alexametrics
lundi 28 novembre 2022
Heure de Tunis : 13:33
Dernières news
Habib Jamli : je ne consulterai plus personne !
23/12/2019 | 18:15
2 min
Habib Jamli : je ne consulterai plus personne !

C’est un Habib Jamli contrarié qui a tenu un point de presse ce soir, lundi 23 décembre 2019, pour présenter les derniers développements autour de la constitution du gouvernement. Critiquant les partis participant à la formation du gouvernement, Habib Jmali a déclaré qu’il « ne consultera plus personne désormais », étant donné que « l’on a perdu trop de temps » et que « la Tunisie ne pourra pas patienter davantage ».


Ainsi, le candidat d'Ennahdha à la primaturea ne démissionnera pas, contrairement aux rumeurs, mais il formera un gouvernement apolitique. Il explique, en effet : « je ne vais pas rester les bras croisés […] je formerai un gouvernement apolitique, totalement à l’écart de tous les partis ».


Dans son discours, Habib Jamli a précisé qu'il avait fait preuve de souplesse et fait des concessions afin d'accélérer ce processus malgré l'attachement de certains partis politiques à leurs conditions pour prendre part au gouvernement sauf que ses efforts n'ont pas abouti.

Jamli s'est dit surpris quant à la position des partis concernés par les négociations à savoir Attayar, Echaâb et Tahya Tounes qui ont décidé de ne pas prendre part au prochain gouvernement jugeant que cette position a empiré la situation politique. Il s'est, également, montré étonné de leurs conditions notamment celle de s'attribuer la majorité des ministères, s'interrogeant sur l'utilité d'un chef de gouvernement indépendant si ces départements seront politisés. 

 

 « Ainsi et face à un paysage politique délicat, un Parlement qui souffre de tiraillements sans précédent et même des divergences intrinsèques au sein des différents partis politiques », Habib Jamli s'est dit convaincu que cette situation ne peut plus durer et qu'il est temps de mettre en place un gouvernement apolitique de compétences nationales qui sera constitué d'indépendants intègres, expérimentés et qui n'ont aucun lien partisan.

Habib Jamli a réitéré, par ailleurs, qu'il ne servait les intérêts d'aucun parti politique y compris celui qui l'a proposé à la présidence du gouvernement soulignant que le président d'Ennahdha, Rached Ghannouchi a accepté cette position « en connaissance de cause ».

Pour ce qui du programme économique et des mécanismes de gouvernance, les grandes lignes ont été établies et ces programmes sont en train d'être finalisés en vue de garantir l'efficience du gouvernement, précise le candidat à la Primature.

 

B.L

23/12/2019 | 18:15
2 min
Suivez-nous

Commentaires (32)

Commenter

Moi
| 24-12-2019 17:35
Il n a plus besoin de consulter personne.
Le simulacre de plan A ayant évidemment échoué ,comme prévu, il passe an plan B qui est le vrais plan A avec les listes et les noms qui lui sont dictés et imposés depuis le début par ennahdha qui fait semblant de s'offusquer

BRAVO
| 24-12-2019 13:32
Vous étiez malhonnêtement - et surtout par l'ensemble des médias - maltraité et on vous a tiré dans la boue. Merci, cher Monsieur, vous avez très bien joué votre rôle et même généreusement négocié. Vos intentions étaient bonnes et HONN'?TES, mais..
'? votre place, et cela s'applique à tous ceux qui ont un minimum d'honneur et de cerveau, j'aurais agi exactement de la même manière.
Je dirais que c'est même la bonne façon de procéder, dans cette situation de merde, pour notre cher pays.

Il est même difficile d´ imaginer que la majorité de nos citoyens pensent autrement!

Qui vivra verra!

watani
| 24-12-2019 11:48
HJ est complètement out, il ne comprends rien et n'a pas de compétences. Comment voulez-vous gouverner, dans une situation de crise, un pays alors que votre niveau de compétences ne vous le permet pas. Ce mec est venu de nulle part, il était une fois un berger qui prenait soin de ses moutons........ propulsé par Ennahdha pour le poste de chef de gouvernement. La Tunisie de Bourguiba ne mérite pas autant de méprise par un certain ignorant qui n'a jamais travailler et qui s'appelle Ghannouchi, le gourou ou le diable.Bientôt la révolution DEGAGE par les 74% des tunisiens ahrars, des jeunes et des femmes qui croient en les compétences de Kaies Said, l'homme intègre, patriote, aime son pays. Le couple Said et Moussi fera de la Tunisie un pays libre à égale chance pour tous les tunisiens. BRAVO monsieur le Président pour votre patriotisme. Merci Mme Moussi pour votre main de fer contre les fréros et particulièrement le chef spirituel des islamiste le diable Ghannouchi.

Raad
| 24-12-2019 11:39
Voilà un docteur qu'il faut éviter à tout prix, car il peut nous prescrire un médicament qui risque d'anéantir toute la Tunisie.
Mais franchement pour qui se prend-il, pour un guérisseur.....ce Monsieur c'est bien la voie de son maître R.G. il ne fera rien sans l'aval de son cheikh, alors il ne faut pas trop esperer quelques choses de bon de sa part.
A K.S de prendre une décision, la seule et unique, c'est de dissoudre cette assemblée qui ne ressemble à rien...

lol
| 24-12-2019 10:34
Il se prend pour qui celui la? Et il continue de nous prendre pour des idiots en voulant passer en catimini l'accord d'ennahda avec kaleb tounes

chou
| 24-12-2019 09:50
mais qu'est- ce qu'il raconte ce pauvre mec?
le plan est déjà près avant même sa nomination par Enaahdha qui a placé ce pauvre comme pion sans plus, Pauvre C va

Ahmed
| 24-12-2019 09:38
Vous êtes nuisible au Chef de gouvernement.

Monsieur et Madame
| 23-12-2019 23:52
Le Président de la république n'a pas de parti .
Le Président du Gouvernement n'aura de parti .
Les ministres n'auront pas de parti .

Tant mieux.

Les tunisiens veulent cette configuration.

ALDO
| 23-12-2019 23:40
tu t es mis dans le pétrin , ghannouchi t as bien eu !!!! et c est pas finie , une fois que tu seras à la KASBAH ton ami ghannouchi fera de sorte que tu as eu une crise cardiaque ou autre !!!! jettes l éponge et de suite ce n est que conseil (( ennssiha middine )) sinon continues de suivre le gourou , et tu le payera trés trés cher plus tard !!!

Hatem jemaa
| 23-12-2019 22:51
" Je ne consulterai plus personne " . Pourtant c'est ce que vous n'avez cessé de faire depuis plus d'un mois. Et c'est là votre monumentale erreur. Vous avez consulté tout le monde de tous bords. Non . Quand on a les idées claires et qu'on veut agir vite on choisit des partenaires proches on les réunit autour d'une table ENSEMBLE et on travaille. Et le premier acte est la formation du gouvernement. Mr Jemli pense que la la formation du gouvernement est une mission exclusive du Chef du Gouvernement. Non Mr Jemli ! Vous vous trompez lourdement. Un gouvernement de coalition se forme en concertation avec toutes les parties qui le composent. Une coalition n'est pas une distribution des rôles décidée par le chef. Une coalition est une répartition concertée des rôles de chacun y compris celui du chef pour une mission déterminée. Et maintenant devant l'échec de sa démarche Mr Jemli s'excite , s'énerve et fait assumer la responsabilité aux autres. Un conseil a Mr Jemli : laissez la place.