Walid Jalled : On m’a proposé un poste ministériel que j’ai refusé !

Businessnews.com.tn | publié le 13/09/2017 16:00

Le député du bloc national à l’ARP, Walid Jalled, est revenu sur la période durant laquelle il a assumé des responsabilités au sein du Rassemblement démocratique constitutionnel (RCD), parti de Zine El Abidine Ben Ali.

 

Invité de l’émission Midishow sur Mosaïque FM ce mercredi 13 septembre 2017, il a déclaré : « Je n’ai pas honte de dire que j’ai appartenu au RCD et je le mettrai même dans mon curriculum vitae. Certes, ce parti est mort mais quand nos parents meurent on continue quand même à les aimer ». Il a également renchéri en ajoutant « le RCD m’a appris ce que signifie l’Etat ».

 

Walid Jalled a aussi fait savoir que lors du récent remaniement ministériel opéré par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, le poste de secrétaire d'Etat chargé des Affaires politiques lui a été proposé. « J’ai refusé ce poste car je préfère continuer mes travaux à l’ARP » a-t-il expliqué.

 

A propos des vives tensions observées ce jour à l’ARP à l’occasion de l’examen du projet de loi de réconciliation administrative, Walid Jalled a déclaré « je voudrais m’excuser auprès du peuple tunisien pour le chaos observé ce jour au sein de l’hémicycle ». Il a également dénoncé l’attitude des blocs parlementaires « qui utilisent le règlement intérieur de l’ARP pour retarder les votes à l’assemblée ».

 

K.H


Walid Jalled : On m’a proposé un poste ministériel que j’ai refusé !

publié le 13/09/2017 16:00

Le député du bloc national à l’ARP, Walid Jalled, est revenu sur la période durant laquelle il a assumé des responsabilités au sein du Rassemblement démocratique constitutionnel (RCD), parti de Zine El Abidine Ben Ali.

 

Invité de l’émission Midishow sur Mosaïque FM ce mercredi 13 septembre 2017, il a déclaré : « Je n’ai pas honte de dire que j’ai appartenu au RCD et je le mettrai même dans mon curriculum vitae. Certes, ce parti est mort mais quand nos parents meurent on continue quand même à les aimer ». Il a également renchéri en ajoutant « le RCD m’a appris ce que signifie l’Etat ».

 

Walid Jalled a aussi fait savoir que lors du récent remaniement ministériel opéré par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, le poste de secrétaire d'Etat chargé des Affaires politiques lui a été proposé. « J’ai refusé ce poste car je préfère continuer mes travaux à l’ARP » a-t-il expliqué.

 

A propos des vives tensions observées ce jour à l’ARP à l’occasion de l’examen du projet de loi de réconciliation administrative, Walid Jalled a déclaré « je voudrais m’excuser auprès du peuple tunisien pour le chaos observé ce jour au sein de l’hémicycle ». Il a également dénoncé l’attitude des blocs parlementaires « qui utilisent le règlement intérieur de l’ARP pour retarder les votes à l’assemblée ».

 

K.H


Commentaires (17) Commenter
C'est bien sage de ta part, c'est ce qu'il fallait faire !!
Alexandre Dumas
| 14-09-2017 15:50
Autrement dit, tu crois au principe "The right man in the right place" !! C'est déjà ça d'acquis ...
TOUT TUNISIEN DE LA CASTE ........
LARIO
| 14-09-2017 15:27
En TUNISIE , qui ne peut pas étre un ministre? une seule condition à remplir, c'est d'étre un sebssi, ou un gannouchi, méme si tu réves d'étre un concierge, il faut remplir une seule condition c'est d'étre un partisan de la confrérie esebsienne ou gannouchienne
Il a oublié de préciser qui le lui a proposé ?
abc
| 14-09-2017 14:15
Je crains fort que ça ne soit l'épicier du coin qui lui ait proposé, le poste, sinon je ne vois pas qui pourrait le faire.
Ah si, Hafoudh pourrait ...
Le RCD représentait Dictature, Police et INTERVENTIONS pour postes/argent. Nahdha/Nida les remplacent aujourd'hui.
Carthage Libre
| 14-09-2017 11:46
Moi je vomi ton RCD. J'ai vu les dégâts causé par un parti unique durant ma vie. Dans les administrations, avec les chou3ab, beaucoups, beaucoup ont eu des postes à l'étranger payés grassement et ds postes élevés juste parcequ'ils applaudissait des deux mains durant les réunions des chou3abs. Nous, on est resté à quai, car on a jamais appartenu à ces chou3abs.

Et je suis FIER Monsieur de n'avoir JAMAIS appartenu à ce RCD et ta dictature de malheur ; t'as pas honte de nous parler de ton RCD? Mala époque!

Ennahdha remplace aujourd'hui le RCD. Mais j'avoue une chose ; les islamistes sont 10.000 fois plus dangereux que le malheur RCD. Notre pays est en danger de mort.
Jealous
After Market Consulting
| 14-09-2017 11:29
Where are we going???
What a mug!
we do not need someone who constantly mocks us.
That's pity, it is a joke...
May GOD save the country from similar guys...
Y'a Rabbi tahfadhna
We'll ask GOD to get rain....
Moi aussi
lagon
| 14-09-2017 09:05
Mr Edouard Philippe premier ministre en France m'a proposé moi aussi le poste de Ministre des Finances, eu égard à ma formation à l'ESSEC . Poste que j'ai refusé bien sûr. Arrêtez de prendre le peuple tunisien pour des ignares. ***. Mais bon puisque le ministre de l'Agriculture n'est pas mieux alors tout est possible dans ce gouvernement de médiocres.
Les Fanfarons
Ridha
| 14-09-2017 07:46
BN, prière de nous épargner la gueule et les déclarations de ces fanfarons qui ne cherchent qu'à se médiatiser.
Vous croyez que c'est une information ?
Walid Jalled aime se faire fouetter
el manchou
| 13-09-2017 22:57
On lui propose donc un poste de sous-ministre et il a refusé. Il voulait sans doute être calife à la place du calife, comme Iznogoud.
Moi aussi
ENRICO
| 13-09-2017 20:10
On m'a proposé le poste de ministre de tous les fainéants mais c'est un poste qui demande un travail considérable en Tunisie.
Le poste proposé n'était pas à son go^ut.
zorba52
| 13-09-2017 19:31
Je pense qu'il doit continuer à faire les plateaux des télés et les radios, un jour il aura un rôle d'acteur, ce monsieur sait tout mieux que tout le monde.
Je ne crois pas un mot de ce qu'il dit !!!!
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration