Les politiciens se saisissent de l’affaire des deux jeunes arrêtés pour consommation de cannabis

Businessnews.com.tn | publié le 16/02/2017 15:52
 
Deux élèves de 18 ans, ont été arrêtés, à Siliana, dans la soirée du dimanche 12 février 2017, pour consommation de cannabis. 
 
 
L’arrestation de ces jeunes lycéens, qui devaient passer leur baccalauréat cette année, a suscité une vive réaction, de la société civile mais aussi de nombreux politiciens et a remis à l’ordre du jour la nécessité d'amender la loi 52 de 1992, jugée trop répressive, sur la consommation de drogues. 
 
 
Le parti Afek, l’ancien ministre Saïd Aïdi ou encore la députée Bochra Bel Haj Hmida, ont exprimé leur exaspération de voir encore des vies détruites à cause de cette loi et ont, encore une fois, appelé à l’urgence d’opter pour une démarche basée sur la prévention et le traitement de l’addiction. 
 
M.B.Z
 
 
 

Les politiciens se saisissent de l’affaire des deux jeunes arrêtés pour consommation de cannabis

publié le 16/02/2017 15:52
 
Deux élèves de 18 ans, ont été arrêtés, à Siliana, dans la soirée du dimanche 12 février 2017, pour consommation de cannabis. 
 
 
L’arrestation de ces jeunes lycéens, qui devaient passer leur baccalauréat cette année, a suscité une vive réaction, de la société civile mais aussi de nombreux politiciens et a remis à l’ordre du jour la nécessité d'amender la loi 52 de 1992, jugée trop répressive, sur la consommation de drogues. 
 
 
Le parti Afek, l’ancien ministre Saïd Aïdi ou encore la députée Bochra Bel Haj Hmida, ont exprimé leur exaspération de voir encore des vies détruites à cause de cette loi et ont, encore une fois, appelé à l’urgence d’opter pour une démarche basée sur la prévention et le traitement de l’addiction. 
 
M.B.Z
 
 
 
Commentaires (20) Commenter
NOUSOMMES DIRIGES PAR DES INCULTES D UN AUTRE MONDE...
ON LES ENVOIE DANS LES BRAS DE DAECH...
| 17-02-2017 15:45
deux jeunes, cultives, a l avenir prometteur mais que des JUSTICIERS D UN AUTRE AGE vont detruire...et les envoyer dans les bars de DAESH......voila par qui nous sommes gouvernes.....
Amendes et TIG
pit
| 17-02-2017 13:11
Pourquoi ne pas établir un système d'amendes et des travaux d'intérêt général. Je pense que si on obligeait ces gamins à ramasser les ordures devant leur lycée avec une belle tenue orange ou jaune pendant quelques temps afin de leur mettre la honte devant leurs camarades, cela les ferait peut-être réfléchir avant de fumer un autre pétard!
Non ,une première dégustation vaut un avertissement et n'est pas la prison!!!!
mon pays
| 17-02-2017 13:10
Arrêtez s'il vous de faire l'injustice,ça devient écurant,comment on vous nome par le nom justice et vous pratiquez l'injustice?vous lâchez des terroristes dans la nature et qui peuvent commettre des crimes à tout moment et vous enfermez,des jeunes pour une première, disant dégustation, et vous savez très bien un jeune est toujours rêveur et curieux et il veut découvrir et toucher à tout.Pour une première fois vous lui détruisez son avenir,c'est un juste,au moins un avertissement si vous tenez à une jeunesse positive,mais si les mettre au prison pour avoir plus des criminels et des terroristes,alors c'est réussi!!!!!
Siliana est pleine de terroristes islamistes en toute liberté. La police a peur d'eux et s'attaque...à des enfants pacifiques!
Carthage Libre
| 17-02-2017 11:24
C'est comme cela que l'on voit les chose Monsieur le Ministre de l'Intérieur. HONTE à vous et à vos flics islamistes.
3am w vespa au pays de Mazambé
el manchou
| 17-02-2017 10:40
Bouchléka a volé un milliard, invité sa maitresse au Sheraton avec de l'argent public et est libre de ses mouvements et se balade avec son beau-père en jet privé.

Mais la police Tunisienne est fort occupée avec deux zwèwla qui ont fumé une jounta.

Pays de Mazambé.
Ca m'arrive...
DHEJ
| 17-02-2017 10:06
Tu prends un compatriote avec un sac en stop; point de controle et oups le sac contient de la "zatla"... Ce n'est pas à moi...


Le calvaire commence, non pas un consommateur mais "MORAOUIGE"!!!


Facile à deviner ...
Des politiciens de la mort!
DHEJ
| 17-02-2017 09:15
Art. 5. La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.


Art. 6. La Loi est l'expression de la volonté générale. Tous les Citoyens ont droit de concourir personnellement, ou par leurs Représentants, à sa formation.


Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les Citoyens étant égaux à ses yeux sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité, et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.


Art. 7. Nul homme ne peut être accusé, arrêté ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi, et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires, doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la Loi doit obéir à l'instant : il se rend coupable par la résistance.

Art. 8. La Loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une Loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.


Ce sont les articles de la DUDHC de 1789 alors bonne éducations et apprentissage politiciens de mxxx!
>>> Mounir | 16-02-2017 18:30
Letranger
| 17-02-2017 08:29
"...Tout le monde ici n'arrête pas de dire et si ca arrive a vos enfants! C'est grace à ce genre de remarques idiotes qu'on pourrait également ne plus emprisonner les criminels!!! et oui comme le disent la plupart ici et si demain mes enfants étaient des criminels!!!..."

En prenant le même raisonnement, je te pose les questions suivantes:
1) crois-tu que fumer un ou deux pétards soit passible de prison ?
2) crois-tu qu'il soit bon pour ces jeunes d'être en contact avec des criminels en prison juste parce qu'ils ont fumé quelques pétards?
3) que ferais-tu si ton fils ou ta fille se retrouvait embastillé(e) pour avoir fumé quelques pétards?
4) crois-tu qu'il soit bon de prendre le risque de radicalisation pendant leur séjour en prison (bien que ce soit là qu'il y ait le moins d'islamistes)?
Le dilemme de la Justice
observator
| 16-02-2017 21:10
C'est vrai que leur arrestation pose un cas de conscience.
Mais dans le même temps si la justice se montre clémente envers ces deux jeunes, d'autres dans leur cas vont trouver injuste que la justice est sélective.
Faut-il rejuger tous ceux qui sont dans leur cas pour garder cette équité auquel tout citoyen doit avoir droit ?.
C'est un casse-tète pour la justice.
Responsable
yassine
| 16-02-2017 19:33
@ dhej, bien sur qu'il est pénalement responsable, et on ne peut pas dire qu'il ne l'a pas fait exprès.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration