La chute des cours boursiers des concessionnaires automobiles se maintient

Businessnews.com.tn | publié le 12/12/2017 14:58
 
 
Pour le deuxième jour consécutif, les cours boursiers des concessionnaires automobiles poursuivent leur chute en ce mardi 12 décembre 2017. Cette chute a été amorcée dès lundi, suite à l’adoption durant le week-end des articles relatifs aux concessionnaires dans la Loi de finances 2018.
 
Les trois concessionnaires automobiles cotés en bourse, à savoir Artes, City Cars et Ennakl, ont enregistré un recul. Ainsi, le cours de l’action d’Artes (Renaut, Nissan) a chuté de 5%, celui de City Cars (Kia) une chute de 2,97% et celui d’Ennakl (Volkswagen, Audi, Seat, Skoda) de 0,59.
 
La nouvelle Loi de finances prévoit, en ce qui concerne les concessionnaires automobiles, un impôt sur le bénéfice de 35% à la place de 25%. Cela viendra s’ajouter aux 10% d’impôt sur les dividendes. Ajouter à ces impôts les autres mesures prises par l’Etat notamment la limitation de leurs importations, les concessionnaires feront donc face à une pression fiscale qui s’élèvera à plus de 45%. 
 
 
R.B.H

La chute des cours boursiers des concessionnaires automobiles se maintient

publié le 12/12/2017 14:58
 
 
Pour le deuxième jour consécutif, les cours boursiers des concessionnaires automobiles poursuivent leur chute en ce mardi 12 décembre 2017. Cette chute a été amorcée dès lundi, suite à l’adoption durant le week-end des articles relatifs aux concessionnaires dans la Loi de finances 2018.
 
Les trois concessionnaires automobiles cotés en bourse, à savoir Artes, City Cars et Ennakl, ont enregistré un recul. Ainsi, le cours de l’action d’Artes (Renaut, Nissan) a chuté de 5%, celui de City Cars (Kia) une chute de 2,97% et celui d’Ennakl (Volkswagen, Audi, Seat, Skoda) de 0,59.
 
La nouvelle Loi de finances prévoit, en ce qui concerne les concessionnaires automobiles, un impôt sur le bénéfice de 35% à la place de 25%. Cela viendra s’ajouter aux 10% d’impôt sur les dividendes. Ajouter à ces impôts les autres mesures prises par l’Etat notamment la limitation de leurs importations, les concessionnaires feront donc face à une pression fiscale qui s’élèvera à plus de 45%. 
 
 
R.B.H
Commentaires (2) Commenter
Merci qui ?
Noury
| 13-12-2017 09:28
Merci les débiles qui ont conçu et approuvé la loi de finances et arnaqué ainsi plein d'investisseurs, dont les concessionnaires
importation de véhicules
Léon
| 12-12-2017 16:23
Il est indécent, pour ne pas dire criminel, qu'un pays en banqueroute, continue à emprunter de l'argent pour acheter des voitures et de surcroit, des voitures de luxe.
C'est le commun des peuples gâtés. Ils sont incapables de reconnaitre leur banqueroute, et continuent à vivre une vie de châtelains jusqu'au jour où ils seront invité à quitter le château; mis en vente par un huissier de justice.
C'est EXACTEMENT comme çà que nous fûmes colonisés en 1881. Et c'est comme çà que nous sommes en train de le redevenir; et dans une version bien pire que celle du XXème siècle, où le colon est bien visible et bien déterminé.
Vous êtes peut-être le premier pays colonisé 2.0. Votre bêtise et celle de vos gouvernants ne vous permet pas de le voir. Léon et JW vous avaient prévenu de cela depuis l'attaque sioniste et atlantiste du 14 maudit que vous avez applaudi de vos deux mains. Mains que vous espérerez un jour avoir coupé tellement ce que vous fîtes est criminel.
Le Peuple coréen avait remis tout son or au FMI pour que leur pays demeure Libre. Et je parle de la Corée du Sud. Que dire alors de celle du Nord?
Vous n'avez pas conscience de ce qu'est un état. Ni vous, ni vos dirigeants. S'ils en avaient ne serait qu'un qu'un iota, ils n'importeraient même plus les médicaments.
Quelles qu'en soient les conséquences. De quelle Dignité vous prétendiez-vous, peuple indigne? Vous avez choisi d'être payés par le FMI toutes les fins de mois à la place de votre souveraineté.
Et en plus, vous achetez des voitures de luxe avec l'argent emprunté! Je ne vois qu'une seule explication à cela: Une directive atlantiste visant à faire de sorte que le peuple d'égarés et de traitres n'ait jamais à regretter sa merdolution.

Quelle trahison! Qui pourra redresser la barre. Et de quoi héritera-t-il? D'une Tirka! Et dire que Ben Ali vous avait laissé des caisses pleines à craquer. Emprunter à volonté pour payer les salaires et importer des voitures! Non mais je rêve! C'est criminel.

J'espère que Dieu créera les "asbab" qui feront écarter TOUS les merdolutionnaires et mettre à leur place les anciens (s'ils acceptent bien sûr de reprendre la Tirka laissée par les traitres!).

LÉON, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration