alexametrics
Communiqués

« Ochek Abida », une campagne généreuse signée ABIDA

« Ochek Abida », une campagne généreuse signée ABIDA


Avec sa nouvelle campagne publicitaire signée « Ochek ABIDA », la marque fait revivre ce que la société tunisienne a toujours eu de plus beau en elle, sa joie et son hospitalité.

 

 

La marque ouvre le bal avec un spot télévisé particulièrement attirant, notamment grâce aux musiques qui accompagnent son spot vidéo : un enchainement entre une chanson à succès « Bella Ciao » et un classique du folklore tunisien « Yamma Lasmar Douni », tous deux symboles de l’unité sociale. C’est ainsi que dans le quartier des « Ochek Abida » qu’une caméra se promène d’une famille à une autre, au beau milieu d’une atmosphère de joie et de partage, à l’image de cette belle Tunisie.

 

 

« Kyubi Digital », la boite de communication partenaire, en collaboration avec l’agence média « Rise Up », fait usage d’une campagne Cross media, Tv, radio, affichage et digital : tous les volets sont utilisés pour optimiser la visibilité de la marque.

Pour clôturer le spectacle, la marque ABIDA a lancé une extension de la campagne sur le web, le jeu « Ochek Abida » qui se déroulera du 20 janvier jusqu’au 21 mars 2019 durant lequel les gagnants auront la chance de remporter 30 cadeaux dont un voyage pour deux et une voiture.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Fehri
| 24-01-2019 16:50
Qui a eu l'idée de mettre des '?ufs sur le plat de couscous, en plus où sont les légumes. C'est comme cela qu'on détruit la cuisine Tunisienne. Non, je ne mangerai jamais le couscous dans les restaurants. C'est de la foutaise. D'autres le servent avec du merguez et l'appelle royal. Non, un vrai merguez doit être méchoui. Le plat qu'elle est en train de montrer elle le vent à 65 dinars.

MIMI
| 24-01-2019 10:00
Des plats gourmands....ça sent bon ;)

A lire aussi

« Quand l’Est rencontre l’Ouest »

19/02/2019 09:03
0

Le Centre d’Orientation et de Reconversion Professionnelle (CORP) et Acacias For All, entreprise

18/02/2019 15:02
0

Après le succès enregistré en 2018 lors des journées portes ouvertes au profit des professionnels,

18/02/2019 14:46
0

TOPNET, leader du marché de l’Internet en Tunisie avec près 62% de parts de marché, continue à

16/02/2019 11:47
0

Newsletter