alexametrics
samedi 29 janvier 2022
Heure de Tunis : 08:57
A la Une
14 janvier 2011 : la BBC publie des enregistrements audio de Ben Ali
14/01/2022 | 09:51
7 min
14 janvier 2011 : la BBC publie des enregistrements audio de Ben Ali

 

Trois enregistrements audio de communications téléphoniques, dévoilés par la BBC, ont apporté quelques éclaircissements sur les derniers moments du régime de Ben Ali les 13 et 14 janvier 2011.

Le premier enregistrement semble se passer entre le président déchu et l’homme d’affaires et copropriétaire de Nessma TV, Tarak Ben Ammar. D’après les échanges, il aurait eu lieu suite au discours prononcé par Ben Ali le soir du 13 janvier 2011. Il avait tenté d’apaiser les tensions et de calmer le peuple en lançant la fameuse phrase « Je vous ai compris ! ».

En voici le contenu :

 

 

- Salut monsieur Tarak !

- C’est le Zine bien-aimé ! Le Zine du peuple !

- Aujourd’hui, j’ai dû m’exprimer en dialecte tunisien ! Ha ha ha !

- C’est le Ben Ali que nous attendions ! Le fils du peuple !

- Mon discours n’était pas terrible !

- Absolument pas ! Même Al Arabiya et France 24 ont salué votre discours ! C’est un retournement historique ! Vous êtes populaire ! Je vous avais dit qu’il fallait s’exprimer en dialecte tunisien ! C’était magnifique !

- Ha ha ha !

- Le monde et le peuple vous soutiennent !


Le deuxième enregistrement porte sur trois appels téléphoniques. Le premier se passe entre le ministre de la Défense, Ridha Grira, et Ben Ali alors que ce dernier se trouvait à bord d’un avion à destination de l’Arabie Saoudite :



- Que se passe-t-il Ridha ?

- Monsieur le président, un communiqué vient d’être publié par la présidence de la République, la présidence du parlement et la présidence de la chambre des Conseillers…

- Que veulent-ils ?

- Ils ont annoncé que Mohamed Ghannouchi allait assurer l’intérim…

- Que veulent-ils ? Ridha ! Que veulent-ils ?

- Ils ont annoncé que Mohamed Ghannouchi allait assurer la présidence par intérim.

- Qu’ont-ils annoncé ?

- Mohamed Ghannouchi assure l’intérim !

- (mot inaudible) Je reviens dans quelques heures ! Je reviens dans quelques heures ! C’est normal ! En absence du président, c’est à lui d’assurer la fonction par intérim ! Je reviens dans quelques heures !

- Vous êtes le bienvenu monsieur le président.

 

Le deuxième appel a eu lieu entre Ben Ali et le lobbyiste Kamel Letaïef, avec qui il ne s’était pas entretenu de 1992 au 10 janvier 2011.

- Monsieur Ridha Grira, ministre de la Défense, m’a affirmé que la situation était sous contrôle.

- Non non non ! Il y a beaucoup de dérapage et l’armée ne suffit pas, ne suffit pas !

- Quoi ?

- Kamel !

- Oui !

- Me conseilles-tu de revenir maintenant ?

- Quoi ?

- Dois-je revenir maintenant ?

- Je vais revenir.

- Quoi ?

- Je suis sur le chemin du retour. Me le conseilles-tu ?

- Les choses ne sont pas bonnes !

 

Quant au troisième enregistrement, il s’est déroulé entre Ben Ali et le Chef d'état-major des armées tunisiennes, le général Rachid Ammar :

- Allô ! Rachid ?

- Oui, qui est-ce ?

- Mon général, c’est le président, comment allez-vous ?

- Mes respects !

- La situation, est-elle sous contrôle ?

- Tout se passe bien ! La situation est sous contrôle !

- Écoute-moi Rachid !

- Oui.

- Me conseilles-tu de revenir maintenant ou après ?

- Je pense qu’il vaudrait mieux attendre.


Le troisième enregistrement publié par la BBC se déroule le 15 janvier 2011 alors que Ben Ali se trouvait en Arabie Saoudite. Il s’agit d’une discussion entre le président déchu et le ministre de la Défense, Ridha Grira :



- Allô !

- Bonjour Ridha. Qu’en est-il de la situation ?

- Il y a encore du grabuge ! Nous ne maîtrisons pas la rue ! Il y a même la thèse du coup d’Etat et nous ne savons pas qui en serait le responsable !

- Ce sont les islamistes ! Es-tu au ministère de l’Intérieur ?

- Non non non ! Oui, ce sont certainement les islamistes !

- Si c’est stable, je prends l’avion maintenant.

- Monsieur le Président, je tiens à vous informer qu’on ne pourra pas assurer votre sécurité. Je vous le dis en toute franchise en tant que votre fils !

- Pourquoi ?

- La rue est en colère. Je ne veux pas vous induire en erreur. Libre à vous de faire votre choix !

- Mais ça se calme, parait-il maintenant ?

- Le matin oui ! Actuellement, des annonces ont été lancées sur Facebook ! On s’attend à une journée un peu grave !

- Non non.

- Je vous en informe et vous êtes libre de faire votre choix. Je peux garantir votre passage jusqu’au palais, mais la rue ! Je ne sais plus !

- Qu’ai-je fait à la rue ? Je l’ai servie !

- Monsieur le Président, je vous informe objectivement de la situation, ce ne sont pas des explications. À vous d’interpréter !

- Ok.


S.G

14/01/2022 | 09:51
7 min
Suivez-nous
Commentaires
Kar Moussa
Epsilon
a posté le 15-01-2022 à 10:27
Réseau '?chelon....
el ouaffy y
dommage mais c est trop tard
a posté le 15-01-2022 à 10:07
vraiment les Tunisiens ont raté une occasion sans présente le pur certains manifestantes croyaient sue eux ils sont à l origine de la déchue du système de ben ali mais c est le contraire qui se passé la cause est autre chose c'est la démolition d i un système voisin car ben été un un fidel à kaddaffi la crainte pour eux qu il porterait secour à lui et la chute de kaddaffi serait en échec et pour cella
ben ali z ru des facilités pour quitter le pays à un autre continent nous sommes tres patient en attente que le général ali seriati nous éclairer l historique fe cette période cruciale mais en de demande surl sont les avantages que ces manifestants ont récolté des ces troublés me semble que la situation s empirée d avant 2011 demandez l excuse de ben z ali
GZ
Les questions
a posté le 14-01-2022 à 19:36
Les questions qui se posent :
d'où la BBC tient donc ses enregistrements ?
Qui les a réalisés ?
Pourquoi ces divulgations ici et maintenant ?

Le constat qui s'impose :
les plus hautes autorités de l'Etat sont constamment pistées, traquées, écoutées et épiées.
Aucun secret, d'Etat compris, n'échappe à Grandes Oreilles.
Les plus hauts gradés de l'armée, chef d'état major compris sont constamment sur écoute.
Par qui ?
A qui profite le crime ?
Il est grand temps de crypter, brouiller ses communications. Si tant est que cela soit encore possible. Existe-t-il un code inviolable ?
Beware !'?'
Big Brother IS Watching You.
Whatever You Do.
Wherever You Could Be.

URMAX
@ GZ ... je comprend votre question, mais sachez qu'il y a certaines choses qui ne se demandent pas.
a posté le à 12:46
Pour un tabloid, ce serait trahir sa source d'informations, ce qui est crutial.
Sachez, toutefois, que chacun est libre de croire ou non, a toute information publiée : Si vous avez des doutes, n'y croyez pas, c'est tout.
Sahli
Et maintenant pour tous ceux qui doutent et ..
a posté le 14-01-2022 à 18:08
ne veulent pas croire / voire que les Souè7lia qui se sont accaparé du pouvoir depuis 1956 jausqu´aujourd´hui. Maintenant nous avons la nouvelle dynastie Kaiseriste sahelienne (avec une femme de Moknine) n´est-ce pas ?

Tbarkallah 3lè Tounis Ilwillèdè !

PS: je suis du coeur et du Sahel et je suis sahélien de part en part !
Nue
14janv
a posté le à 11:00
WHO CARES ? se7li *** c',est pas le sujet
Nephentes
@Sahli : Detrompez vous
a posté le à 19:15
Madame Ichraf Saïed nee Chelbi est originaire de Testour bien que sa famille soit établie a Teboulba depuis le milieu du 20 eme siecle

Son père Mohamed Chebil a été un juge à la cour d'appel de Tunis. Elle est également une descendante du saint Ali Chebil et leur demeure ancestrale se situe rue Sidi Ben Attia dans le quartier des Tagarins

Les Sahéliens ne sont pas responsables collectivement de la predation du pays et de l'augmentation exponentielle des déséquilibres régionaux depuis 1970

Néanmoins ce sont bel et bien des lobbys mafieux constitues de Saheliens qui ont directement contribue a l'effondrement du pays

Mais si Bourguiba avait ete par exemple Bizertin ou Djerbien on aurait constate exactement la même chose au profit de Bizerte ou Djerba
Sahli
- Bonjour M. @Nephentes
a posté le à 19:53
Je vous assure que Teboulba est située uniquement quelques mètres de Moknine !
Hamza Nouira
Adheb El 9abr
a posté le 14-01-2022 à 17:34
Il est mort et enterré et fait face à son créateur.

Tout se paye un jour. Si ce n'est pas aujourd'hui dans ce bas monde c'est dans la tombe et le jour des comotes.

Enfin pour ceux qui y croient.

Donc ne parlons plus des morts.

Leur compte auprès d'Allah est déjà scellé. En tant que musulman nous n'avons pas ce droit. Que ces actions ont été bonnes ou mauvaises.

Apprenons intelligemment du passé. Et occupons nous des problèmes actuelles qui nous tombent dessus.
Nephentes
Avons nous la capacité d'apprendre du passe
a posté le à 18:04
Telle est la question
GZ
@Nephentes
a posté le à 19:41
L'expérience est une lanterne qui n'éclaire que le passé.
adel
Conclusion:
a posté le 14-01-2022 à 17:33
Ben Ali aurait dû servir le pays plutôt que la rue.
Le pays a des exigences de développement et d'évolution autres que celles exigées par la rue qui n'a ni vision, ni stratégie ni objectif.
C'est ce qu'on attend de nos dirigeants au lieu du populisme qui sert leurs propres intérêts alors qu'ils continuent a sucer le sang de la « rue »
AN
Un président qui cherche ses amis
a posté le 14-01-2022 à 17:13
Un président qui demande des conseils d´un certain Kamel Ltaief : "- Dois-je revenir maintenant ?"

et comment saviez-vous cela?
"Le deuxième appel a eu lieu entre Ben Ali et le lobbyiste Kamel Letaïef, avec qui il ne s'était pas entretenu de 1992 au 10 janvier 2011."
Raison
Raison garder (2)
a posté le 14-01-2022 à 17:12
Alors fondamentalement,qu'est-ce qui a changé par rapport à l'après Fév° 2011 où BCE prit les commandes de l'Etat et pourquoi finalement cette année 2022 ressemblera à cet après fév°2011 d'un point de vue politique?
-2011 Assemblée dissoute 2022 Assemblée gelée jusqu'aux législatives de Déc° 2022
-2011 BCE gouverne par décrets-lois 2022 KS préside et gouverne par Décrets-lois
-2011 BCE redonne la parole aux partis pour une ANC 2022 KS consulte par référendum.
La différence fondamentale entre BCE et KS est que le premier a été nommé et que le second a été élu;
Le seul Hic (d'un point de vue éthique) est que KS a été élu sans programme (à part son echâab yourid),et qu'il a juré sur le Saint Coran qu'il allait respecter cette Constitution de 2014 (bien qu'interrogé durant sa campagne,il avait maintes fois affirmé et réaffirmé qu'il ne croyait pas en l'avenir de partis et qu'il avait en projet autre chose),qui rappelons-le faisait la part belle à une Démocratie parlementaire avec la présence de partis,à une Justice régalienne souveraine et à un président de la république chargé de la Défense de l'Etat et des Affaires étrangères,les Trois pouvoirs soumis à l'arbitrage d'une Cour Constitutionnelle en cas de litiges.
Akecoucou
Donc en gros Benali s'est fair rouler
a posté le 14-01-2022 à 15:49
Le responsable - les responsables- qui lui ont conseille de fuir étaient crédibles aux yeux de ZABA. Ces responsables s'étaient certainement coordonnes depuis un certain temps et ne peuvent avoir agi a l'improviste. Ce ne peut être que les USA et Israël deux parrains de feu ZABA qui ont organise sa chute lui qui après tout n'étaient que l'un de leurs hommes de main ( voir la carrière de NORIEGA, BATISTA , MARCOS, BRANCO, etc....)
Warrior
GRIRA ..... le faux jeton ..............................
a posté le 14-01-2022 à 15:44
c'est GRIRA, collectinnaur de diplomes , qui l'a soutenu jusqu'au bout:
- les 3 hélicos pour libérer son clan.
- C-130 pour évacuer son clan vers Jerba, après sa fuite
etc ....
mais, le 15, il change d'avis, conseille de ne pas revenir !!
Nephentes
Des clowns; en effet
a posté le 14-01-2022 à 15:13
Commentaire percutant de Jupiter

Oui; exactement. Des Clowns.

Mais des clowns maléfiques doubles de véritables criminels de droit commun

Mille et un témoignages prouvent l'imbécilité crasse de ben ali en matière de gouvernance économique d'incitation a l'investissement durable innovant de promotion de la recherche appliquee du développement de l'employabilite etc

de même ces témoignages soulignent l'emprise indiscutable et profondément malfaisante du lobby sahelien

Mais ben ali c'etait aussi un véritable truand; lui et ses semblables d'ailleurs

Voici une anecdote vulgaire mais réelle

sieur benali et d'autres clowns malfaisants avaient l'habitude entre 1984 et 1987 de se réunir dans une villa des hauteurs de Gammarth pour se livrer a des parties fines au bord de la piscine. Il était surveille et pris en photo par des services du renseignement militaire

photos des plus compromettantes , notamment en compagnie de grades de catins officieuses et d'une certaine coiffeuse

Une fois la prise de pouvoir accomplie des mars 1998 les deux militaires photographes ont été emprisonnes et tortures pendant 3 années de suite ; mais les négatifs avaient disparu

Benali et ses sbires ont déployés des moyens inimaginables pendant une décennie pour retrouver ces négatifs;

un représentant diplomatique des Etats Unis d'Amérique lui a fait comprendre en 1993 que ces négatifs étaient entre de bonne mains

Voila lecteurs de BN et chers compatriotes la véritable réalité de nos gouvernants islamistes compris : des clowns obscènes de misérables bougnouls sous la coupe de services de renseignement étrangers

mais il faut aussi dire que malgré pressions et chantage le dénommé benali a cherche en général a défendre du mieux qu'il pouvait la souveraineté nationale de pauvre pays

Warrior
merci pour cette info .... j'ajoute ......
a posté le à 16:14
dès le 7 /11 il a envoyé ses sbires au lycée, pour récupérer et déchirer son dossier scolaire. on sait il a été renvoyé du lycée.
on ne saura jamais pourquoi .... mais on peut deviner: VOL surement !!
Allah la yirhamou !!
Abir
Correction
a posté le 14-01-2022 à 13:41
J'en veux énormément à BEN ALI
Jupiter
C'est ca ben ali
a posté le 14-01-2022 à 13:26
Quel mascarade diriger pendant 23 ans par un clowns
Abir
Une chose fatal dont a échoué BEN ALI
a posté le 14-01-2022 à 13:23
J'ai en veux à BEN ALI et énormément une mauvaise décision qui était fatale pour l'avenir de notre pays et des Tunisiens jusqu'aujourd'hui, c'est d'avoir refusé la peine de mort contre elmojrem ganouchi consu par AZAIM BOURGUIBA Allah yarhmou . Mais je respecte en lui qu'il est un homme watani à 100% et n'a pas coopéré avec les étrangers ni avec les kwanjias contre son pays
Warrior
nostalgique de la dictature ..................
a posté le à 15:46
et pourquoi ton chéri, qayselabidine ben sayed, ne la fait pas
mirfof
Louche
a posté le 14-01-2022 à 13:07
Les faits relates sont connus. Reste la qualité impeccable des enregistrements, on dirait qu'ils sont enregistrés dans un studio de musique. Louche!!!!!
Jaouhar
Snipers
a posté le 14-01-2022 à 12:34
Au moment où on dévoilera l´énigme des Snipers, on aura la vérité complète.
mansour
Feu Président Ben Ali a servi son peuple et la Tunisie mieux que le pouvoir islamiste des freres musulmans d'Ennahdha
a posté le 14-01-2022 à 12:19
Vive nos héros et sauveurs du 25 Juillet, le JOUR du 14 janvier 2011 la Tunisie a perdu sa stabilité politique, son indépendance et souveraineté par l'intervention d'une milice armée formée et financée par Obama-Hillarys Clinton-service secret americains+britannique+le Qatar et l'agence de sécurité américaine (NSA) et britannique le très secret Government Communications Headquarters (GCHQ), est l'un des principaux acteurs d'écoute massive des télécommunications dans le monde avec BBC, CNN, Al Jazira Tv le tout financé par les petrodollars du Qatar pour imposer et offrir le pouvoir à leurs serviteurs islamistes freres musulmans salafistes Rached Ghannouchi et Ennahdha et leur permettre de durer 11 années contre la volonté du peuple tunisien
Abir
Q'en pense KS !?!
a posté le 14-01-2022 à 12:15
Monsieur KS oubliez votre 17 décembre et leur 14 janvier,il n'a pas eu ni "révolution' ni baba zékri ! Meskina bledi !
URMAX
.... on peut lire des "allah y yarhmou", ou encore " un grand homme d'état" ... Perso, je n'irais pas jusque la, non. Par contren je dirais volontier qu'il a raté l'occasion de le devenir, cela, oui. Dommage pour lui, certes, mais aussi pour nous.
a posté le 14-01-2022 à 12:14
ZINE EL ABIDINE BEN ALI
Une personalité qui - certe - restera dans l'histoire ; dans du "bon", mais aussi beaucoup de "mauvais" cotés.
...
Objectivement, sincèrement, avec du recul et tel que nous le conaissions auparavant, il aurait pu - OUI - devenir un excellent Chef d'Etat.
...
Une carure militaire ferme doté de visions progressistes et modernistes dans la continuité du Zaim, le Combattant Supreme, Si Habib BOURGUIBA.
Si seulement, il serait resté avec sa premiere épouse, en la personne de Bent Si EL-KEFI ...
Droiture, respect, cultivée, bref, une dame d'honneur, ...
...
Malheureusement, se mettant a "papillonner" il a fini par fréquenter de bien bas niveaux.
De tres bas niveaux, que - personnellement - je qualifie de "dégueulasses ...
Lui, ZINE EL ABIDINE BEN ALI, il est allé les fréquenter.
C'est fréquent, c'est connu, que ces milieux la constituent d'excellents indicateurs pour les Forces de l'Ordre et donc pour l'Intérieur ...
Et lui, il était a l'Intérieur, précisément.
...
C'est la, que la puissante locomotive qui tirait - majestueusement, au départ - son train (National) avec une étonnante et redoutable efficacité, commencat a dérailler.
...
La suite, nous la connaissons toutes et tous :
- Expropriations en tout genre ;
- Corruptions ouvertes au su et au vu de tous, absolument sans gene ;
- Malversations et détournements de fonds Nationaux ;
......... etc ...
Oui, il AURAIT PU - au conditionnel - etre un bon et meme excellent Chef d'Etat, mail il a lamentablement échoué dans sa tache.
...
Bon, ensuite, personnellement, j'avais déja une sacrée dent contre lui - ayant, au printemps 1988, annulé le second proces de R. Ghannouchi, qui devait le conduire à la peine capitale, dans le cadre de son implication dans les attentats de Monastir et de Sousse liés au M.T.I. (Mouvement de la Tendance Islamiste) devenu - aujourd'hui - Ennahdha.
...
En échange d'une période calme et sans attentas en Tunisie - notre chere Mere-Patrie - il a offert la liberté et la vie sauve au gourou R.G. et a facilité son exil a Londres.
...
La suite, nous la connaissons toutes et tous ... bien malheureusement.
Donc, disons pour finir, que BEN ALI - devenu Zaba - est directement responsable de la situation économique et sociale de notre Nation, d'aujourd'hui.
Avec un bon comportement, sans corruption, rien de tout cela ne serait arrivé.
BOBBY
On voit bien que ce n'est pas la rue qui a "dégagé" l'ancien président...
a posté le 14-01-2022 à 11:16
On voit bien que ce n'est pas la rue qui a "dégagé" l'ancien président..
des mains invisibles extérieurs ont agi par le biais de leurs agents à l'intérieur..
seuls les naïfs croient encore à la "révolution de jasmins"...
et au final on a récupéré les exilés barbus de Londres envoyés en mission par les US (rappelez vous la venue de Hillary Clinton à ce moment là pour baliser le terrain) et tout ceci pour déstabiliser la Syrie Lybie etc pour le "projet Cebrowski".(https://www.voltairenet.org/article213728.html),
et nous le peuple naïf et ignare gouverné par des ploucs égoïstes affamés sans foi ni loi ont est les dindons de la farce comme toujours..
Quand à Ben Ali qui avait bien servi les intérêt US il a été exilé et protégé par les US étant "leur salopard" aux US, comme ce fut pour d'autres avant lui récompensés pour leur loyauté aux US..
alors au final ces appel ne révèlent rien d'intéressant si ce n'est que la plupart de ces individus ne sont que des pions , des marionnettes pathétiques dans la grande tragédie actuelle du monde arabe..
Haythem
Tunisie
a posté le à 13:06
C'est malheureusemt vrai, nous les tunisiens ne valent rien dans le monde.
Tunisino
C'est évident
a posté le 14-01-2022 à 11:12
C'est toute une stratégie qui a été déployée. Les pillages, les snipers, le départ de ZABA pour quelques jours, sont planifiés, il faut poser les questions à Sériati. Ensuite, ZABA est programmé à revenir, les dégâts politiques seront sur le dos de Ghannouchi Med, et les dégâts sécuritaires sur le dos de Friaa. Les snipers ne sont-ils pas des fonctionnaires de l'Etat?
Abir
Encore des mensonges
a posté le 14-01-2022 à 11:08
Ils nous racontent que Ben Ali paix à son âme a fuit le pays , alors que les vidéos témoignent, que les comploteurs qui lui ont organisé l'opération de fuite et malgré et il a insisté à mainte fois pour revenir au pays mais les Kwanjias ont déjà installé leurs traîtres sur place ! La vérité sera connue tôt ou tard
Selim
Rajel
a posté le 14-01-2022 à 10:53
Allah yarhmou ou inaamou, un grand homme d'Etat!
Warrior
allah LA yirhamou ............................
a posté le à 16:19
allah la yirhamou.
May his soul rest in HELL ... in perpetuum !!
Abir
Not clé
a posté le 14-01-2022 à 10:48
Le mot clé dans tout ce que c'est passé pendant la merdolation! C'est sont les Kwanjias ! Réveillez vous ya KS et ya Twansa surtout les opportunistes et les vendus! Et je tiens à remercier infiniment ABIR MOUSSI et le PDL qui sont les seuls qui ont accusé et tiennent encore à accuser et accusent encore les Kwanjias de leurs crimes dès le premier jour et durant dix ans et jusqu'aujourd'hui
Raison
Raison garder (1)
a posté le 14-01-2022 à 10:35
Bon,Mettons,par la magie du verbe et du son,BBC (mè èhhan ommè âlè sèréhhè) nous a fait revivre une partie importante de cette journée du 14 Janvier 2011;
Je retiendrai deux phrases-clefs,si la communication est authentifiée (je pense que c'est le cas) et dans l'esprit de ZABA,1) Ce sont les khwenjiès qui sont derrière les émeutes et 2)ènè èch nouwè âmèltlou el chèréê?
Depuis,beaucoup d'eau a coulé sous les ponts et ZABA le premier avait réagi au décès de l'homme de la décennie 2011 -2019 en rendant hommage à BCE: l'Homme d'Etat.
Car finalement,BCE est celui qui 2) rayédh el chèrêe 1) qui a permis à Ennahdha d'être un parti légal mais pas seulement,il a donné la parole au bon peuple pour choisir les membres de l'ANC
afin d'ériger une Constitution et faire des élections dans un délai ne dépassant pas une année,la suite,on la connaît........
Aujourd'hui,nous sommes le 14 janvier 2022 et il faut savoir raison garder....