alexametrics
Dernières news

La statue de Habib Bourguiba trône au centre-ville de Sfax

La statue de Habib Bourguiba trône au centre-ville de Sfax

Installée hier soir par les services de la municipalité de Sfax, la statue de l’ancien leader Habib Bourguiba vient d’être inaugurée cet après-midi du samedi 9 décembre 2017.

 

 

Accompagnés d'un important dispositif sécuritaire, plusieurs centaines de riverains mais aussi des personnalités de la ville se sont regroupés au centre-ville, autour de la statue, pendant que des hauts parleurs installés à proximité passaient les plus grands discours du leader défunt. Sa suggestion qu’il qualifiait de « réaliste » lors du discours d’Ariha où il était venu présenter sa solution pour le conflit israélo-palestinien tombait à pic. L’orgueil des présents est au plus haut !

 

 

A quelques mètres de la statue, une autre scène. Un groupe de citoyens manifeste contre cette installation. « A bas le parti du Dostour ! » pouvaient-on entendre sur la vidéo publiée par nos confrères de radio Sfax. L'un des manifestants interviewés explique: « nous ne sommes pas contre la personne de Habib Bourguiba mais contre certains qui l’utilisent au profit de leurs bas intérêts politiques ! ».

 

Le 5 décembre, une autre statue fut installée dans la ville de Sfax. Celle du leader Farhat Hached, en commémoration du 65ème anniversaire de son assassinat.

 

S.A

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (26)

Commenter

DHEJ
| 10-12-2017 16:05
C'est elle qui va protéger la ville contre les inondations!

Gg
| 10-12-2017 14:39
"...que les débiles parmi les vivants meurent"

Il te reste 5mn à vivre, juste le temps d'une dernière prière!

houda
| 10-12-2017 13:21
combien tu es payè tot ou tard tu seras mis a la porte comme les guardes chiens çela sera pour bientot bien sur avec l arrivèe de la lionne destourienne ABIR MOUSSI

Abel Chater
| 10-12-2017 13:01
Que tous les morts vivent et que les débiles parmi les vivants meurent, plus qu'ils ne le sont déjà sans vie en tant qu'esclaves-nés, dont les fonctions vitales déjà personnifiées par leur mentalité d'indigènes lèche-poussière des tombes et des tombeaux de leurs Maîtres, les obligent à acclamer les morts et les momies.
Pauvre de nous ! C'est une catastrophe pour l'avenir démocratique de notre belle Tunisie, si ces animaux faux-pseudos s'avéraient de vraies Tunisiennes ou de vrais Tunisiens !!!

Zohra
| 10-12-2017 12:47
C'est les tunisiens qui financent, avec l'argent de Bourguiba qui avait travaillé toute sa vie sans rien prendre un seul dinar.

60 ans x 12 x 30 000 dinar

Que les connards perçoivent sans rien faire.


Traîtres aucune reconnaissance.

houda
| 10-12-2017 12:11
en un mot vive le parti destourien et tous ceux qui sont liès a ce parti de pres ou de loin tout les autres seront au rendez vous avec la poubelle de l histoire apres tout se sont tous des profiteurs et des arrivistes

houda
| 10-12-2017 12:01
ABIR MOUSSI les rends malades ils ont tellement peur d elle au point qu ils ne savent plus quoi faire les pauvres

Forza
| 10-12-2017 10:06
On dirait il est payé par Israël pour le faire.
Sinon sur le sujet, les sfaxiens sont libres de protester contre les statues de Bourguiba. Ce bourguibisme est un nouveau salafisme car le salafisme n'est autre que la sacralisation des anciens.

1/raisonnable
| 10-12-2017 10:00
Quel amateurisme ? Le charlatanisme est tel que même réinstaller un statut de celui qui a fait partie de ceux qu'ont spolié autrefois la richesse du pays, pour faire semblant de distraire nos enfants e t le convaincre pour ne pas traverser les océans à leurs risques et péril.

A lire aussi

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui a démenti, ce mardi 18 décembre 2018, dans

18/12/2018 22:51
0

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi a accueilli, ce soir du mardi 18 décembre 2018, le

18/12/2018 22:20
0

L’Ordre national des avocats de Tunisie (Onat) a rendu public un communiqué, ce mardi 18 décembre

18/12/2018 21:39
1

Le ministre du Tourisme, René Trabelsi, est revenu, ce soir du mardi 18 décembre 2018, lors de sa

18/12/2018 20:58
2

Newsletter