alexametrics
Dernières news

Iyed Dahmani : L’usage abusif du droit de grève ne débouche pas sur les résultats attendus !

Iyed Dahmani : L’usage abusif du droit de grève ne débouche pas sur les résultats attendus !

 

 

Le porte-parole du gouvernement Iyed Dahmani est revenu sur plusieurs sujets importants, notamment la grève des enseignants du secondaire et le recours au FMI.

 

Il a ainsi affirmé que le boycott des examens est anticonstitutionnel, lors de son passage ce jeudi 6 décembre 2018 chez Hamza Belloumi dans l’émission La Matinale sur Shems FM.

«Tout litige professionnel ne doit pas se transformer en un outil qui prend en otage des personnes, des élèves et un service public, et qui ne font pas partie prenante dans ce conflit. Ceci ne doit pas être considéré comme étant une position envers les enseignants. L’amalgame qui se produit aujourd’hui est que lorsque le gouvernement refuse les revendications d’un secteur, on considère qu’on est en train de le prendre pour cible ! Ce n’est pas le cas, car le litige est financier et si le gouvernement ne répond pas favorablement à ces demandes, c’est qu’il ne peut pas le faire étant obligé de respecter des équilibres financiers et des engagements de l’Etat. Tous les différends se règlent par le dialogue, mais l’usage abusif du droit de grève débouche sur des résultats négatifs», a-t-il précisé.

Et d’ajouter : «Nous soutenons notre ministre sur le fait que la dernière date pour faire les examens est la semaine prochaine car il y a un enchainement pédagogique et le timing des vacances fait partie du processus». 

 

S’agissant du recours au FMI, M. Dahmani a souligné qu’une partie du financement du budget de l’Etat provient de prêts accordés par différentes institutions financières dont le FMI, et qui va permettre notamment de payer les salaires des fonctionnaires avant même d’arriver au sujet des augmentations.

«Scander des slogans est facile mais la réalité des choses est autre. Le gouvernement n’est pas responsable de cette situation. Bien au contraire, le taux d’endettement va baisser en 2019 pour la première fois depuis la révolution. En outre et pour la première fois depuis quelques années, la LF2019 ne comporte aucune nouvelle imposition que ça soit pour les personnes physiques ou morales. Il y a une orientation vers la baisse de l’IS pour certains secteurs en 2021 et une baisse de la pression fiscale en générale», a-t-il indiqué.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (2)

Commenter

Mansour Lahyani
| 06-12-2018 17:15
La grève n'a pas permis de réaliser les objectifs ? Mais si, qu'est-ce qu'il vous faut encore : le monde de l'enseignement est sens dessus-dessous, bientôt on verra des profs attaqués physiquement et attaquant à leur tour... C'est bien ce qui était recherché par cet imbécile de Yaqoubi et par les autres, qui le suivent aveuglément!

adel
| 06-12-2018 13:50
On a un problème flagrant de vocabulaire approprié.
L'"usage abusif d'un droit" ne peut pas exister
Tout droit est encadré par une éthique.
Maintenant si on parlait de "chantage et extorsion" là ce serait plus approprié.
Et si on parlait aussi de complicité implicite du gouvernement dans la destruction du pays on serait plus juste.
Vous dites: et que peut faire le gouvernement dans ces situations?
La réponse est dans la question.

A lire aussi

Le secrétaire général de la Fédération générale de l'enseignement secondaire, Lassâad Yaâcoubi, a

15/12/2018 22:07
0

La colère des experts comptables ne s'est pas atténuée et ils ne vont pas s’arrêter

15/12/2018 17:53
3

A l’issue de sa visite à Riyadh en Arabie Saoudite, le chef du gouvernement Youssef Chahed a fait le

15/12/2018 17:18
6

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi a exprimé son regret suite au rejet du projet de

15/12/2018 14:38
6

Newsletter