alexametrics
jeudi 25 avril 2024
Heure de Tunis : 01:29
Dernières news
Habib Khedher à Hamadi Jebali : J'accuse votre gouvernement, avec le sourire (vidéo)
27/12/2012 | 1
min
Habib Khedher à Hamadi Jebali : J'accuse votre gouvernement, avec le sourire (vidéo)
{legende_image}
Au cours du débat sur la loi de Finances 2013 à l’ANC hier 26 décembre 2012, Habib Khedher, rapporteur de la Constitution a pris la parole afin de donner au gouvernement des conseils qui sont, selon lui, «acerbes». M. Khedher a donc décidé d’utiliser une sorte de métaphore dans le but de mieux faire passer son message :
« Nous remercions le gouvernement pour l’intérêt qu’il porte aux régions démunies en opérant le plan de développement nécessaire et ce, en augmentant le budget de la présidence.

Nous saluons fort bien votre juste application de la loi qui contient des jugements exceptionnels concernant la fonction publique et ce, à travers le recrutement d’instituteurs d’une manière telle que les régions ont considérée comme juste et convaincantes quant à sa transparence.

Nous ne pouvons que nous étonner agréablement de la rapidité avec laquelle les dossiers de recrutement des handicapés ont été traités et nous supposons, qu’étant, à présent, en fonction, ils vous sont tous gré de cette réactivité.

Nous sommes fort heureux de constater, Monsieur le chef de gouvernement, votre magnifique assiduité à suivre l’avancement de la rédaction de la Constitution, sans pour autant faire une pression quelconque sur les députés de l’Assemblée nationale constituante.

Le gouvernorat de Gabès vous est très reconnaissant de votre visite, M. le chef de gouvernement, une visite que vous avez effectuée inopinément.

Nous remercions le président de l’ANC d’avoir accéléré la procédure de constitution de la haute instance indépendante des élections. »

A la fin de son intervention, Meherzia Laâbidi a répondu, en se référant à une citation française : « avez-vous mangé du lion ?» La référence fait allusion au courage de Habib Khedher à avoir osé porter des critiques à l’encontre du gouvernement et ce, en la présence de son chef ainsi que de quelques ministres dont notamment Samir Dilou, Elyès Fakhfakh et Noureddine Bhiri qui a, d’ailleurs, quitté l’hémicycle dès que M. Khedher a pris la parole.

Na. B

27/12/2012 | 1
min
Suivez-nous