alexametrics
Dossiers

Tout savoir sur les tarifs et commissions des banques tunisiennes

Tout savoir sur les tarifs et commissions des banques tunisiennes

 

 

La majorité des Tunisiens possédant des comptes bancaires n’ont aucune idée sur les détails des prix pratiqués par leurs banques, se contenant souvent des tarifs globaux de tenue de compte.

L’Observatoire de l’inclusion financière vient de publier une mise à jour au mois de février 2018, sur les tarifs pratiqués par les banques tunisiennes, par type d’opération. Une opportunité pour découvrir justement ce qu’on paye aux banques en commission et frais divers. Synthèse.

 

Pour les opérations en espèces, le tarif moyen pour les versements dans une autre agence que celle du client est compris entre 0,43 dinar et 150,70 dinars. Plusieurs banques ne touchent aucune commission. Les plus chères étant Attijari Bank qui peut toucher 1% du montant versé avec un plafond de 1.000 dinars et la BNA qui peut toucher 50 dinars. En ce qui concerne le retrait d’espèces dans une autre agence que celle du client, le tarif moyen est compris entre 0,68 dinar et 1,46 dinar. Ceci dit, alors que ce service est gratuit pour plusieurs banques (ATB, BT, BIAT, TSB, BTL, Banque Zitouna et Wifak Bank), il peut coûter jusqu’à 50 dinars chez l’ABC. Il peut atteindre 3 dinars chez la BH et est fixe chez l’UIB avec 4 dinars.

 

S’agissant des opérations sur chèques, le tarif moyen de la certification de chèque est compris entre 1,21 dinar et 7,46 dinars. Les banques les plus chères étant la Citi Bank (jusqu’à 30 dinars), la BTE, la TSB et l’ATB (jusqu’à 10 dinars) et l’UIB (entre 6,5 et 8,5 dinars). Les moins chères étant la BT, la STB, l’ABC, Banque Zitouna, Al Baraka Bank et Wifak Bank, avec des tarifs compris entre 0 et 5 dinars.

Pour l’encaissement de chèques sur la Tunisie, le tarif moyen est compris entre 0,11 dinar et 0,71 dinar. Les plus chères sont la BTL (jusqu’à 1 dinar) et l’ATB (jusqu’à 0,9 dinar). La BT étant la moins chère avec des tarifs compris entre 0 et 0,5 dinars. Sur l'étranger, le tarif moyen est compris entre 15,09 dinars et 71,37 dinars. La Citi Bank touche entre 200 dinars et 5% du montant du chèque, la BTL entre 50 et 500 dinars, la TFB entre 10 et 2,75% du montant, et la BNA entre 50 et 300 dinars. Les moins chères sont la BT, l’Amen Bank, la STB et BTK avec des frais compris entre 0 et 20 dinars.

Pour faire opposition sur chèque, le client devra débourser en moyenne entre 7,94 et 33,74 dinars. La banque la plus chère est l’UBCI où l’opération coûte entre 15 et 150 dinars, suivie par la BTK dont le coût est compris entre 10 et 100 dinars. La banque la moins chère est Al Baraka Bank avec des frais compris entre 0 et 5 dinars.

La récupération des frais sur chèques sans provision (avec établissement de CNP et hors frais d’huissier) coûte en moyenne entre 31,65 et 126,44 dinars. La plus chère étant l’ABC dont le tarif est fixé à 177 dinars. Les frais sont compris entre 50 et 180 dinars chez la BTE. La banque la moins chère est la BFT avec des frais compris entre 0 et 50 dinars.

 

En ce qui concerne les opérations sur virements, le tarif moyen d’un virement émis sur la Tunisie est compris entre 0,33 et 2,08 dinars. La banque la plus chère est la Citi Bank avec un coût qui peut atteindre les 10 dinars, suivi par l’UBCI avec un coût compris entre 2 et 2,5 dinars. La BTK est la moins chère avec des frais compris entre 0 et 1 dinar.

Pour les virements émis vers l’étranger, le tarif moyen est de 13,45 dinars à 248,36 dinars. La banque la plus chère est la BTL avec un prix compris entre 100 et 1.000 dinars. Celle qui est la moins chère est la BT avec des frais compris entre 0 et 20 dinars.

Pour les virements reçus de la Tunisie, le tarif moyen est compris entre 0,26 et 1,5 dinar. La plus chère est la QNB qui reçoit entre 0,2% à 100 dinars par opération. Les moins chères sont Attijari Bank, la BT, la BIAT, la TSB, Banque Zitouna et Wifak Bank avec des frais compris entre 0 et 1 dinar.

Pour les virements reçus de l’étranger, le tarif moyen est compris entre 15,21 et 141,16 dinars. La plus chère est la BTL avec un service qui coûte entre 50 et 500 dinars, suivi par la TSB dont le service coûte entre 30 et 350 dinars. La STB et Al Baraka Bank sont les moins chères avec des frais compris entre 0 et 20 dinars.

 

Les opérations sur prélèvement coûtent en moyenne entre 0,33 et 1,71 dinar. La plus chère est Wifak Bank où l’opération peut coûter jusqu’à 5 dinars. Les moins chères sont l’Amen Bank et la STB avec des frais compris entre 0 et 0,6 dinars.

