alexametrics
Dernières news

Mehdi Jomâa réunit des compétences nationales pour une vision d’après-crise

Mehdi Jomâa réunit des compétences nationales pour une vision d’après-crise
 
 
 
L’ancien chef du gouvernement et fondateur du parti Albadil Ettounsi Mehdi Jomâa s’est réuni, le 9 août 2018, avec un nombre de compétences et co-fondateurs de son parti dont l’économiste Hédi Larbi, l’expert en énergie Kamel Ben Naceur et l’expert en nouvelles technologies Taoufik Jelassi.
 
 
 
 
Plusieurs autres compétences nationales indépendantes comme Hakim Ben Hammouda, Najla Harrouche, Mourad Sakli et Saber Bouatiya ont participé à cette réunion pour débattre de la crise politique, économique et sociale à laquelle fait face le pays. 
 
La réunion était l’occasion pour procéder à une analyse approfondie de cette crise et de présenter les voies de sortie pour sauver le pays.
 
B.M

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (13)

Commenter

Taoufik
| 11-08-2018 12:26
En Tunisie, toutes les études ont été faites. Les stratégies discutées n'en parlons pas. Tout est dans les tirroires. Ce qu'il faut, c'est l'application de ces études et l'application de la Loi avec une main de fer.

rz
| 11-08-2018 10:26
Pourquoi ne pas publier les résultats de cette réflexion pour que tout le monde puisse y contribuer?
Assez de fragmentation dans la scène politique de ce pays chacun se prend pour zoro capable de résoudre seul les problèmes dans lesquels le pays de débat depuis 2011. Les extrémistes de tout bord guettent cette fragmentation et attendent le moment propice, alors ne leur offrons ce dont ils rêvent et plutôt rassemblez tous ceux qui sont semblables pour pouvoir sortir du merdier qui n'a que trop duré.

hamda ghribi sfax
| 11-08-2018 10:19
agire politiquement en vue de lever les obstacles et sensibiliser les autorites en pouvoir afin reagri rpositivement d enleverle blocus et linfluence des grands dirigeants pour sauver le pays de la crise actuelle tant politique qu economique et sociale

Aloulou
| 11-08-2018 02:07
Il faut avoir une avocate qui tape fort pour gouverner.

Abidi
| 10-08-2018 20:10
Pourquoi faut il attendre la fin de la crise et où étaient ces compétences au début de cette crise d'ailleurs rassurez-vous après la crise on seraient ensevelies comme après le tsunami donc gardez vos compétences ils ne serviront à niet

lechef
| 10-08-2018 19:46
C'est simple, et par expérience , si on est patient et sans recourir au bâton ,
Klaxonner plusieurs fois , si on est motorisé.
Dire ' Ir ' plusieurs fois si on piétonne.
Ce qui revient à avertir le tunisien plusieurs fois .......
' Non, je m'amuse '

versus
| 10-08-2018 19:26
Je vous l'assure, sans bâton, personne dans le monde ne pourra rien pour ce peuple. Un âne qui reste sur la route et ne veut s'en écarter, vous faites quoi? pareil pour les tunisiens.

versus
| 10-08-2018 19:24
Que l'on m'explique comment la Tunisie est resté quelques siècles en arrière en matière de développement, de technologies, d'économies?
Le 1er de tous, expert, est celui qui les a rassemblé, le chef de clan, le chef de tribu.

lechef
| 10-08-2018 17:56
plusieurs gouvernements ont succédé depuis 2011, malheureusement aucun n'a été solide pour trouver des solutions à la hauteur des aspirations du peuple.
Nous aurions aimé au moins un gouvernement briller et hisser le pays vers le haut et assurer un taux de croissance acceptable.
Malheureusement tout à dégringolé au fur et à mesure jusqu'à des stades dangereux .
D'ailleurs, la pénurie des médicaments est un signe très mauvais qu'on n'a jamais atteint à travers l'histoire de la Tunisie.
En conséquence, tous ceux qui ont eu la chance de gérer un ministère ou un gouvernement sans résultat probable devrait laisser sa place pour d'autres compétences dont regorgent la Tunisie et ce jusqu'à trouver l'oiseau rare .

cass
| 10-08-2018 17:12
brasse laazouza roddni ouzir j'ai trop d'experience dans les bistrots tunisien et je sais parler en arabe

A lire aussi

Le mouvement Ennahdha a rendu public un communiqué ce mardi 23 octobre 2018, dénonçant le meurtre du

23/10/2018 19:19
1

La chaîne Attessia a rendu public, ce mardi 23 octobre 2018, un communiqué annonçant qu’elle a

23/10/2018 18:49
1

Le Syndicat de base de Shems Fm et la section du Syndicat national des journalistes (SNJT) au sein

23/10/2018 18:02
0

La municipalité de la ville de Tunis a indiqué ce mardi 23 octobre 2018 sur sa page Facebook qu’elle

23/10/2018 17:18
2

Newsletter