alexametrics
Dernières news

Imed Daïmi: je n'ai pas accusé Chokri Belaïd de collaboration avec Ben Ali !

Imed Daïmi: je n'ai pas accusé Chokri Belaïd de collaboration avec Ben Ali !

L’élu Harak Tounes Al Irada, Imed Daïmi est revenu, ce mardi 11 juin 2019, sur ses déclarations à l’encontre du leader de gauche, Chokri Belaïd publiées dans une interview accordée au site Watan.  

 

M. Daïmi avait, en effet, accusé le secrétaire général du Parti unifié des patriotes démocrates (Al Watad) d’avoir collaboré avec l’ancien chef de l’Etat, Zine El Abidine Ben Ali et déclaré que les dirigeants de ce parti n’avaient pas milité contre sa dictature.

 

Intervenant sur les ondes de Jawhara FM, Imed Daïmi a précisé qu’il n’a pas attaqué Chokri Belaïd et que ses propos ont été sortis de leur contexte à travers « un titre erroné et sensationnel dont il n’assumera pas la responsabilité ».

 

Et d’ajouter qu’il avait présenté, dans cette interview, une analyse politique où il avait parlé de la crise des partis de gauche et indiqué que Al Watad était en « alliance objective » avec Ben Ali et qu’il ne parlait pas d’une collaboration avec l’ancien président de la République.

 

Ainsi, il s’agissait d’une « convergence de points de vue concernant certaines causes à un moment bien déterminé » entre Al Watad et Ben Ali.

Imed Daïmi a également indiqué que la plainte déposée par Al Watad à son encontre à cause de ses propos « n’a aucun sens vu qu’elle s’oppose à une analyse politique ». Elle vise par ailleurs à « instrumentaliser la justice dans le cadre des différends politiques ».

 

Pour Imed Daïmi, la dénonciation de ses propos s’inscrit dans le cadre d’une « surenchère entre les composantes du Front populaire étant donné la crise interne le secouant ». C’était une occasion pour le Courant populaire, un « petit parti » de se positionner au premier rang au sein du FP en protestant en premier contre les déclarations du député.

 

Rappelons que les propos de Imed Daïmi ont été vivement contestés par plusieurs composantes de gauche à l’instar du Courant populaire, du Front populaire et de Al Watad qui ont jugé que ces déclarations étaient « irresponsables, agressifs et portent atteinte à l’image du martyr Chokri Belaïd ».

En dépit des excuses présentées par M. Daïmi sur sa page Facebook, Al Watad a décidé de porter plainte contre lui.  

 

B.L


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Dabs2gabs
| 12-06-2019 21:51
S'il te plaît ferme ta gueule ça nous fera des vacances

Benoît
| 11-06-2019 18:37
Je n'ai jamais entendu parler de lui du temps passé ,il est comparable au chien dent, il est là pour raconter n'importe quoi et pour n'importe quoi avec une n'importe quoi. A IGNORER ET '? OUBLIER.

Citoyen de Tunisie
| 11-06-2019 16:10
Pourquoi les idiots sont-ils si nombreux ?

Trançonneuse
| 11-06-2019 15:18
Si toute la m.... générée post janvier 2011 avait été utilisée comme engrais, notre agriculture aurait été très florissante.
Pour revenir à ce petit minable, la roue tourne et il croupira un jour dans une cellule miteuse, seul endroit qui conviendrait à son niveau intellectuel si on ose parler d'intellect chez lui.

Justinia
| 11-06-2019 12:12
Je vous dis,il a la jaunisse et une sclérose du cerveau.
Les spécialistes sont très pessimistes à son sujet.
Comme je l'ai dit,il est en phase terminale.

Mansour Lahyani
| 11-06-2019 12:03
Mais bien sûr, le p'tit Daïmi n'a jamais dit ce qu'il a bel et bien dit ! D'ailleurs, même si vous en avez gardé un enregistrement, vous pouvez vous le carrer dans l'arrière-train, parce que vous n'avez rien compris à la pensée profonde de ce p'tit parmi les tout petits...
Et même s'il a présenté ses excuses à la famille Belaïd, c'était seulement sous le coup de la panique d'être incompris et injustement pris pour un personnage politique sérieux et digne de foi...
Vous pouvez maintenant tirer la chasse, il n'en restera rien !

A . V .
| 11-06-2019 10:38
Trouillard il faut bien réfléchir avant de parler bête , voyou que tu es toi et tes amis vous insultez tout le monde même Bourguiba n'était épargné.
Maintenant tu assume et tu dois être juger .

HatemC
| 11-06-2019 10:22
Merdeux de harki, une analyse ou de la diffamation ? Il est connu pour ses sorties diffamatoires comme son mentor marzouki...HC

A lire aussi

La réaction des islamistes tunisiens suite au décès de l’ancien président égyptien, Mohamed Morsi,

17/06/2019 19:50
0

Annoncer la deuxième phase du projet «Economy First» et les recommandations de la première phase a

17/06/2019 18:47
0

L’ancien président égyptien, Mohamed Morsi, est décédé aujourd’hui, lundi 17 juin 2019, à l’âge de

17/06/2019 17:15
19

Selon le dirigeant de Tahya Tounes, Moez Ben Nasr, le patron de Nessma TV, Nabil Karoui, avait

17/06/2019 16:53
4

Newsletter