alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 20:16
coronavirus
Covid-19 : des narguilés saisis dans les cafés
14/03/2020 | 18:06
1 min
Covid-19 : des narguilés saisis dans les cafés

La police environnementale a procédé, ce samedi 14 mars 2020, à la saisie des narguilés dans les cafés, dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre le Coronavirus (Covid-19).

 

En effet, la municipalité de Tunis a déjà annoncé, l’interdiction de la vente et de l’utilisation du narguilé ou chicha dans les espaces publics relevant de la municipalité de Tunis, exposant tous les contrevenants à une amende dont le montant est fixé par un décret.

Rappelons que le gouvernement a, déjà, annoncé la fermeture des cafés, des restaurants et des discothèques à partir de 16h.

 

S.H

14/03/2020 | 18:06
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Microbio
Correction!
a posté le 14-03-2020 à 20:23
Sorry !
Au lieu de:
L'Organisation mondiale de la santé avait les mêmes droits que l'inhalation de fumée d'une séance de narguilé correspondait au volume de fumée de 100 cigarettes.

il faut lire:
L'Organisation mondiale de la santé a indiqué que la fumée inhalée d'une séance de narguilé correspondait au volume de fumée de 100 cigarettes.
Mh
C'est une occasion en or pour les banir à jamais
a posté le 14-03-2020 à 20:10
Il faut que la société prenne conscience de la nocivité de ce tabac. A proscrire totalement.
Microbio
Indépendamment de la courona, ne devons-nous pas interdire la chicha?
a posté le 14-03-2020 à 19:41
Les narguilés semblent remplacer la cigarette comme drogue d'entrée de gamme dans la consommation de tabac. Mais c'est une évolution dangereuse - l'intoxication au monoxyde de carbone augmente en Allemagne.
Un arôme doux flotte dans l'air, accompagné d'un pétillant douillet. Ils ne peuvent en fait être utilisés qu'avec des mélanges à base de plantes. Comme en Tunisie, de nombreuses agences de régulation sont trop laxistes et ne veulent pas savoir ce qui se passe dans les bars à chicha.
Il y a quelques semaines, l'hôpital universitaire de Düsseldorf a tiré la sonnette d'alarme: de plus en plus de fumeurs de Chicha devraient être traités par un empoisonnement au monoxyde de carbone potentiellement mortel dans la chambre sous pression. Cette année, il y avait près de 40 fumeurs de narguilé.
Le risque devrait désormais augmenter pendant la saison froide, prévient le Centre fédéral d'éducation pour la santé à Cologne. Comme on le sait, le risque d'intoxication au monoxyde de carbone augmente considérablement dans les pièces fermées. Insidieux: les premiers signes d'empoisonnement tels que nausées, étourdissements et maux de tête sont principalement attribués au tabac lorsque vous fumez du Chicha. L'Association médicale du Rhin du Nord ('?rztekammer Nordrhein) exige désormais des détecteurs de monoxyde de carbone comme dispositifs obligatoires pour chaque bar Chicha afin de déclencher l'alarme en temps utile. Dans de nombreux restaurants, le charbon des conduites d'eau est brûlé 24h / 24h, ce qui augmente la teneur en monoxyde de carbone.
On trouve en vain des chiffres à l'échelle nationale avec la cause du tabagisme à Chicha: "L'empoisonnement au monoxyde de carbone n'est enregistré que dans l'ensemble, c'est-à-dire le bain thermal défectueux et le gril à charbon opéré à l'intérieur", a déclaré un porte-parole du technicien d'assurance maladie (Techniker-Krankenkasse).

L' arôme de la cigarette en tant que médicament d'entrée de gamme dans la consommation de tabac se tient. Un élève sur deux en dixième année a déjà fumé du tabac d'une chicha. 15 ans de l'accès des élèves de dixième à la conduite d'eau, une étude de la compagnie d'assurance maladie (DAK-Gesundheit), pour laquelle 7000 élèves sont amis dans six groupes fédéraux.
Selon l'Institut fédéral d'évaluation des risques (Bundesinstitut für Risikobewertung), le tabagisme à long terme de Chicha peut entraîner dégradation de la fonction pulmonaire et augmente le risque de cancer. L' hypothèse selon laquelle la fumée des narguilés est moins nocive que celle des cigarettes est fausse. Le contraire est le cas. L'Organisation mondiale de la santé avait les mêmes droits que l'inhalation de fumée d'une séance de narguilé correspondait au volume de fumée de 100 cigarettes.
Le tabac n'est pas brûlé directement dans le narguilé, mais chauffé à basse température à l'aide de charbon de narguilé. Lorsque le charbon est brûlé, le monoxyde de carbone invisible et hautement toxique est créé. Le commerce du tabac pour les narguilés est florissant; en plus de la quantité enregistrée par l' état, il y aura probablement un nombre important de tabac non déclaré en contrebande, à partir duquel les douanes assurent à plusieurs reprises de plus grandes quantités.

Voire aussi: Groupe à risque de coronavirus: les fumeurs sont plus à risque
https://www.businessnews.com.tn/la-regie-nationale-des-tabacs-arrete-la-distribution-de-cigarettes-tunisiennes-et-importees,520,96094,3
L'aspect temps
wait and see, they better believe it
a posté le 14-03-2020 à 19:05
Les 2 à 3% des infectés, qui meurent, subissent une morte effrayante. Ils meurent lentement et cruellement étouffés. Celui qui ne reçoit pas un lit de soins intensifs, tel que les cas en Italie, il ne va pas mourir en paix.
Alors, les narguilés avec tout ce qui est Plastic et acier dedans pour prolonger la vie du virus covid-19 jusqu'à 72 heures doivent être lavées et désinfectées chaque foi. Sinon il faut avoir de la chance de ne pas faire partir des 2 à 3%.
SAM53
sanctions exemplaires
a posté le 14-03-2020 à 18:58
Tant qu'on ne frappera pas TR'?S FORT sur ces contrevenants l'appât du gain primera sur la santé des autres
Supertramp
Tunis ou Bizerte ?
a posté le 14-03-2020 à 18:32
Et pourquoi vous illustrez l'article par une photo de Bizerte ?
Amazigh
c'est bien
a posté le 14-03-2020 à 18:31
Une action musclée serait aussi necessaire dans les cafés de la soukra. Hier le charbon empestait l'avenue de l'UMA face à la pépinière