alexametrics
Dernières news

Tunisie - Plusieurs villes confrontées à la vague de froid et aux importantes chutes de neige

Tunisie - Plusieurs villes confrontées à la vague de froid et aux importantes chutes de neige
La vague de froid qui a déferlé sur la Tunisie et les chutes de neige ont causé de grandes difficultés aux habitants, victimes de coupures d’électricité et d’eau courante et d’interruption de la circulation. Dans le gouvernorat de Kasserine, notamment à Hidra, les citoyens ont manqué d’eau, d’électricité et de gaz depuis mercredi, d’après les déclarations d’un activiste de la société civile à Shems Fm.
Certaines maisons, ont vu leurs toits s’effondrer sous le poids de la neige. Des habitants ont lancé des appels à l’aide aux autorités, pour intervenir le plus rapidement possible.

Dans le gouvernorat de Siliana, à Makthar, des habitants ont dû être évacués d’urgence de leurs domiciles, en raison des mauvaises conditions climatiques. Ils ont été placés dans la maison de Culture ou dans les lycées de la région.

Au Kef, les habitants ont souffert de coupures d’électricité et d’interruptions de la circulation, ce qui a entrainé des difficultés pour s’approvisionner en produits alimentaires, et une paralysie totale de la ville. En fin d’après-midi, le coordinateur de la commission régionale de lutte contre les catastrophes naturelles, Youssef Bennani a annoncé à la TAP, que les autorités ont pris toutes les mesures nécessaires pour venir en aide aux citoyens, dans le gouvernorat de Kasserine.

Pour désenclaver plusieurs régions : Tela, Heidra, El Ayoun ou Feriana, des chasse-neiges ont été utilisés pour déblayer les routes et les pistes encombrées par la neige, outre la distribution d’aides aux familles démunies et à revenu limité. Le responsable a indiqué que la Protection civile et la Garde nationale continuent à aider les citoyens bloqués sur les routes.

De son coté, le porte-parole du ministère de Défense, Belhassan Oueslati a déclaré au micro de Shems Fm, que l’Armée est intervenue pour évacuer plus de 50 familles dans le Nord-Ouest. Des moyens de transport militaires ont été également fournis, dans le but de déplacer les personnes bloquées et des équipements ont été mis à la disposition du ministère de l’Equipement, pour débloquer les routes, indique M. Oueslati. Et d’ajouter que les unités de l’Armée nationale, se sont déployées dans plusieurs régions, en vue de répondre aux appels de secours des citoyens. 

* Image d'archives

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4) Commenter
LA REPONSE DE JOHN WAYNE (1)
JOHN WAYNE
| 01-01-2015 22:13
Monsieur John Wayne Jessica |01-01-2015 16:10 Depuis le temps que je lis vos âneries et vos insultes vis à vis d un peuple qui a beaucoup souffert pendant le règne de votre grand patron que vou semblez aduler ( c'est votre droit) je me demande vous, en tant que Tunisien, que faites vous pour votre pays? Que proposez vous a ce peuple de gueux comme vous le dites depuis votre retraite chez votre ami Poutine ? C est beaucoup trop facile de se planquer et d insulter un peuple qui ne demande qu a s en sortir. La Tunisie se relèvera que vous le vouliez ou non ? Nous, nous encourageons tous les Tunisiens à travailler ensemble pour leur pays et ils y arriverons, il n y a pas de raisons. Alors arrêtez votre pessimisme et garder votre prose. Les Tunisiens n ont pas de ça. De toute façon plus personne ne vous lit alors ne perdez plus votre temps et pensez plutôt a être utile à votre pays. Vive la Tunisie et les Tunisiens. Ce beau pays retrouvera sa sérénite. In Challah !!! Amis Tunisiens nous sommes de tout c'ur avec vous depuis notre petite Suisse. Jessica

Madame la Suissesse,
J'ai lu votre commentaire d'hémorroïdes très distraites et somnolentes.
Mais j'ai jugé ce commentaire important à discuter et disserter car il s'agit justement de ce genre de commentaires dont les Tunisiens sans dignité se nourrissent et qui les ont poussé à vendre leur pays et a le détruire.
Votre commentaire est une flatterie coloniale que le nationaliste que je suis ne daignerait même pas utiliser comme papier de toilettes.
Je suis un de ces hommes de l'ancien régime qui ont participé à l'édification d'un pays en ayant comme seule arme notre Patriotisme et notre intellect. Nous n'avons jamais eu besoin de la Suisse.
En tant que peuple dans le monde, les Suisses font compétition dans l'art d'être minables avec les Tunisiens. Vous êtes en tant que peuple ex aequo avec ces Tunisiens qui se disent si fiers d'avoir « chassé » Ben Ali et dont les hommes politiques reçoivent quotidiennement l'ambassadeur des Etats Unis à Tunis qui joue le rôle de proconsul.
Je vous verrai bien vous les Suisses recevoir quotidiennement à votre parlement de Berne l'ambassadeur Américain.
Les Tunisiens mangeait a leur faim et étaient protégés du terrorisme du temps de Ben Ali grâce au travail et au dévouement de gens de mon espèce.
La Tunisie d'aujourd'hui est une Nation en sursis. Elle fait face à une menace grandissante de djihadistes financés par le Qatar et entrainés par la CIA en Jordanie et en Turquie et qui récemment ont infligé au général Hâfter de lourdes pertes surtout dans les zones pétrolières qui sont stratégiques.
Ce n'est qu'une question de temps avant que les forces du général Hâfter capitulent, offrant aux islamistes Lybiens toute l'entendue du territoire et faisant de la Tunisie un pays en guerre ouverte avec les djihadistes de Benghazi.






