alexametrics
Tribunes

Les femmes remparts contre les intégrismes

Les femmes remparts contre les intégrismes


Par Maya Ksouri

 

La chroniqueuse et avocate Maya Ksouri a prononcé la semaine dernière un discours au Sénat français lors de l’Université d’automne des femmes tunisiennes et françaises. Voici le texte de son intervention qui mérite d’être consulté par les Tunisiens et les Tunisiennes.

 

 

Tel que présenté, le thème de ce panel pourrait être le prétexte idéal pour des tirades auto satisfaites et pérorantes dans le parfait prolongement des discours politiquement corrects nourrissant les applaudissements de décideurs qui ont, pour le mieux, failli dans le maniement des intégrismes.

Les femmes remparts contre les intégrismes…

Les femmes ont-elles le choix ?

D’abord en tant qu’éternelles prolétaires du prolétaire, subissant toujours plus durement les misères de ce monde et ses maladies.

Et ensuite ont-elles vraiment le choix face à une mouvance qui les vise en premier et pour laquelle elles ne sont qu’Eve tentatrice, une mouvance qui mobilise en diabolisant le corps des femmes, leur chevelure, leur voix et la longueur de leurs jupes ?

Cependant, il faut relativiser l’absolu contenu dans cette assertion : « Femmes remparts contre les intégrismes » car les femmes ne sont pas toutes hostiles à l’intégrisme et si un million de femmes (sur les 1.731.529 voix  qu’il a récolté) a voté pour l’actuel président tunisien, comme il aime tant à le rappeler, ce même président défend aujourd’hui un règne consensuel avec les islamistes tunisiens, au motif justement qu’une partie très conséquente des Tunisiens, donc des Tunisiennes, a opté pour le parti Ennahda.

 

Pourquoi ces femmes votent-elles pour un parti dont l’ADN intégriste, demeuré inchangé, malgré ses nouveaux oripeaux, est de les réifier sous-couvert de les protéger ?

Telle est la question qui appelle des réponses culturelles, sociologiques, économiques et politiques sur lesquelles on a beaucoup glosé et auxquelles je ne pense rien ajouter… Mais ces femmes considèrent-elles aujourd’hui cet islam politique, représenté par un parti comme Ennahdha, comme un intégrisme ? Le monde libre, ses hommes et ses femmes, considèrent-ils ces partis identitaires comme des partis intégristes ? Considèrent-ils ces partis dont toutes les élues sont voilées comme intégristes ? Là est la question… Aussi, mais surtout….

Car, par un certain glissement, niais pour les uns, opportuniste pour les autres, l’islam politique n’est plus considéré comme un intégrisme par principe ; Aujourd’hui on « distingue », comme le jésuite Berthier de Voltaire… Pour mieux asseoir le distinguo, on a inventé cette hérésie d’islam modéré.

 

En parallèle, si la question de la burka demeure posée, toute critique du voile islamique est désormais taxée d’islamophobie… Alors que le fondement du voile est le même que celui de la burka… Pas de différence de nature mais seulement de degrés arbitrairement fluctuants…

Et dans les développements qui ont précédé, on peut remplacer le mot voile par islam modéré et le mot burka par intégrisme.

Or, si les politiques des états libres et démocratiques fraient avec l’islam politique (et même avec le terrorisme de « Jabhat Annosra » syrienne) par opportunisme ou par cynisme et si leurs leaders d’opinion, comme Monsieur Plenel, défendent le « Burkini » et considèrent le voile comme étant « un vêtement comme un autre » par les magiques ressorts de ce nouveau tiers-mondisme qu’est l’islamo-progressisme qui n’est en fait qu’une condescendance qui nous est infligée.

Or, si tel est l’état des choses, voilà qu’elles sont bien seules, au fond, ces femmes qui ont choisi d’être un rempart contre l’incursion du religieux dans la chose publique …et privée.

