Signature d’un mémorandum d’entente entre la Tunisie et les Etats-Unis

Businessnews.com.tn | publié le 20/05/2015 18:56

 

En marge de la visite d’État effectuée par le président, Béji Caïd Essebsi à Washington, la Tunisie et les Etats-Unis ont procédé, aujourd'hui, mercredi 20 mai 2015, à la signature d’un mémorandum d'entente d'après une dépéche à la TAP.

Ce mémorandum recommande l’encadrement du partenariat stratégique entre les deux pays dans les domaines économique, éducatif, culturel, sécuritaire et militaire. Il permet, également, de mettre en place de nouveaux mécanismes permettant d’apporter un aspect stratégique sur tous les plans de coopération entre les deux pays.

Selon le texte dudit mémorandum, les acquis de la révolution tunisienne, ainsi que le processus de la transition démocratique, représentent une opportunité exceptionnelle pour mettre en place une coopération plus solide et diversifiée entre la Tunisie et les Etats unis.
Par ailleurs, il insiste sur l’engagement des parties tunisienne et américaine à garantir la sécurité des deux pays. En effet, le texte stipule l’engagement des USA à soutenir les capacités sécuritaires et militaires de la Tunisie et à renforcer davantage la coopération dans le domaine de lutte contre le terrorisme à travers des programmes d’acquisition d’équipements militaires et des programmes de formation militaire et sécuritaire.

Ce mémorandum stipule, aussi, le renforcement de la coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur, scientifique et culturel. En outre, on signale la mise en place d’une commission économique regroupant les secteurs public et privé relative aux deux pays, qui se réunira périodiquement à Tunis et à Washington, et ce, afin d’examiner les possibilités de promouvoir les échanges commerciaux bilatéraux.

Ce mémorandum a été signé par le conseiller politique auprès du président de la République, Mohsen Marzouk et le secrétaire d'État des États-Unis, John Kerry. A noter que l'absence de Taïeb Bacouche, ministre des Affaires étrangères, au voyage américain et le fait que Mohsen Marzouk signe le mémorandum cité plus haut ont été foretement critiqués par les internautes. Rappelons que Mohsen Marzouk est le nouveau secrétaire général de Nidaa et qu'il a annoncé qu'il quittait son poste à la présidence de la République, factuellement, après la visite officielle aux ETats-Unis.

S.H

Signature d’un mémorandum d’entente entre la Tunisie et les Etats-Unis

publié le 20/05/2015 18:56

 

En marge de la visite d’État effectuée par le président, Béji Caïd Essebsi à Washington, la Tunisie et les Etats-Unis ont procédé, aujourd'hui, mercredi 20 mai 2015, à la signature d’un mémorandum d'entente d'après une dépéche à la TAP.

Ce mémorandum recommande l’encadrement du partenariat stratégique entre les deux pays dans les domaines économique, éducatif, culturel, sécuritaire et militaire. Il permet, également, de mettre en place de nouveaux mécanismes permettant d’apporter un aspect stratégique sur tous les plans de coopération entre les deux pays.

Selon le texte dudit mémorandum, les acquis de la révolution tunisienne, ainsi que le processus de la transition démocratique, représentent une opportunité exceptionnelle pour mettre en place une coopération plus solide et diversifiée entre la Tunisie et les Etats unis.
Par ailleurs, il insiste sur l’engagement des parties tunisienne et américaine à garantir la sécurité des deux pays. En effet, le texte stipule l’engagement des USA à soutenir les capacités sécuritaires et militaires de la Tunisie et à renforcer davantage la coopération dans le domaine de lutte contre le terrorisme à travers des programmes d’acquisition d’équipements militaires et des programmes de formation militaire et sécuritaire.

Ce mémorandum stipule, aussi, le renforcement de la coopération dans les domaines de l’enseignement supérieur, scientifique et culturel. En outre, on signale la mise en place d’une commission économique regroupant les secteurs public et privé relative aux deux pays, qui se réunira périodiquement à Tunis et à Washington, et ce, afin d’examiner les possibilités de promouvoir les échanges commerciaux bilatéraux.

Ce mémorandum a été signé par le conseiller politique auprès du président de la République, Mohsen Marzouk et le secrétaire d'État des États-Unis, John Kerry. A noter que l'absence de Taïeb Bacouche, ministre des Affaires étrangères, au voyage américain et le fait que Mohsen Marzouk signe le mémorandum cité plus haut ont été foretement critiqués par les internautes. Rappelons que Mohsen Marzouk est le nouveau secrétaire général de Nidaa et qu'il a annoncé qu'il quittait son poste à la présidence de la République, factuellement, après la visite officielle aux ETats-Unis.

