alexametrics
Dernières news

Inondations de Nabeul : Le ministère de la Santé met en garde contre les risques sanitaires

Inondations de Nabeul : Le ministère de la Santé met en garde contre les risques sanitaires

 

Le ministère de la Santé publique conseille les habitants des régions sinistrées par les inondations de Nabeul et ses environs de prendre des mesures sanitaires préventives relatives à l’eau, à la nourriture et à l’environnement pour éviter les risques d’ordre sanitaire et la propagation d’épidémies.

 

Le ministère met en garde, dans son communiqué daté de ce lundi 24 septembre 2018, contre l’usage de fils et d’appareils électriques et l’usage des eaux de puits qui sont devenues non-potables. Il recommande de bouillir l’eau avant son utilisation pendant 3 minutes ou de l’assainir par l’eau de javel à raison de 3 gouttes par litre.

 

Le département préconise de nettoyer les légumes et fruits ainsi que les ustensiles de cuisine en usant de quelques gouttes de javel, de jeter les produits contaminés par les eaux de pluies et de ne pas utiliser les médicaments pollués. Il conseille aussi de bien nettoyer les maisons et les boutiques en usant de produits désinfectants et de bien les aérer ainsi que de se laver souvent les mains avec de l'eau et du savon.

Le ministère appelle les citoyens à consulter un médecin dès l’apparition de symptômes de maladies.

 

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (3)

Commenter

HatemC
| 24-09-2018 17:26
Ce pays est fini ... terminé ... quelle désolation,
Le ministre préviens mais n'agit pas ... il renvoi la baballe chaude et démerdez vous ...Rabbi M3akom ... le fatalisme à l'état pur ... HC Le quart monde ... des élites incapables de solutionner et d'anticiper ...akhta rasi wadhrab ... HC

Microbio
| 24-09-2018 16:33
En ce qui concerne les inondations, la question qui se pose quelles sont les risques d'infection éventuels?

Recommandations générales
Généralement, dans les zones touchées par les inondations, certaines précautions dévons etre
prises pour éviter le risque d'infection. En principe, l'eau contaminée par les matières fécales (par exemple, inondation des systèmes d'égouts) peut transmettre certains agents pathogènes excrétés dans les selles et entraîner des maladies gastro-intestinales ou l'hépatite A. Un vaccin contre l'hépatite A peut toutefois être envisagé en cas de risque particulier (absence de boisson propre et d'eau de lavage ou de nourriture). Pour les travailleurs de l'assainissement et du traitement des eaux usées, il existe une recommandation pour un vaccin contre l'hépatite A, indépendamment des inondations.
Une telle vaccination peut également être utile pour les agents de terrain. Les détails doivent être discutés avec le médecin responsable ou l'autorité sanitaire locale (autorité sanitaire). Dans les zones inondées, les infections à leptospirose (infection par exemple par de petites plaies cutanées en contact direct avec l'eau) sont également envisageables.
,
Les problèmes d'hygiène surviennent surtout après la fin de l'inondation, lorsque les résidents sont en contact intensif avec des eaux contaminées par des matières fécales pendant le nettoyage de leurs maisons, sous-sols et jardins. Les enfants ne devraient donc pas se baigner ni jouer dans les eaux de crue. Les plaines d'inondation peuvent être contaminées par divers germes pendants plusieurs mois.

La meilleure protection contre les maladies fécales-orales passe par une hygiène des mains stricte et par la consommation de denrées alimentaires hygiéniquement inoffensives, en particulier de l'eau potable. On s'attend à ce que l'eau potable sur place fasse l'objet d'une surveillance continue et que les autorités locales sensibilisent la population aux problèmes potentiels de qualité de l'eau potable. Les aliments qui ont été en contact avec les eaux de crue ne devraient pas être consommés.

L'utilisation de puits individuels pour l'approvisionnement en eau potable est particulièrement problématique, ceux-ci ne devraient être utilisés dans une inondation qu'après approbation du service de santé responsable.
Fondamentalement, la population devrait avoir les indices et les arrangements, par exemple Veillez à suivre les instructions pour l'achat d'eau potable par l'autorité sanitaire compétente. Comme le risque de blessure augmente pendant le nettoyage, le vaccin contre le tétanos doit être vérifié et mis à jour si nécessaire. Chez l'adulte, une dose de rappel du tétanos est recommandée tous les dix ans. En cas de blessure, il convient de clarifier avec le médecin de famille (en tenant compte du type de plaie et du nombre de pré-vaccinations), si une vaccination immédiate est nécessaire.


Médecin Specialiste en Microbiologie, Virologie et Infectiologie

keftagi
| 24-09-2018 16:18
Chacun se protège comme il peut même les Responsables maintenant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Ils diront après ' Vous avez été prévenus !!!!!!! '

A lire aussi

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a approuvé, lors de la séance plénière tenue ce lundi

10/12/2018 22:56
0

Le secrétaire général de Machrouû Tounes, Mohsen Marzouk a tenu le président du comité politique de

10/12/2018 21:46
0

Taïeb Bessadok, avocat du secrétaire général de Nidaa Tounes, Slim Riahi a exprimé, ce lundi 10

10/12/2018 20:25
3

Le chargé des affaires politiques au sein de Nidaa Tounes et homme de médias, Borhène Bsaïes vient

10/12/2018 19:49
4

Newsletter