 

Au volet des opérations sur effets, le tarif moyen pour un encaissement d’effets sur la Tunisie est compris entre 0,61 et 4,16 dinars. Les deux établissements bancaires les plus chers sont la Citi Bank et la TSB (jusqu’à 10 dinars). La STB et Wifak Bank étant les moins chères avec des tarifs compris entre 0 et 3 dinars. Pour un encaissement d’effets à l’étranger, le tarif moyen est compris entre 13,28 et 112,78 dinars. Les banques les plus chères étant la BTL (entre 50 et 500 dinars), l’ATB (entre 30 et 450 dinars) et l’UBCI (entre 100 et 300 dinars). Les moins chères sont la BT et la STB (entre 0 et 20 dinars de frais).

 

S’agissant d’opérations liées à la monétique, la cotisation à une carte bancaire nationale coûte en moyenne entre 4,09 et 202,41 dinars. Le tarif le plus cher étant pratiqué par l’UIB (entre 5 et 500 dinars), suivi par la BIAT (entre 10 et 350 dinars) puis l’ATB (entre 0 et 300 dinars). Le service le moins cher étant assuré par la BFT (entre 0 et 10 dinars). La cotisation à une carte bancaire internationale coûte en moyenne entre 25,59 et 238,97 dinars. Le tarif le plus cher étant pratiqué par l’UIB (entre 71 et 550 dinars). La BIAT lui emboite le pas avec un service compris entre (55 et 400 dinars). L’ATB vient juste après avec un tarif compris entre 0 et 300 dinars. Le service le moins étant assuré par la BNA (entre 0 et 90 dinars).

Le recalcul du code confidentiel d'une carte nationale coûte en moyenne entre 1,19 et 7,78 dinars. Trois banques facturent ce service jusqu’à 20 dinars : il s’agit de la BH, de la BTL et de Banque Zitouna. Les moins chères sont la BNA, la BT, la STB et Wifak Bank (entre 0 et 5 dinars).

Le recalcul du code confidentiel d'une carte internationale coûte en moyenne, quant à lui, entre 1,20 et 7,75 dinars. L’ABC facture ce service jusqu’à à 35 dinars. La BH, Citi Bank, la BTL et Banque Zitouna le facturent jusqu’à 20 dinars. Les moins chères sont également la BNA, la BT, la STB et Wifak Bank (entre 0 et 5 dinars).

Concernant le remplacement d'une carte bancaire nationale, le tarif moyen pratiqué est compris entre 2,77 et 139,40 dinars. L’UIB est la plus chère avec un service qui coûte jusqu’à 500 dinars, suivi par l’ABC jusqu’à 200 dinars, l’UBCI jusqu’à 180 dinars et Al Baraka Bank jusqu’à 170 dinars. Les banques les moins chères sont l’ATB et la BT (entre 0 et 10 dinars).

Le remplacement d'une carte bancaire internationale coûte, pour sa part, entre 16,82 et 163,77 dinars. L’UIB facture ce service entre 71 et 550 dinars. Le coût de l’opération peut atteindre jusqu’à 200 dinars chez l’ABC. La banque la moins chère est l’ATB (entre 0 et 10 dinars).

Pour l’opposition sur carte bancaire nationale, le tarif moyen est de 8,65 à 31,55 dinars, avec un coût qui peut atteindre les 250 dinars chez Al Baraka Bank et un tarif fixe de 100 dinars chez l’ABC. La banque la moins chère est la BFT (entre 0 et 15 dinars). Pour les cartes internationales, le tarif est entre 15,70 et 54,63 dinars. Le coût fixe de 100 dinars est pratiqué par l’ABC. Il peut atteindre 250 dinars chez Al Baraka Bank, 120 dinars chez la STB et 100 dinars chez Attijari Bank. Les banques les moins chères sont la BNA et la BT (entre 0 et 20 dinars).

 

S’agissant des frais annuels de tenue de compte, le tarif moyen pour la tenue d’un compte chèque est compris entre 8,25 et 50,88 dinars. La plus chère est la Citi Bank avec des frais qui peuvent atteindre jusqu’à 1.200 dinars, suivi très loin par l’ABC avec jusqu’à 80 dinars. Les moins chères sont la BFT, la STB, la BTK, la TSB, la QNB, Al Baraka Bank et Wifak Bank (entre 0 et 40 dinars).

Le tarif moyen pour la tenue d’un compte courant est, quant à lui, de 18,02 à 98,54 dinars. La plus chère est toujours la Citi Bank avec des frais qui peuvent atteindre jusqu’à 1.200 dinars, suivi très loin par la BFT, la BH et l’ABC avec jusqu’à 120 dinars. L’UIB pratique un tarif fixe de 104 dinars. La moins chère est Al Baraka Bank, avec des frais compris entre 0 et 60 dinars.

Le tarif moyen pour la tenue d’un compte épargne est, pour sa part, compris entre 0,99 et 7,22 dinars. La plus chère est toujours la Citi Bank avec des frais qui peuvent atteindre jusqu’à 1.200 dinars. Elle est suivie par l’ABC avec des frais allant jusqu’à 40 dinars et la BH avec des frais allant jusqu’à 20 dinars. Pour la majorité des banques, le service n’est pas rémunéré (la BFT, la BT, la BTK, la TSB, la QNB, la BTL, Banque Zitouna, Al Baraka Bank et Wifak Bank).

 

Pour les opérations liées aux crédits, les frais moyens de remboursement échéance en principal sont compris entre 0,65 et 2,56 dinars. L’établissement le plus cher est la Citi Bank avec des frais qui peuvent atteindre jusqu’à 30 dinars. L’UBCI pratique un taux fixe compris entre 3,5 et 4 dinars et l’UIB un taux fixe de 3 dinars. La TSB étant la moins chère avec des frais compris entre 0 et 1 dinar.

Pour le remboursement échéance en intérêt, les frais moyens sont compris entre 0,75 et 2,34 dinars. Les tarifs sont les mêmes que ceux pratiqués en principal. Les banques les moins chères étant la STB et l’ABC, avec des tarifs compris entre 0 et 1,5 dinar.

En ce qui concerne le remboursement par anticipation des montants, les frais moyens sont de 1% à 3%. Les établissements les plus chers étant l’UIB qui touche une commission fixe de 5% et la BNA qui touche entre 100 et 1.000 dinars. Attijari Bank étant la moins chère touchant entre 0 et 0,5%. Le montant n’est pas spécifié pour plusieurs banques de la place.

La délivrance de mainlevée sur crédit coûte en moyenne de 26,38 à 147,92 dinars. Les banques les plus chères étant Banque Zitouna (0 à 400 dinars), BH (0 à 200 dinars), l’UIB (tarif fixe 150 dinars) et BTE (tarif fixe 100 dinars). Les banques les moins chères étant la BFT, Attijari Bank, la BT, la BIAT, la STB, Al Baraka Bank et Wifak Bank (entre 0 et 50 dinars). La BFT, Attijari Bank, la BT, la BIAT, la STB, Al Baraka Bank et Wifak Bank touchent entre 0 et 50 dinars pour ce service.

 

Pour les opérations diverses, les frais moyens d’abonnement à la banque à distance est compris entre 10,09 et 216,38 dinars (la plus chère étant l’UIB avec des tarifs compris entre 42 et 960 dinars et la moins chère est l’ATB entre 0 et 24 dinars) ; du dossier pour le règlement de succession par héritier résident et capable est compris entre 10,24 et 71,20 dinars (les plus chères étant l’Amen Bank et Banque Zitouna avec des tarifs compris entre 0 et 200 dinars et la moins chère est la STB entre 0 et 25 dinars) ; du dossier de règlement de succession par héritier non résident ou incapable est compris entre 24,96 et 110,32 dinars (les plus chères étant l’Amen Bank et QNB avec des tarifs compris entre 0 et 250 dinars et la moins chère est la TSB entre 0 et 30 dinars) ; de la recherche de documents archivés est comprise entre 5,68 et 47,83 dinars (la plus chère étant Wifak Bank avec des tarifs de 100,2 dinars par feuillet et l’ABC avec des frais compris entre 0 et 600 dinars et les moins chères étant la BFT et la STB entre 0 et 10 dinars).

 

Imen NOUIRA

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

le berbère
| 20-03-2018 10:11
c'est bien de lire et sortir les mains vides sans rien comprendre le vol des banques .c'est voulu !!!!!!!!
UN TABLEAU COMPARATIF DES OP'?RATIONS DE CHAQUE BANQUE ,RIEN QU'UN PETIT TABLEAU A DEUX DIMENSIONS .
CE TEXTE EST TR'?S MAL EXPOSE ,IL EST FADE ,NI ODEUR ,NI SAVEUR ,UNE LITT'?RATURE ABSURDE ..

A_Zut !
| 08-03-2018 14:08
Et qu'en pense notre chère ODC: on se mobilise ? Ou en reste au couffin ?

Mourad NABI
| 08-03-2018 09:02
Bravo pour ce travail de recherche. Pourquoi pas un tableau recap de cet article fort intéressant par produits et par banques ont y verraient plus clair et ceci mettra en valeur ce travail d'investgation.

ADN
| 07-03-2018 15:13
Vos informations sont en partie fausses, on a le sentiment d'un copier coller d'un ancien article retrouve sur le net.
Pour preuve le retrait d'espèces dans une autre agence que celle du client chez la BT coute au client 1,500 DT par retrait.
Merci de faire bien votre travail

A lire aussi

Les grandes dispositions du projet de la loi de Finances 2019 ont été présentées dans un documents à

15/10/2018 13:50
3

Les textes applicatifs de la loi concernant la déclaration des biens et de la lutte contre

13/10/2018 13:54
3

La loi concernant la déclaration des biens et de la lutte contre l’enrichissement illicite adoptée

18/08/2018 15:37
26

Suite à l’accord sur le temps scolaire et le retour au système des trois trimestres, signé, ce jeudi

19/07/2018 18:22
3

Newsletter