alexametrics
Dernières news

Le Professeur Hafedh Jemel quitte, dépité, son poste à la Rabta

Le Professeur Hafedh Jemel quitte, dépité, son poste à la Rabta

 

Le Professeur Hafedh Jemel, chef de service de Neuro-Chirurgie à l'Institut National de Neurologie de la Rabta à Tunis, a publié un statut ce jeudi 13 septembre 2018, affirmant qu’il a effectué deux opérations sans la présence d’aucun technicien anesthésiste.

 

« Je termine aujourd'hui mon travail en salle d'opération à midi moins le quart. Il faut que le compte- rendu opératoire soit écrit et la feuille d'anapath (anatomie et cytologie pathologiques (ACP)) soit remplie. Je me rends compte qu'il n'y a pas de technicien anesthésiste en salle d'opération. Heureusement il y a un jeune résident d'anesthésie réanimation. Dans la deuxième salle c'est le même scénario. Deux malades porteurs de tumeurs cérébrales anesthésiés délaissés par cinq sinon sept techniciens qui doivent être en salle. Je suis le chef de service et je ne peux rien contre ces gens payés et bien syndiqués. Je quitte la fonction publique dans deux mois et demi et je ne me plaindrai plus ni à l'administration de l'hôpital ni au ministère. Je n'ai aucune autorité. Bye bye », indique-t-il en substance dans son statut publié sur sa page Facebook. Pr. Jemel a tenu à préciser, par ailleurs, qu’une inspection a été diligentée concernant cette affaire.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (55)

Commenter

Chaker
| 16-09-2018 11:24
Et l'hémorragie continue et la tumeur continue sa propagation lente et latente mais avec des symptômes éphémères qu'on tente avec tous les moyens de les camoufler et disperser les regards. Avec la détérioration de l'état sanitaire dans le pays personne ne sera épargnée même les riches qui se croivent à l'abri, car c'est tout un système qui sera touché où tout est lié, quand le bateau coulera il va emporter tous le monde à bord.

Ahmed
| 15-09-2018 20:44
Ce Monsieur est un grand Homme, le mois dernier, il a opéré mon fils de 6 mois pour un kyste à la moelle épinière, un cas très rare que même ses confrères ont eu peur de la faire à un bébé de 6 mois, il m'a accépté à son bureau, il m'a rassuré et a opéré mon fils à l'Institut neurologique de Tunis, malgré que j'ai lui à proposé de la faire dans une clinique privée.

Je dis bien un Grand Homme, avec beaucoup d'émotions, il mérite d'avoir tout le respect qu'il mérite, j'ai passé deux semaines à l'hôpital, j'ai vu sa générosité au travail, il commence même des opérations critiques à 18h !!!
***
Vraiment c'est malheureux...
***

Docmeg
| 15-09-2018 18:57
Je suis surpris de l'absence de 7 techniciens du bloc opératoire et la poursuite du médecin à opérer dans ces conditions. Cher confrère vous devez appliquer les bonnes pratiques opératoires et en absence de conditions favorables vous devez récuser les interventions. Je suis aussi sUrpris que les techniciens anesthésie sont tous absents à l'appel. Ils doivent être en salle dans certaines cliniques !!!

NAHLA Daoud
| 15-09-2018 18:26
je tien a remercier dr. HAfedh Jemal sur sa concience professionnel et son professipnnalisme c'est un professeur qu'on doit tenir bon pour rester travailler meme apres sa retraite car la sante les malades et Tunis a besoin de ce genre de professeur et on doit l'honorer et le remercier infinement sur sa conscience et son professionnalime
je tien fort sur les mains du professeur HAFEDH JEMAL

Katy tunis
| 15-09-2018 17:24
Moi en tant qu'enseignante ,j'ai beaucoup souffert des techniciens de labo de svt et je comprends très bien le dépitement de ce chirurgien neuro .vis-à-vis de ses techniciens anesthésistes, surtout dans nos hôpitaux moyen-âgeux!

chaker
| 15-09-2018 14:57
monsieur l'humaniste et honorable docteur hafedh jemel vous avez sauver mon fils ala abdallah charfi qui subi une opération délicate sur le cerveau pour enlever un tumeur en 2016 et grâce a Dieu et votre compétence l'opération a était un sucées en tant que père je vous doit la vie
je vous remercie de tout mon c'?ur que Dieu vous gardes ainsi votre famille
vous Etes un Honorable Docteur de toutes les couches sociales

rayma
| 15-09-2018 12:03
De quelle machine il s'agit?

Foued
| 14-09-2018 21:48
Que fait le ministre de la santé !

HSE1994
| 14-09-2018 21:20
L'ugtt conduira le pays à la somalisation
Ils menacent de faire fonctionner la machine qui détruira le pays et le fera partir en cendres
C'est Mbarki qui l'a affirmé sur Nesma

Sandra
| 14-09-2018 18:32
Votez pour Abir !!!! '?a alors, c'est parce que vous avez la liste des candidats et candidates déjà. '?videmment qu'elle va se présenter voyons.

Votez pour Abir kalik, on va réussir enfin à atteindre la lune. Noubliez pas votez pour Abir .

Pauvre Tunisie

A lire aussi

«Le médecin lorsqu’il signale les cas de maladies contagieuses, la grossesse de fillettes et le viol

13/12/2018 11:49
0

Abdallah Rabhi, secrétaire d’Etat aux Ressources hydrauliques et à la Pêche a annoncé, ce jeudi 13

13/12/2018 10:25
2

65 députés déposeront, lundi 17 décembre 2018, un recours contre les dispositions de la Loi de

13/12/2018 09:27
1

Le ministère du Transport a annoncé, tard dans la soirée du mercredi 12 décembre 2018, que le trafic

13/12/2018 01:46
2

Newsletter