alexametrics
Dernières news

Passation des pouvoirs entre Ali Laârayedh et Mehdi Jomâa

Passation des pouvoirs entre Ali Laârayedh et Mehdi Jomâa
La passation officielle des pouvoirs, entre Ali Laârayedh et Mehdi Jomâa, a eu lieu ce matin du 29 janvier 2014 vers 8h30 du matin.



D’après un communiqué de la présidence du gouvernement, une réunion entre les deux hommes a eu lieu autour des moyens logistiques et financiers à l’Instance supérieure indépendante pour les élections a été au centre des discussions. Ils ont insisté sur la nécessité de faciliter les travaux de l’ISIE afin d’arriver à des élections libres et transparentes.

M.A

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

aboub
| 29-01-2014 13:56
l'expérience égyptienne aidant, ennahda a enfin compris à travers l'exercice du pouvoir que son discours nécessite de profonds ajustements et que le peuple tunisien n'est pas obsédé par son idéologie.et que son orientation( elwajha)n'est uniquement la Mecque
OUI, l'héritage de l'équipe de l'indépendance a bien résisté à cette idéologie sans oublier qu'une bonne partie de l'élite de ce parti est bien imbue de cet héritage et un grand mérite lui revient dans la modération des positions de ce parti

Léon
| 29-01-2014 12:40
Mabrouk Ya Laarayedh! Te voilà débarrassé de cette responsabilité et de ce peuple ingrat.
Quant à son successeur...., il me fait de la peine. Est-il sûr que Waldih Radhine 3lihe?
Léon.

observator
| 29-01-2014 11:20
Il faut remercier le premier ministre sortant qui a pris ses responsabilités et a fait son maximum pour remplir sa tache.
Après MrJbali voilà Mr Laarayedh a son tour qui part de son plein gré uniquement pour servir l'intérêt de ce pays.
Ces 2 premiers ministres appartiennent au premier gouvernement élu de ce pays.
Les seuls premiers ministres arrivés à ce jour au pouvoir par la volonté des tunisiens.
Quelle belle leçon de respect pour ce pays et ce peuple donnée par deux de ses ses enfants. Les tunisiens ne se sont pas trempés en votant un certain 23/10/2011.
Mr Laarayedh, comme avant lui Mr Jbali, part en ayant le sentiment du devoir accompli. Ils ont fait leur maximum.
S'étaient ils enrichis en abusant de leurs fonction ? La réponse est non. Ils sont venus propres et ils partent clean.
Cela aussi une première dans ce pays, il faut le faire car durant 55 ans nous n'avons vu que des affamés qui confondaient leurs poches avec celui du Trésor Public.
La chaise en tant que chaise leurs importait peu et cela aussi est nouveau.
Que de leçons administrées par le gouvernement de la troïka à a retenir pour l'avenir.
Merci à tous les autres membres du gouvernement sortant pour tout ce qu'ils ont fait pour ce pays. Il fallait diriger ce pays durant cette période post révolte très dure avec tous les problèmes que nous avons vécu. C'était le gouvernement courage. C'était leur devoir aussi.

Bon courage au nouveau gouvernement.
Nous lui souhaitons de réussir.
Espérons que tous ses membres seraient aussi travailleurs et propres que ceux du gouvernement de la troïka.

ZZZ
| 29-01-2014 11:06
Bon débarras.C'est un soulagement pour une immense majorité de Tunisiens.Désormais, ces incapables sournois ne pollueront plus (du moins en tant que ministres) nos ondes radios et nos télés.

Enfin
| 29-01-2014 11:02
La première crise à gommer est bien sûr la crise morale, Mehdi ben Jomea doit jouer la transparence avec son peuple (On peut le dire maintenant) il doit faire un inventaire et dire aux tunisiens la vérité sur tous les sujets qui bloquent le fonctionnent du pays, il faut qu'il adopte une dialogue bilatéral avec le media et la société civile. Pas de dialogue politicien ni une langue de bois. Bon courage car il y a du boulot.

DR. HONORIFIQUE ENGINEER JURIDIQUE
| 29-01-2014 10:33
Bonne chance MEHDI SEMAINE!

SAHLI
| 29-01-2014 10:31
Enfin on a un premier ministre digne de ce poste depuis la révolution,bon courage et Rabbi maakom.

Basslegrand
| 29-01-2014 09:55
ça serai rigolo de faire le comparatif des CV: la passation entre celui qui a des année d'isolement en cellule et l'autre des années de travail dans un contexte international. Pareil pour les ministres...

Ridali
| 29-01-2014 09:40
Enfin,enfin.enfin.HAmdoullah,on respire,on respire,on respire

A lire aussi

Les ministères de l’Education et de l’Enseignement supérieur et la Recherche scientifique ont

21/11/2018 16:49
0

Le ministère du Transport a démenti, ce mercredi 21 novembre 2018, ce qui a été diffusé sur les

21/11/2018 16:17
1

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce mercredi 21 novembre 2018, au Palais de la

21/11/2018 16:08
1

L’Union des médecins généralistes de la santé publique a appelé, dans un communiqué rendu public le

21/11/2018 14:25
2

Newsletter