S.H

Commentaires (8) Commenter
LES TUNISIENS : ***
JOHN WAYNE
| 21-05-2015 15:07
Le rêve d'un peuple souffrant du complexe du blanc aux gènes supérieurs est enfin réalisé.
La Tunisie est recolonisée par des roumis.
La bêtise des Tunisiens est en elle-même symbolisée dans cette visite à Washington qui a fait de la Tunisie un protectorat Américano-Qatari en bonne et due forme.
***
La recolonisation de la Tunisie par l'Amérique signifie la fin de notre pays et la souffrance de notre peuple dans un pays appauvri et ou les inégalités des classes seront cruelles et démesurées.
Le FMI est l'ange de la mort des pays sous-développés.
Mais seuls l'ont compris les peuples Sud-Américains qui sont plus intelligents et plus dignes que les Tunisiens qui ne sont que des Jerdhans de l'OTAN.
Barack Obama est responsable de la destruction du monde Arabe.
Il est derrière la mort de Kadhafi que les drones du Pentagone ont encerclé à Syrte.
Il est aussi derrière la création de DAECH en Jordanie et en Turquie.
Il s'agit d'un Président aussi ignare, sioniste, et fourbe que George W. Bush mais déguisé en faux Africain.
Les Tunisiens regretteront cette alliance qui donnera le droit à l'Amérique d'intervenir en Tunisie et de mettre ou démettre des régimes en place.
Les Tunisien n'étaient rien sans Bourguiba et sans Ben Ali.
Leur révolution et cette entente qui a fait de la Tunisie a jamais une république de bananes islamiste le prouve.
L'Amérique peut maintenant infiltrer plus que jamais les structures souveraines de la Tunisie et faire de notre pays un territoire insignifiant ou capitalisme féroce côtoiera islamisme et Wahhabisme cruels.
Au lieu de visiter en être bas et sans dignité Barack Obama, BCE aurait dû rendre visite à Lula ou à Fidel Castro.
Mais hélas, depuis la mort de Bourguiba, le départ de Ben Ali chassé par les tanks du général RA et les hommes de la CIA, et le limogeage des hauts cadres du Ministère de l'Intérieur par Le Juge F. R. et SBS, ***

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.





le progre
k.amor
| 21-05-2015 14:20
le Tunisie avance dans le progre. le américain donne l'argent pour faire manger. le tunisien est heureux et chante a la télé. le révolution réussi
Un signal fort envoyé à nos ennemis
Abdelkader
| 21-05-2015 14:20
La Tunisie n'a jamais eu les moyens militaires pour défendre son territoire . De l'aveu même de JW , l'armée à été marginalisée et le retard accumulé ne peut être rattrapé sans l'appui des états unis .
La libye a toujours représenté une menace pour notre pays au point que Bourguiba avait demandé au président algérien qui l'avait invité au traditionnel défilé militaire du 5 juillet , si en cas de crise il pouvait compter sur l'impressionnant armement de nos voisins . Une coopération militaire avec les américains pour faire face à la menace terroriste est préférable à la base militaire russe sur notre sol que JW appelle de ses voeux et qui ferait de notre pays une cible prioritaire en cas de conflit , comme ce fut le cas de la Pologne avec les SS 20 .
Alors les jérémiades d'un faux patriote doublé d'un dangereux " visionnaire " , sonnent faux .
Je préfère passer sous silence l'idée de la bombe atomique , une absurdité monumentale qui en dit long sur la crédibilité de tout le reste .

UN JOUR NOIR DANS L'HISTOIRE DE LA TUNISIE !
JOHN WAYNE
| 20-05-2015 23:20
Il s'agit d'un deuxième traité du Bardo qui achève le peu de souveraineté dont jouissait la Tunisie post-révolution.
Il autorisera une intervention militaire Américaine en Tunisie en cas de mise en place d'un régime Nationaliste et souverain, sans aucun mandat de l'ONU.
La Tunisie est aujourd'hui officiellement annexée aux républiques bananières satellitaires des Etats Unis comme Porto Rico et l'ile de Grenade.
Trois milles ans d'histoire viennent aujourd'hui d'être effacés et ont laissé place à la trahison mais surtout à l'islamisme et à son avenir obscur.
Un crime impardonnable vient d'être aujourd'hui commis par les Tunisiens et leurs gouvernants domestiques des sionistes.
En base bananière des Etats Unis, la Tunisie devrait voir ses attaques djihadistes intensifiées le tout dans un contexte économique agonal et dont les pompes funèbres seront le FMI.

F.M. Alias JOHN WAYNE
Ancien Elève au Collège Sadiki
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.





les domaines ....
nazou
| 20-05-2015 22:45
de l'économie
éducation
culturel
militaire ,et
sécuritaire !!!!

On peut savoir ce qu'il reste aux autochtones ????

Probablement la cueillette des olives !
Curieux !
poseidon
| 20-05-2015 21:34
Avec tout le respect que j'ai pour SI El Béji por qui j'ai voté, je ne vois pas que vient faire Mohsen Marzouk pour signer des conventions ou autres ! Ce n'est pas son rôle.
Prestige de l'état grace à l'avion de ZABA
DHEJ
| 20-05-2015 20:54
Soros est le chef des deux signataires...


Puis-je lancer une association de soutien aux voleurs et traitres?
Marzouk Président
Hamda
| 20-05-2015 20:30
Inchallah espérant voir un jour Marzouk président de la république
Tunisienne
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration