alexametrics
Dernières news

Mohamed Najem Gharsalli nommé procureur général près de la Cour de cassation

Mohamed Najem Gharsalli nommé procureur général près de la Cour de cassation

 

 

Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a décidé de nommer l’ancien ministre de l'Intérieur Mohamed Najem Gharsalli en tant que procureur général près de la Cour de cassation, apprend Business News ce mercredi 10 janvier 2018 d’une source bien informée.

 

Cette nomination est purement administrative. En effet, avant sa nomination en tant que gouverneur en 2011, M. Gharsalli était à la tête du Tribunal de Kasserine, un juge de 3ème rang. Après, il a occupé le poste de ministre de l’Intérieur puis celui d’ambassadeur du Maroc, avant de mettre fin à sa mission. A son retour, le CMS ne pouvait plus le réintégrer à son poste à Kasserine puis qu’un autre magistrat l’occupe actuellement. C’est pour cette raison que le conseil l’a nommé dans un poste de rang équivalent celui de procureur général près de la Cour de cassation.

Nos sources soulignent qu’il ne s’agit en aucun cas d’une promotion, puis qu’au contraire on lui a retiré certains avantages comme la voiture administrative.

 

Autre précision, Mohamed Najem Gharsalli a retrouvé son immunité qui avait été levée provisoirement le temps de permettre au juge d’instruction militaire de l’interroger dans l’affaire de Chafik Jarraya dans laquelle il a été cité.

 

I.N

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (14)

Commenter

abidou
| 11-01-2018 14:36
Il a de la chance ce Monsieur il l' a echappe' belle . Du risque de prison pour aller a un sommet judiciaire . Bravo . Moi je veux savoir qui a nomme' ce Monsieur a ce poste ? I y a t il eu des interventions tres haut placees ? Et pourquoi ? Avec ca , Les gens ont ils encore confiance en la Justice ? Moi , J' ignore !

LE TUNISIEN
| 11-01-2018 13:05
C est simple mes amis, le dossier detenu par ce mec contre ses adversaires est tres lourd, en arade saakr famek in sakker fammi!!!1

ABEL
| 11-01-2018 11:07
y'a-t- il quelqu'un pour nous expliquer

Zohra
| 10-01-2018 22:41
Bonsoir,

Très très drôle on va finir par péter les plombs.

Nahdha mon ami Nahdha la illaha illa allah !!!!!!! allah wakbar !!!!!

DHEJ
| 10-01-2018 21:32
J'espère que tu vas; heureux de te lire de nouveau!

abidou
| 10-01-2018 21:05
La Justice Tunisienne se comporte drolement , d'une maniere incomprehensible . Cela indique qu'elle est infiltree , verouillee , injuste , politisee et SOUS INFLUENCE . CELA NE DONNERA JAMAIS UNE REPUBLIQUE SAINE , MODERNE ET DEMOCRATIQUE . Peut on en avoir confiance . A mediter .

Ghazi
| 10-01-2018 21:05
Un grand salut, à vous et à tous les lecteurs de BN qui se reconnetront, je deviens rare sur ce BN (par choix) votre poste m'a tellement fait rire que je réplique par 'Merci' pour de 'C' qui m'a fait tellement 'jouir'. Mes respects Si Mansour.

kameleon78
| 10-01-2018 20:27
Il sort d'une garde à vue, d'une levée d'immunité diplomatique, voilà qu'il se trouve procureur général à la cour de cassation, la plus haute juridiction du pays, il ne faut plus s'étonner si Yassine Ayari quand il rentrera en Tunisie, on lui proposera un poste de ministre. La Tunisie une république bananière.

Abel Chater
| 10-01-2018 18:53
J'ai beaucoup prié pour que les accusations contre Mohamed Najem Gharsalli soient erronées, car ce Magistrat est vraiment honnête et sincère. Personne n'a le droit de barrer le travail de la Justice, mais maintenant que Mohamed Najem Gharsalli, s'avère innocent, je ne peux que me féliciter moi-même, pour cette nouvelle confiance octroyée à Mohamed Najem Gharsalli par le Conseil supérieur de la magistrature (CSM).
Vive la Justice tunisienne. Vive notre deuxième République tunisienne de régime parlementaire. Vive la Tunisie arabe et musulmane.

Mouzal
| 10-01-2018 18:09
N'oublions pas qu'il était ministre de l'intérieur et qu'en cette qualité il doit détenir plusieurs dossiers. Sur qui? Allahou a3lam...

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter