALACH TEMCHIW W 3ALACH TEJIW

aziz
| 10-09-2019 16:11
Il y a une limite à la basesse hamma laa meskinna mridh

Abir
| 10-09-2019 15:33
les questions ont été sélectionné soigneusement,les questions qui devront être posé à Chahed qui au pouvoir ,elles ont été posé aux autres et Chahed a eu des questions coules et malgré ça ,il se tient raidement avec un visage tendu de peur qu'il soit dénigré mais il a échappé belle

THB
| 10-09-2019 15:30
Il a été largué par une majorité de son parti et là je comprends Mongi Rahoui.
Son comportement hier soir, était ce qu'il a toujours représenté, la gauche caviar insoumise.
Il a bousillé le front populaire.
Ses interventions ont été à son image, négatives et n'apportant rien au débat.

Abir
| 10-09-2019 15:17
Je suis tout à fait d'accords avec vous et c'est qui est arrivé, Hamma a dit haut ce que tout le monde le dit dans tout les coins,maintenant les opportunistes de Chahed sont tous contre Hamma et Chahed a pris le dernier mot ,non pour contrer et convaincre mais pour couper tout court, il a eu de la chance que c'était à la fin si non je suis sûr que même les autres candidats vont réagir et dire les quatre vérités de Chahed

mjr
| 10-09-2019 14:53
C'est quand même l'apprentissage de la démocratie bien que le chemin soit encore très long et pavé d'embûches surtout dans le contexte géopolitique.
Cette transition avec ses hauts et ses bas a coûté cher au point de vue économique;mais c'est le prix à payer.
Car il est très difficile de passer d'une dictature avec des citoyens ayant un niveau de conscience politique nul à un système ou ces mêmes citoyens apprennent à participer à la vie politique et ou la classe politique joue son rôle et comprenne l'absolue nécessité d'une alternance apaisée pour le changement de pouvoir .
Sinon,encore une fois ce sont les générations futures qui payeront le retour à une dictature laïque ou religieuse.

Akoubi Ammar.
| 10-09-2019 14:44
Hamma Hammami = incompétence, mensonges, le haut standing et la vie dans le luxe, trahison des principes et des amis, le surplace et l archaïsme, la dictature stalinienne, opportunisme dans la gestion de l héritage de la gauche, les limites en politique, l égoïsme, la charlatanerie politique. Il devient un professionnel dans l art de se porter candidat à la présidentielle. Son seul programme est le niet à la soviétique, le dénigrement , les bains de foule payés avec l argent sale et le projet de la Venezuelasation de la Tunisie et appliquant les thèses de son ami Maduro. Il doit retenir la leçon de la gauche grecque revenue à la raison pour sauver son pays. N est ce pas camarade.

A lire aussi

Vérification faite par BN

07/04/2020 23:58
0

et à donner aux usines les moyens d'en fabriquer

07/04/2020 22:06
0

Le ministre de la Santé, Abdellatif Mekki a indiqué, ce mardi 7 avril 2020, lors de son passage sur

07/04/2020 21:31
3