alexametrics
Dernières news

Imed Ben Halima prévient Mofdi Mseddi

Imed Ben Halima prévient Mofdi Mseddi

 

L’ancien avocat Imed Ben Halima, toujours prolixe sur Facebook, a publié, le 11 octobre 2018, une lettre adressée à Mofdi Mseddi.

M. Ben Halima écrit qu’il a appris de sources diverses que « la machine » allait bouger pour « se venger » de la « lionne » Wafa Chedly, chroniqueuse sur Tounesna TV. Une « machine » qui serait activée par Mofdi Mseddi. Par la suite, M. Ben Halima écrit que Mofdi Mseddi a été au service de plusieurs personnes de l’ancien régime qui sont aujourd’hui déchues, et qu’il devrait en prendre de la graine.

Il n’hésite pas à ériger Wafa Chedly en symbole de la femme tunisienne, libre et indépendante et il prévient Mofdi Mseddi  contre le danger de combattre les avocats. « Notre vie sera plus longue que le règne de Chahed. Et même si vous nous harcelez et vous nous neutralisez momentanément, on reviendra conquérants et vengeurs », écrit-il.

 

Pour rappel, Imed Ben Halima n’est plus avocat à l’heure actuelle même s’il se permet de parler en leur nom. En effet, il a été suspendu en janvier 2018 par le conseil de discipline de l’ordre national des avocats. Deux plaintes avaient été déposées contre lui pour divulgation de secrets professionnels par l’un de ses clients. D’un autre côté, l’avocate et chroniqueuse Wafa Chedly, dont il fait l’égérie de la femme tunisienne, n’a pas hésité à inviter le peuple tunisien à sortir dans la rue pour demander le départ des islamistes en prenant pour exemple ce qui s’est passé en Egypte. M. Ben Halima ne s’est évidemment pas ému de cet appel à la guerre civile.

 

R.B.H



Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (9)

Commenter

LARIOS
| 12-10-2018 09:26
Notre chére TUNISIE a besoin de 1000 WAFA, notre transition démocratique ne peut avancer qu'avec des vaillants journalistes patriotes corps et ames, le seul souci de Mme wafa est de faire avancer notre jeune DEMOCRATIE selon les régles de la liberté d'expression légale sans injures ou autres genres d'insultes, elle a le culot d'appeler un chat un chat, je le suis depuis belle lurette, laissez - la militer de sa maniére.Le seul gagnant de ses commentaires, de ses critiques, de ses interventions ne sera que notre chére TUNISIE DU PRESENT ET DE L'AVENIR, MES FELICITATIONS Mme wafa , fonce, seul DIEU, et l'intérét de note chére NATION, qu'on doit les craindre

Tounsi
| 12-10-2018 01:33
Libre à vous BN de soutenir YC mais pas au point d'occulter les graves revelations relatives aux crimes islamistes et de vous attaquer aux courageux patriotes !

Vérité
| 11-10-2018 22:56
L'appel de la lionne Wafa Chedly au peuple est bel et bien légal vu la situation catastrophique du pays : politique de paupérisation par YC appuyé par la nakba une secte *** !

Aksel
| 11-10-2018 18:48
BN ,tu m'énerves Demander le départ des islamotueurs n'est pas un appel a la guerre civile.,c'est le salut national pour nous débarrasser de chahed et ses employeurs.
PS: arrêtés un peu de censurer mes commentaires

EH
| 11-10-2018 18:36
Honte à vous BN pour cette prise de position :

1. ce n'est pas professionnel
2. vous n'osez pas le faire quand il s'agit des islamistes.

Vous me décevez pour de bon

mansour
| 11-10-2018 17:17
les patriotes restent vigilants pour ne pas subir la gouvernance lamentable du pouvoir partagés avec les islamistes freres musulmans

Faouzi Chaouch
| 11-10-2018 16:33
BN me rappelle de plus en plus les journaux misérables d'avant révolution qui ont défendu Ben Ali jusqu'à la dernière minute, sauf qu'eux au moins défendaient un vrai président aussi mchant soit il, mais quelqu'un qui a enregistré bien de succès, mais vous, vous vous acharnez à défendre un gouvernement de ratés, sans programmes, à la solde du vent, tantôt manipulé par les pays et institutions internationales, tantôt par les islamistes, au point de défendre Mseddi, un communicateur sans communication, qui avec Dahmani et Ben Gharbia ont nui au pauvre YC et fait le vide autour de lui. repensez à votre ligne éditorialiste car ce gouvernement fera bientôt partie du passé à oublier

Abir
| 11-10-2018 16:30
Cette dame est un honneur pour les femmes Tunisiennes, depuis que je l'ai connu sur la Chaîne Tounesna,je ne raterais jamais l'émission point d'interrogation qui est aussi importante comme émission,Wafa l'avocate , la journaliste et la chroniqueuse,c'est une patriote et une battante contre les traîtres et les obscurantistes. Rabi m3ak

veritas
| 11-10-2018 15:27
cette dame a fait son devoir pour alerter les tunisiens de ce qui les attends il sera encore pire que les dernières années ,la seule et l'unique solution est le dégagement des nouveaux colons sous l'egide Des islamistes destructeurs des pays .

A lire aussi

La tenniswoman tunisienne, Ons jabeur, s’est inclinée face à la Russe Daria Kasatkina lors de la

20/10/2018 14:17
2

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé, ce samedi 20 octobre 2018, la réunion du Conseil

20/10/2018 13:53
0

Mohamed Riahi, père de l'homme d'affaires et nouveau secrétaire général de Nidaa Tounes, Slim Riahi,

20/10/2018 12:36
4

Une réunion rassemblant le directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT),

20/10/2018 10:45
1

Newsletter