alexametrics
Dernières news

Le CPR retire sa confiance d’Imed Daïmi et appelle les élus qui ont rejoint Al Irada à démissionner

Le CPR retire sa confiance d’Imed Daïmi et appelle les élus qui ont rejoint Al Irada à démissionner

Le comité politique du CPR, a indiqué dans un communiqué rendu public, ce mardi 3 mai 2016, qu’Imed Daïmi et son équipe sont appelés à abandonner toutes leurs activités au sein du CPR pour se concentrer sur leur nouveau parti Al Irada qui a obtenu son visa hier.

 

Il a, par ailleurs, annoncé que le conseil national du CPR, qui a eu lieu les 26 et 27 mars, a décidé d’annuler tous les travaux du conseil du 13 février concernant la fusion du CPR avec Al Irada et de retirer la confiance de l’ancien secrétaire général du parti et des membres du bureau politique affiliés à Al Irada pour avoir nui au CPR, appelant les députés du bloc parlementaire du CPR qui ont choisi d’adhérer à Al Irada de présenter immédiatement leurs démissions.

 

Le comité politique du CPR souligne qu’il fait porter à Imed Daïmi la responsabilité de la cession des biens du CPR et du contenu de son siège central exigeant la restitution de ces propriétés pour ne pas avoir à recourir à la justice.

 

Le parti appelle, en outre, tous ses adhérents à participer au prochain congrès du CPR qui aura lieu le 25 juillet prochain et qui sera « la plateforme réelle pour lancer le sauvetage du pays et de la révolution ».

 

M.B.Z




Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

El GHOUL
| 04-05-2016 14:18
On n'a pas besoin de ces charognards pour sauver la Tunisie.

Bourguibiste nationaliste
| 04-05-2016 09:19
Un voyou qui n'aurait jamais exister sans l'imposture de janvier 2011.

Karim
| 03-05-2016 18:14
Il devraient commencer par essayer de sauver leur propre parti du naufrage avant de penser a sauver la révolution, et le pays qui se porte beaucoup mieux sans ces vaurien.

kameleon78
| 03-05-2016 17:39
Le CPR et Irada se disputent les misérables 1,5% d'électeurs qu'ils ont eu comme butin de guerre, ce n'est pas beaucoup. Si le ridicule pouvait tuer, ils seraient tous morts le Tartour en tête.

Mansour Lahyani
| 03-05-2016 17:38
Le p'tit Daïmi privé de la "confiance" du grand Ben Amor ?? Ca ressemble à une farce, un vaudeville à la Feydeau, mais ça n'en est pas un... C'est tout simplement une tragédie grecque!!

hamahama
| 03-05-2016 16:53
Décidément il n y a que des TARTOURS dans ce maudit CPR ,Samir ben amor remplace MMM en va rire

A lire aussi

Le père de l’ancien secrétaire d’Etat aux Mines, Hachem Hmidi, en prison pour soupçon de corruption,

12/12/2018 18:32
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a affirmé, aujourd’hui, mercredi 12 décembre 2018,

12/12/2018 18:09
1

La Banque nationale agricole (BNA) vient de reconduire pour 4 ans son partenariat avec la Fédération

12/12/2018 16:44
0

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a rendu public un communiqué ce mercredi 12 décembre

12/12/2018 16:09
4

Newsletter