alexametrics
Dernières news

Les avocats se disent contre les amendements prévus pour la loi antiterroriste

Les avocats se disent contre les amendements prévus pour la loi antiterroriste

 

L'Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) n’est pas d’accord avec les amendements que compte réaliser le législateur dans la Loi N°26-2015 du 7 août 2015 sur la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent et qui est actuellement soumis à la commission législation générale à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP).

 

L’organisation estime que cette loi porte atteinte au secret professionnel et elle représente un danger pour les droits des accusés ainsi que ceux des avocats. Pour les avocats, c’est une loi anticonstitutionnelle et qui ne colle pas avec le métier d’avocat, ce dernier n’étant pas un indic pour aucune partie quelle qu’elle soit. Ceci dit, les avocats seront toujours une force vive qui contrerai le terrorisme et le blanchiment d’argent, mais dans le respect des fondamentaux de la profession.

 

C’est dans ce cadre que l’ordre a décidé d’organiser hebdomadairement un rassemblement de protestation tous les vendredis de 9h à 10 h devant les Tribunaux de première instance du pays.

 

I.N

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (4)

Commenter

Hamma Jridi
| 09-11-2018 20:55
Ce n'est pas étonnant de voir cela de la part de certains avocats et espérons que la majorité silencieuse est contre ce genre de gestation contraire à la morale et aux standards internationaux. C'est honteux pour notre Tunisie de voir ce genre de comportement irresponsables.La Tunisie est déjà classée parmi les nations qui encouragent le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme. Par leur comportement ces avocats vont ainsi donner raison aux Organismes internationaux qui ont fait ce classement pour la Tunisie. Hier ils défendaient l'évasion fiscale, aujourd'hui ils défendent le blanchiment d'argent. C'est honteux pour notre chère Tunisie d'avoir de pareils avocats qui ne voient que leur intérêt personnel. A bon entendeur.

TABARKA
| 09-11-2018 19:05
La Tunisie est dans un état piteux. La constitution pendue en 2014 est une constitution mal rédigée et lamentablement ficelée, elle a été écrite dans la précipitation et l'empressement total. Cette constitution n'en déplaise à certains est un costume sur mesure taillé pour le parti politique régnant( ENNAHDHA). Le problème c'est qu'au lendemain de cette signature la Tunisie a fonctionnée avec deux régimes politiques différends, l'un présidentiel en la personne de B.C.E et l'autre parlementaire dirigé par R. GNANNOUCHI. Ce jeu" je t'aime moi non plus" entre les deux orientations politiques a tourné à l'avantage du second. Les élections municipales ont donné des ailes aux frères musulmans, ils trouvent que le moment opportun est venu pour lacher le président . Il faut sauver le soldat Y. CHAHED et l'intégrer dans la société" OMMA" quitte à lui donner un os à moelle à ronger et après in challah.

AU MOINS UNE PARTIE DE LA JUSTICE EST...REPUBLICAINE
| 09-11-2018 15:58
vous avez raison..en plus ces traitres qui veulent etre immunises ne feront qu envoyer des signaux negatifs aux marches financiers...et au monde entier...qui suivent et analysent tout dans le monde....pour la maitrise des risques financiers...

Belha
| 09-11-2018 15:49
on ne déclare pas ses revenus
on ne paye pas tous ses impôts
on s'oppose aux amendements et après les avocats nous expliquent comment le gouvernement aurait du faire pour ne pas être black-listé.

A lire aussi

Samira Chaouachi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes, a indiqué ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 22:00
0

Le bureau exécutif de l’Utica a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 14 novembre

14/11/2018 21:15
0

Lors d'une séance d’audition organisée par la commission des finances, de la planification et du

14/11/2018 20:48
0

Salma Elloumi, cheffe de cabinet de Béji Caïd Essebsi, a pointé du doigt aujourd'hui, une

14/11/2018 19:45
8

Newsletter