 

Ces femmes qui vivent au quotidien cet intégrisme insidieux qu’est l’islam politique dont les recrues, issues d’un traditionnel fond de misogynie  et de machisme patriarcal , les lynchent pour une tête découverte lors de l’adieu à un très proche au cimetière musulman réservé aux hommes ou pour leur verbe jugé trop haut ou encore pour un baiser amoureusement et publiquement échangé avec un ami …ces femmes dont certaines sont obligées de subir une escorte policière car l’islam politique, en intégrisme qu’il est , a bien expliqué à ses ouailles, que le critiquer est une apostasie passible du genre d’exécution qu’a subi Chokri Belaid …C’est ce même islam politique dont les leaders font patte blanche quand ils s’adressent au « monde libre ».

Les voila bien seules ces femmes remparts contre l’intégrisme….

Je parle bien entendu de solitude intellectuelle et humaniste, car ces femmes ne quémandent pas, aussi, une aide logistique étrangère.

Redéfinir l’intégrisme, est ainsi une priorité pour en vaincre à long terme. Une redéfinition à l’aune des principes universels et non pas à celle des immédiats intérêts sonnants et trébuchants…qui se sont révélées à bien d’égards contre productifs …ils se sont révélés ainsi dans le sang du Bataclan, de Charlie et de hozar ha torah.

 

Revoir ses classiques, le sens de la laïcité qui n’est pas le communautarisme serait la seule démarche à même de stopper à long terme la gangrène, se ressaisir des thèmes qui ont fait la grandeur de la France, patrie des lumières, et qui sont aujourd’hui livrées en pâture à votre extrême-droite…..et ceci sans faux-semblants ni complexes, qui font, par exemple, qu’aujourd’hui le titre de notre panel soit « intégrismes » au pluriel alors que l’intégrisme qui sévit aujourd’hui est un.

Renoncer à ce combat contre la perte de sens, nous condamnera, nous femmes tunisiennes, jouissant d’une ambiance démocratique, juste à une solitude intellectuelle pour faire barrage à l’islamisme au quotidien mais quid des Afghanes qui se font encore décapiter pour être sorties seules faire du shopping ? Si nous, femmes tunisiennes, avons encore cette possibilité de faire rempart, à quel prix, ces Afghanes peuvent-elles faire rempart ? A quel prix vont-elles payer leur combat quand des femmes évoluant dans certaines cités de France, laissées à leur communautarisme, n’arrivent pas à faire rempart et se voilent pour avoir la paix ?

La bien-pensance est certes lénifiante, mais dans le cas de l’islam politique elle ne sera qu’une insulte à notre combat, nous les femmes qui avons choisi de faire rempart contre l’intégrisme islamiste.

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (49)

Commenter

Rachid Barnat
| 15-12-2017 22:46
Depuis que les Frères musulmans sont rentrés de leur exil pour chevaucher la révolution des tunisiens qui réclamaient LIBERTÉ, DIGNITÉ et TRAVAIL, les tunisiennes se sont retrouvées aux premières lignes pour défendre des acquis que les islamistes leur contestent.

Leur espoir fut Béji Caïd Essebsi et son parti Nidaa Tounes qu'elles ont portés massivement au pouvoir pour leur servir de rempart contre les nahdhaouis ... mais très vite elles ont déchanté quand elles ont découvert la trahison de celui qui jurait tous ses dieux ne jamais s'allier à Ghannouchi !

Et depuis, elles ne peuvent plus compter que sur elles-mêmes et sur ce qui reste de progressistes parmi les hommes; puisque la majeure partie de la classe politique de tous bords semblent s'être laissée corrompre par les Frères musulmans et ceux qui les soutiennent : Qatar, EU & UE !

http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2017/12/le-danger-du-consensus.html

Larry
| 15-12-2017 18:32
.... Ou quand les homosexuels ont la parole ...

Forza
| 14-12-2017 19:42
Tu n'a pas vu mes commentaires sur les sujets économiques. Tu n'es pas seulement un harki mais un grand menteur (Kaddddddddab, etouzzzzzzzzz barcha) aussi et tu n'es même pas capable de distinguer entre les styles des commentateurs, tu es un sfir alissar.

zohra
| 14-12-2017 13:42
Mesquina la femme Bourguibienne, le pire c'est qu'il y a énormément de femmes de votre genre qui détruisent les acquis de la femme tunisienne

Hanni2
| 14-12-2017 13:42
Hello Hatem,

Il me semblait bien avoir reconnu la prose fétide de la groupie d'Hitler...mais merci pour la confirmation, ça m'évitera de pedre mon temps à lui répondre la prochaine fois! ;o)

Salutations,

Hannibal

HAtemC
| 14-12-2017 12:52
Ce j.trad est l'autre pollueur chater ... il infeste le site avec ses commentaires moyen ageux ... d'ailleurs les 3 pseudos chater j.trad et forza ses suivent dès qu'il s'agit d'un sujet sur l'islamisme et la femme et on ne verra jamais ces pseudos sur d'autres sujets ... ce type a une fixation sur l'islam et la femme, c'est les sujets qu'ils maitrise le mieux ... la misogynie est un plat favori pour ce type ... Cdt ... HC

Hanni2
| 14-12-2017 10:32
Ce que vous décrivez, ce n'est pas une femme mais une femelle!!! Ne vous en déplaise, il existe des hommes qui préfèrent se marier avec des femmes!

Cordialement,

Hannibal

b.brahem
| 14-12-2017 09:51
Après ce discours majestueux, le sénat français va saisir en urgence Macron et Philippe pour déclarer la guerre sainte contre les islamistes intégristes fantasmagoriques! les vampires qui boivent du sang! hhh .. la folie des salafistes laïcards!

J.trad
| 14-12-2017 09:03
Oui ,les femmes étaient vraiment des remparts ,et des boucliers de la nature ,elles étaient de ferventes productrices et pas du tout gaspilleuses ,la nature doit leurs en savoir gré ,et leurs rendre hommage ,c'est peut être pour les remercier que les hommes leurs ont fabriqué des laves vaisselles ,les lave-linge,,il n'y avait aucun besoin de leur fabriquer des far-à -joues ,elles sont toujours belles ,affectueuses ,aimables ,les femmes sont l'avenir des hommes ,elles n'ont pas besoin de jouer les remparts,elles sont les bijoux de la vie ,grands -mères,mères,soeurs ,amies ,cousines ,voisines,ou avocates comme toi maya ....tu doit défendre les hommes aussi contre les séductrices ,destructrices des foyers de beaucoup de maris qui ne résistent pas (au charme )./.

J.trad
| 14-12-2017 08:45
De désolation ,que le terme (rempart) a du mal à supporter ,maya ,excuse moi de signaler que la femme n'est pas faite pour travailler ,la femme a une mission ,la meilleure d'ailleurs (i3mar el ardh) la femme nait avec un contrat de travail dans la pôche ,elle n'est même pas obligée de faire le ménage (la merveilleuse communauté des habeilles ,en est la preuve ) cela réfuter quelques interrogations les préjugés à propos du (ri99) ce qui est autre chose que l'esclavage (c'est un merveilleux moyen de ne laisser aucun délinquant dans la société ) c'est un autre sujet de débat ,mais les deux versent dans le bon sens et la sagesse ,( le créateur est alhakim ,par excellence) il sait qu'il a mis dans la nature de la femme(le charme,la séduction,l'appât,l'attrait ,que sais -je encore ...) Être une agréable compagne de l'homme ,laisser les allumettes à la porté des enfants dans la rue ,c'est créer beaucoup de risques ,j'ai oublié de dire que les femmes sont les premières à causer le malheur des autres femmes ,(la séduction et la ruse ...sont des facteurs communs qui modulent l'équation ,de l'égoïsme,le vol des maris ,la dose du scrupule ,étant trés atténuée par beaucoup d'autres complications ,le profil du qualificatif (rempart) à qui tu as donné la place d 'honneur ,soulève une polémique fabuleuse ,il faut rassembler tous les sociologues ,les psychologues,tous les juristes,les économistes,.../les philosophes,avant de faire appel aux (avocats du culte) bahri el jazi les représente bien ,...

A lire aussi

L'Assemblée Générale Ordinaire élective de l’IACE (Institut Arabe des Chefs d’Entreprises) s'est

11/04/2018 15:20
5

Bonne ou mauvaise , la campagne de Nidaa Tounes a réussi. Tout le monde en a parlé et cela est plus

10/04/2018 19:59
5

Les élections municipales arrivent. Des personnes ont déposé leurs candidatures, la campagne

08/04/2018 12:01
18

La situation des hôpitaux et de la pharmacie centrale est catastrophique. Les créances de la

02/04/2018 09:19
8

Newsletter