LA REPONSE DE JOHN WAYNE (2)
JOHN WAYNE
| 01-01-2015 22:13
Madame, gardez vos leçons de politique pour vous-même et concentrez-vous sur vos romans de Guy des Cars.
La Tunisie a été bâtie par des hommes de mon espèce et elle sera libérée par ces mêmes hommes dont je parle.
Les Tunisiens sont tombés dans un piège colonial. Même leur nouveau sauveur mange dans la main de l'émir du Qatar et obéit aux Américains et à leur sionisme dégoutant.
La Suisse du temps de Bourguiba et de Ben Ali n'a jamais eu de leçon à nous donner. Nous sommes une Nation indépendante et souveraine.
Le seul peuple qui souffre dans le monde se trouve être acculé à la mer dans une partie du globe nommée Palestine.
Au lieu de donner des conseils aux Tunisiens, commencez par faire votre mea culpa. Vous soutenez la démocratie en Tunisie ce qui veut dire que l'islamisme y deviendra une force majeure, mais vous votez contre les minarets en Suisse.
Fouillez aussi dans votre passé de collaborateurs d'Hitler et de gestionnaires des fortunes Nazis au lieu d'essayer de me donner des leçons moi qui ait servi mon pays sans jamais le trahir et moyennant un salaire de misère.
La Suisse est un pays d'hypocrites comme la France. Des passés de collaborations avec Hitler sont camouflés par des sièges de l'ONU et des Centres contre la Torture.
Avez-vous en tant que Suisse condamné les atrocités que commet l'armée Israélienne ?
Non bien sûr, car pour cacher son passé odieux, la Suisse se range constamment du côté d'Israël.
Vous êtes Suisse et en fonctionnaire a la misérable retraite je ne vous envie pas avec vos vaches, vos routes étroites, votre racisme de type Apartheid, vos fromages qui sentent les organes génitaux de ces mêmes animaux que vous trayez, et vos procureurs de la république homosexuels.
Mais je vous fais une promesse que je tiendrai.
Le jour où je serai au palais de Carthage et que j'aurai emprisonné des milliers d'islamistes et de Djihadistes, je mettrai ces mêmes prisonniers barbus dans un avion de l'émir du Qatar et les enverrai à Genève par vol direct afin qu'il puissent demander le statut de réfugié dans votre République de bananes Alpine.

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien élève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.
Urgent !!...à lire absolument !!!
Stouko
| 01-01-2015 21:54

Les syndicats de la sécurité républicaine demandent l'interdiction de voyage aux cadres sécuritaires dont l'implication dans des actes terroristes a été prouvée.
Parmi ces dits-actes les 2 meurtres de Chokri et Brahmi, et ceci au profit de parties étrangères.

Le communiqué (en arabe) est sur Tunisie Focus.

-------
aucun commentaire
k-desuet
| 01-01-2015 21:45
La seule info du jour restée sans commentaires. j'espère que ceci n'est pas le reflet du manque de solidarité de mes chers compatriotes, qui aujourd'hui ne sont sensibles qu'aux hommes politiques et aux "affaires"...! EN tout cas ce que le gouvernement aurait du faire dès lundi 29 c'est mobiliser les entreprises et créer une caisse d'urgence avec un numéro ou tout un chacun peut envoyer un mandat quelqu'en soit le montant. Quand aux chefs d'entreprises leurs dons déductibles des impôts pourrait les encourager à mettre la main à la poche... Bref, le gouvernement a le DEVOIR de se mobiliser, même si le Jomaa affirmait il y a quelques jours à la radio après les élections " je ne suis plus concerné par la présidence du gouvernement" alors qu'il est toujours à son poste, touours payé, pire encore il voyage aux frais du contribuables pour préparer son retour en politique..Méfiez vous de ce type je vous le dis. Sa suffisance et son arrogance se lisent dans es expressions de visage toujours de grands airs ou des sourires contraints... Bref encore un fois il a raté l'occasion de faire un seul coup d'éclat en mobilisant des moyens pour une aide d'urgence à nos pauvres concitoyens qui souffrent du froid et de conditions de vie insupportable, sans toit, pendant que nous sommes dans notre confort quotidien... On va bien voir, à part tendre la main pour les aides extérieures (Emirats et cie) que va faire ce chef de gouvernement qui n'est plus conerné, donc payé à ne rien faire....

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter