Vive tension à l’ARP à propos du projet de loi de la réconciliation

Businessnews.com.tn | publié le 13/09/2017 12:26

Une séance plénière se tient, aujourd’hui, mercredi 13 septembre 2017, dans le cadre de la session plénière extraordinaire pour examiner le projet de la loi de la réconciliation.

 

Une atmosphère houleuse et tendue a caractérisé cette plénière. Les députés de l’opposition, notamment, ceux du bloc démocrate et du Front populaire, ainsi que ceux d’Ennahdha, ont soulevé deux points principaux pour contester l’examen du projet de loi.

 

Le premier point étant, le respect des points de l’ordre du jour de la plénière, par conséquent, il est impératif d’accomplir le pourvoi des vacances au sein de l’ISIE, avant de passer au projet de la réconciliation.

Le deuxième point, est l’absence de l’avis consultatif du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), à propos de la constitutionnalité du projet de loi, ainsi, ledit projet ne peut être examiné sans la réception de la réponse du CSM.

 

Pour sa part, le président de l’Assemblée, Mohamed Ennaceur a affirmé que les points de l’ordre du jour peuvent être traités dans n’importe quel ordre. Quant à l’avis du CSM, il a indiqué qu’il n’est pas nécessaire, dans la mesure où l’assemblée a accompli son devoir en adressant sa demande de consultation, soulignant que la réponse n’est pas obligatoire, de par la loi, pour pouvoir passer à l’examen du projet de loi.

 

S.H

Vive tension à l’ARP à propos du projet de loi de la réconciliation

publié le 13/09/2017 12:26

Une séance plénière se tient, aujourd’hui, mercredi 13 septembre 2017, dans le cadre de la session plénière extraordinaire pour examiner le projet de la loi de la réconciliation.

 

Une atmosphère houleuse et tendue a caractérisé cette plénière. Les députés de l’opposition, notamment, ceux du bloc démocrate et du Front populaire, ainsi que ceux d’Ennahdha, ont soulevé deux points principaux pour contester l’examen du projet de loi.

 

Le premier point étant, le respect des points de l’ordre du jour de la plénière, par conséquent, il est impératif d’accomplir le pourvoi des vacances au sein de l’ISIE, avant de passer au projet de la réconciliation.

Le deuxième point, est l’absence de l’avis consultatif du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), à propos de la constitutionnalité du projet de loi, ainsi, ledit projet ne peut être examiné sans la réception de la réponse du CSM.

 

Pour sa part, le président de l’Assemblée, Mohamed Ennaceur a affirmé que les points de l’ordre du jour peuvent être traités dans n’importe quel ordre. Quant à l’avis du CSM, il a indiqué qu’il n’est pas nécessaire, dans la mesure où l’assemblée a accompli son devoir en adressant sa demande de consultation, soulignant que la réponse n’est pas obligatoire, de par la loi, pour pouvoir passer à l’examen du projet de loi.

 

S.H

Commentaires (6) Commenter
Destruction massive
Sami
| 13-09-2017 16:07
Ces députes irresponsables sont entrain de détruire notre pays , avec eux et leur haine maladive et une lecture de l' histoire complètement biaisée , la Tunisie n se relèvera jamais et restera un mendiant éternel au lieu de permettre aux forces créatrices bien au fait de la réalité de notre monde globalisé de réaliser les investissements nécessaires et k nt gvmt puisse faire ses réformes
Ils nous entraînent vers le précipice avec fuite des élites du savoir faire et des capitaux et font le jeu de nos ennemis et très plaisir a nos concurrents
Pauvre de nous
Racaille
A V .
| 13-09-2017 14:34
Quelle racaille à l'assemblée et surtout le FP et la débile Abbou .
Quel sabotage ils ont bu du Bouargoub à midi cette bande de voyous.

Obstruction contre Democratie.
magra
| 13-09-2017 13:57
Tout ce cinéma fait par une minorité rancunière est une négation des règles de la Démocratie.
La Tunisie a chassé"une dictature"pour la remplacer par celle d'une minoritè.
Constitution 2014 débile !
A4
| 13-09-2017 13:33
Le système est tellement foireux qu'il est incapable d'organiser des élections municipales.
ARP à dissoudre !!!
les rancuniers n'irons pas tres loin
sassi
| 13-09-2017 13:08
les rancuniers sont ceux qui ne laisser pas le gouvernement avancer
oui Mandella a donné l'exemple au monde entier que la réconciliation est nécessaire pour que toutes les forces vives puissent donner du plus au pays
A titre comparatif!
Hanni2
| 13-09-2017 12:54
A tous ces démocrates de la dernière heure, notamment ceux qui aiment à penser qu'il sont de la trempe d'un Mandela (mouarf)!

En Afrique du Sud, la comission de Vérité et Réconciliation a été adoptée en Juin 1995...en Octobre 1998, elle rendait son rapport définitif! Quelques années plus tard, l'AfSud redevenait un dragon économique du continent africain...soit un peu plus de trois années pour régler TOUS les contentieux consécutifs à l'apartheid! APARTHEID! Autre chose que la repression brutale de joyeux lurons qui n'ont pas hésité à balancer de l'acide à la figure des leur concitoyens qui ne leur ressemblaient pas assez...l'apartheid c'est aussi bien autre chose quela spoliation de bien économiques, aussi moche cela soit il...

Maintenant regardons ce triste spectacle de l'ARP et ses sinistres tendances clowns...tout à coup à cheval sur le respect des procédures?!!! Mais de qui se moque-t-on? Pas foutu 90% du temps de venir faire le travail pour lequel le contribuable tunisien et ses enfants pas encore nés sont tondus mais en revanche dès qu'il s'agit de se donner en spectacle sur des sujets qui font le buzz, la tout de suite ça se bouscule au portillon...l'ARP est un symbole de la déconfiture de la Tunisie! On voudrait expliquer à un profane l'état catastrophique de notre pays, il suffirait de l'emmener à une séance de l'ARP...

Résultat des courses, 6 ans déjà ont passé depuis la fameuse "révolution" de la dignité (re-mouarf), et on ne voit toujours pas poindre le moindre prémice de début de commencement d'une résolution des contentieux...on contraire, nos sinistres semblent prendre un malin plaisir à en créer de nouveaux...

Y a pas à dire, cette révolution c'est vraiment le nec plus ultra! Chaque fois que j'assiste à ce triste spectacle de clowns, je me sens à peine plus évolué qu'un singe...merci l'ARP!

Hannibal
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration