alexametrics
Dernières news

Inauguration de la Place du martyr Mohamed Brahmi au centre-ville de Tunis

Inauguration de la Place du martyr Mohamed Brahmi au centre-ville de Tunis

 

Le président de la République Béji Caïd Essebsi a inauguré, ce mardi 25 juillet 2017 au centre-ville de Tunis, la Place du martyr Mohamed Brahmi, à l’occasion de la commémoration des 4 ans depuis l’assassinat du député. Une cérémonie qui s’est déroulée en présence du président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur, de la famille du défunt et de personnalités nationales.

 

 

Le chef de l’Etat a déposé une gerbe de fleurs au pied de la plaque inaugurale et l’assistance a récité la fatiha à la mémoire du disparu. Le président Caïd Essebsi a retiré le rideau couvrant la plaque commémorative, en compagnie de la veuve du martyr et députée du Front populaire, Mbarka Brahmi.

 

I.N



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Najib
| 26-07-2017 17:15
Des tels hommage , honneur et distinction rendus à ceux qui meurent pour la patrie sont des signes de gratitude et de reconnaissance très bien mérités . Cependant , pourquoi ces signes , tels que octroyés à Brahmi , n'ont pas été octroyés aux militaires et sécuritaires qui sont morts pour la Tunisie , par la seule motivation qui est l'amour de la patrie . Brahmi n'était qu'un politique qui se bat pour défendre son idéologie afin d'arriver un jour au pouvoir . Par comparaison des motivations , logiquement , on ne peut que conclure que les " naifs " militaires et sécuritaires qui ne sont animés que par le patriotisme , l'abnégation , le courage et l'esprit du sacrifice , sont prioritaires pour bénéficier de ces signes de gratitude et de distinction grandioses . La médiocrité et le clientélisme politiques canalisent un pouvoir fragile vers la bassesse .

Les fleurs du mal
| 25-07-2017 19:29
Jouvet donnant la réplique à Michel Simon son cousin et c est Michel Simon qui finit le dialogue ........ comme ça est bizarre vaux mieux parler de culture que dire du mal de son voisin cordialement

Abou Walid
| 25-07-2017 16:25
Cet acte symbolique de la part du Président de la République confirme son souci de voir la vérité sur le meurtre du défunt Mohamed Brahmi n'est qu'un crime crapuleux et que la vérité éclatera un jour ou l'autre, ce n'est qu'une question de temps ! Une sagesse tunisienne énonce ''Ya kâtil errouh wi'n trouh'' (Ô criminel jusqu'à quand te cacheras-tu ?)

DIEHK
| 25-07-2017 15:18
Je vous assure que vous avez dit "Bizarre" mon cher cousin ?
Moi, j'ai dit bizarre, comme c'est bizarre!!
Louis JOUVET "dans drôle de drame" de Marcel Carné
La culture n'a jamais été la tasse de thé des barbus tunes!!!

welles
| 25-07-2017 12:46
Bizarre ,vous avez dit bizarre

DHEJ
| 25-07-2017 12:42
L'ignorance aura une place aussi en Tunisie...

Une ignorance galopante amoureuse du F.M.I!


Mais combien à coûté cette cérémonie???

DIEHJK
| 25-07-2017 12:26
Il y met la dernière chape de plomb sur le pb des assassinats!!!!!!!
Il est fort Max bajbouj, mais je ne sais pas combien les barbus lui payent ses services?

el manchou
| 25-07-2017 12:16
Je dis ça, je ne dis rien.

A lire aussi

La députée et militante Bochra Belhaj Hmida a annoncé lundi 19 novembre 2018, sur sa page Facebook,

20/11/2018 13:43
1

Le parti Afek Tounes a exprimé, dans un communiqué rendu public le 19 novembre 2018, son étonnement

20/11/2018 12:38
1

Le ministre des Affaires religieuses, Ahmed Adhoum a relevé, ce mardi 20 novembre 2018, l’existence

20/11/2018 11:02
4

L’université tunisienne a perdu lundi 19 novembre 2018, un grand enseignant et chroniqueur, en la

20/11/2018 10:23
1

Newsletter