alexametrics
Dernières news

Youssef Chahed appelle à l’abrogation rapide de la loi 52

Youssef Chahed appelle à l’abrogation rapide de la loi 52

 

« Non à la peine de prison !», a déclaré le chef du gouvernement, Youssef Chahed, en évoquant la loi 52 sanctionnant la consommation de stupéfiants en Tunisie, ce samedi 18 février 2017, sur Shems FM.

 

Présent avec la ministre de la Santé, Samira Merai, à la réouverture du centre d’écoute, de prévention et de traitement de la toxicomanie El Amal, le chef du gouvernement a relevé : « Nous avons décidé de rouvrir le centre de désintoxication El Amal. Un centre dont le rôle est très important, vue l’étendue du phénomène en Tunisie. Certains consommateurs ont besoin de soins ».

« La vie de ces jeunes peut être détruite à cause de ce genre de loi inadéquate », a déploré Youssef Chahed, avant d’appeler à son abrogation rapide tout assurant que les députés sont en train de travailler dans ce sens.

 

Longtemps considérée comme un texte répressif, la loi 52 a été la cause de l’emprisonnement de milliers de personnes depuis les années 90 et dont la grande majorité est constituée de jeunes. Récemment, une nouvelle polémique a éclaté après l’arrestation de deux lycéens pour consommation de cannabis, ravivant le débat sur la nécessité d’abroger la loi 52.

 

 

S.A


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (22)

Commenter

Couilles et Culs
| 19-02-2017 18:45
qu'il le fasse alors !!!

zohra
| 19-02-2017 17:52
Vous avez l'air d'être connaisseur, et sûrement même vendeur de cette connerie. Je préfère être ignorance et mal éduquer comme vous dites que laisser mes enfants toucher à ce poison.

Bonne soirée monsieur bien éduqué

Fouzzi
| 19-02-2017 16:56
L'ignorance qui transpire de vos propos, quelle tristesse. Le cannabis ne tue pas et n'a jamais tué. L'alcool par contre est la drogue qui tue le plus detres humains sur cette planète, mais vous O Grands Tunisiens vous en produisait et en consommait un paquet. Ou est l'outrage ? Et je ne vais même pas me lancer dans tout ce qui est médocs ( anti-dépresseurs etc..) sortis des laboratoires occidentaux pour soigner tout sorte de conneries. Tout est une question d'éducation et vous n'avez pas l'air d'en posséder beaucoup.

zohra
| 19-02-2017 15:43
Bonjour,

Si vous étiez confronté un tel problème que avez bien surveiller et essayer de l'éduquer correctement vos enfants et pire c'est dans les écoles privées. c'est facile de dire que le mieux qu'il ne faut pas consommer, moi j'ai dit c'est un phénomène de société et que la France (je parle de la france parce que c'est là où je vit) laisse faire ça arrange beaucoup certains.

Désolée mon cher monsieur, mais la souffrance il que les personnes qui sont confrontés à phénomène. Forte heureusement j'avais souffert mais j'ai réussi à sauver mon fils.

Bon Dimanche

BALAFREDJY
| 19-02-2017 15:23
zohra| 19-02-2017 11:34 :
Ce que vous commentez et vrai mais cette plante n'est pas destinée pour la consommation mais elle déstinée pour autres buts si je ne trompes pas c'est pour les produits pharmaceutiques vous aviez jamais enlevé des dents est ce que le dentiste peut déraciner un dent sans qu'il procédera à l'opération d'anesthésie impossible mais ça veut dire pas que les parents ne contrôlent pas ses fils le pire et la maladie de l'heure c'est la consommations des drogues ( trajets ) qui influent négativement sur les jeunes

zohra
| 19-02-2017 14:16
Oh Je connais très bien mon fils avait fumé cette connerie la souffrance autant que parents je l'ai goûté jusqu'à la mort pour essayer de lui faire arrêter cette sonnerie
Si les réseaux sociaux peuvent faire quelque chose pourquoi pas.

Merci beaucoup Dr Jellouli

Loulou
| 19-02-2017 13:49
Qq1 serait il en mesure de faire le parallèle avec l'alcool qui coule à flot en Tunisie et qui luiTUE
ON NE RÉFORME PAS AVEC DE LA MORALE !
Mais les forums ont ceci de particulier c'est que meme les gens qui n'ont aucune expertise peuvent s'exprimer
La Tunisie est un pays conservateur et pas du tt dans l'ère du temps et ce malgré l'arrogance de certains propos

Dr.Lamjed Jellouli
| 19-02-2017 12:38
Si personne en Europe et dans les pays voisins ne disent rien,ce n est pas une raison de se taire,c est la societe civile qui doit agir et de mener une campagne sur les reseaux sociaux(Face book ,twitter...) destinee au parlement Europeen et d envoyer des milliers de mails...moi je n ai jamais cesse de le faire,c est mon devoir en tant que citoyen Maghrebin responsable.Car je sais combien souffrent les parents confrontes a ce probleme...en un mot ils ont tout sacrifies....

zohra
| 19-02-2017 11:34
Bonjour,

Les enfants de la rue au Maroc ont triplé en quelques années ils étaient près de cinq milles maintenant sont de Quatorze milles quelle honte , quand on voit ce que le roi possède en France "El mokh yakif"
Tout à fait il faut régler le problème à la racine. Le pire que personne ne dit rien contre le Maroc, ni l'Europe, les pays voisins.

Excellent dimanche

Lejuste
| 19-02-2017 11:27
Je suis révolté contre ces gens qui critiquent sans avoir été confrontés au problème.Oui messieurs les donneurs de leçons,il faut abroger cette loi scélérate qui met des victimes en prison,détruit toute leur vie et en fait de futurs criminels. Que savez-vous des problèmes de la drogue? Votre tabac et votre chicha n'en est il pas une. L'addiction est la même ! La solution n'est pas la répression mais bien la compréhension et la désintoxication quand c'est nécessaire. En tant qu'universitaire à Paris ,j'ai été confronté souvent à ce problème bien plus grave de jeunes en overdose de drogue bien plus dure,que j'ai fait évacuer par le Samu et sauves d'une mort certaine. Sont ils des criminels ou des victimes ? Ont-ils été envoyés derrière les barreaux ? Non car ils auraient sombré dans un milieu bien plus grave que celui de consommateurs, mais soignés dans des centres adaptés. La prison n'a jamais formé que des "chefs d'entreprises du crime" pas de futurs cadres de la Nation

A lire aussi

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem a reçu ce lundi 21 janvier 2019 l’instituteur d’une

21/01/2019 22:57
0

Le directeur général de l’enseignement de base et de l’enseignement secondaire au ministère de

21/01/2019 21:49
0

Hechmi Lahdhiri, membre du bureau exécutif Machrouû Tounes a annoncé, ce lundi 21 janvier 2019, sa

21/01/2019 21:00
1

Les négociations entre le gouvernement et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) autour des

21/01/2019 19:55
0

Newsletter