alexametrics
BN TV

Icar et Le Moteur annoncent le début d’assemblage des utilitaires légers Tata Motors en Tunisie

Icar et Le Moteur annoncent le début d’assemblage des utilitaires légers Tata Motors en Tunisie

 

L’inauguration officielle du premier site industriel d’assemblage des utilitaires légers du géant automobile indien Tata Motors en Tunisie s’est tenue, mercredi 10 juin 2015, à Sousse en présence de l’ambassadrice de l’Inde, Nagma M. Mallick, du premier responsable de l’international Business auprès de Tata, RT Wasan, de l’actionnaire majoritaire de Le Moteur et de Icar, Marouen Mabrouk, le gouverneur de Sousse, Abdelmalek Salami, le directeur général de Le Moteur, Lassaâd Ben Ammar et le PDG d’Icar, Abdessatar Ben Mustapaha.

 

 

Dans son allocation d’ouverture, Marouen Mabrouk a assuré son soutien continu aux deux sociétés Le Moteur et Icar, en espérant que ce partenariat avec Tata Motors soit le début d’une «nouvelle période positive, qui permettra d’être optimiste pour l’avenir de cette société».
«C’est un grand moment pour la Tunisie et pour la société Icar de faire ce partenariat un grand groupe indien, une grande nation, la Tunisie et une ancienne société telle que la notre… Nous sommes très fiers de ce partenariat et nous croyons beaucoup en ce rapprochement», a-t-il affirmé.
Et d’ajouter «Forts de notre expérience, de l’outil industriel dont nous disposons dans cette entreprise et de l’expertise de nos équipes, nous allons enrichir grâce ce partenariat la gamme sur le marché tunisien et celle de notre entreprise par une nouvelle gamme de véhicules telle que le pickup Xénon, qui sera décliné en plusieurs versions, mais également de nouvelles gammes qui n’existent plus sur le marché actuellement telles que les petits véhicules commerciaux avec le petit camion Ace et Super Ace, qui arriveront sur le marché après l’été».

 

 

Pour sa part, Nagma M. Mallick a exprimé sa joie et sa fierté de l’introduction des produits de Tata Motors sur le marché tunisien, notant que Tata Motors est l’une des meilleures sociétés indiennes et l’une des marques indiennes les plus connues dans le monde, non seulement dans le secteur automobile mais aussi l’hôtellerie, les TICs, les produits alimentaires, le thé et l’acier, souhaitant que ce géant accède à d’autres secteurs de l’économie tunisienne.
«J’ai lu que la Tunisie s’apprêtait à importer 60.000 véhicules, un chiffre assez important. Je crois que les véhicules de Tata proposent un bon rapport qualité/prix. J’espère que la marque va impressionner les clients tunisiens et que le consommateur tunisien va éprouver de lui-même ce bon rapport», a-t-elle noté, ajoutant que ce sera un défi pour Icar et Le Moteur de convaincre et gagner la fidélité du client tunisien.
L’ambassadrice a profité de l’occasion pour rappeler que son pays est l’une des économies qui enregistrent les plus importantes croissances dans le monde aujourd’hui : «Nous prévoyons une croissance de 8% du PIB cette année. C’est un bel endroit pour le commerce et l’investissement».
Pour elle, la Tunisie dispose de grandes complémentarités avec l’économie indienne ainsi qu’avec les fournisseurs et les fabricants de services indiens : «J’espère que les logos de Tata Motors seront aussi connus et aimés en Tunisie qu’en Inde et que les logos indiens qu’ont voit de plus en plus sur les autoroutes vont encourager les échanges commerciaux entre nos deux pays. La Tunisie est un lieu de promesse et de grande potentialité économique. Le pays est régulièrement biens classé dans les indices internationaux».
Nagma M. Mallick a conclu en espérant que les entreprises indiennes collaborent avec les Tunisiens et qu’elles approfondissent leur relation «avec ce beau pays et ces gens doués». Elle a espéré, aussi, que les deux pays achèvent leurs objectifs communs pour un progrès en commun.
RT Wasan a exprimé, quant à lui, sa fierté à s’associer avec un groupe réputé en Tunisie, dans ce projet qui a été entamé depuis 2010 et qui a été entravé par l’évolution politique du pays.

 

 

Abdessatar Ben Mustapaha a rappelé que Icar a respecté les engagements pris envers les autorités d’investir 11 MD malgré la situation difficile en 2012 et 2013 et de mettre en place des partenariats stratégiques avec des partenaires et des marques internationaux. Il a, ainsi, exprimé sa fierté d’intégrer une nouvelle marque.
«Malgré les difficultés, nous avons respecté notre programme, grâce au soutien que nous recevons et notre confiance que le marché va reprendre une activité normale, d’ailleurs nous avons ressenti des prémisses d’une reprise en 2015, notamment dans le domaine de l’assemblage des bus où il y a de nouvelles occasions à saisir qui permettront d’atteindre la vitesse de croisière de la société Icar : 4.000 camions et 700 bus. Actuellement, nous sommes à 40% de nos capacités pour les camions et 20% pour les bus», a-t-il expliqué, soulignant que la société est prête lors qu’il y aura un marché et des engagements fermes.

 

 

Lassâad Ben Ammar a précisé que ce projet va mettre bientôt sur les routes de la Tunisie des véhicules adapté aux besoins du consommateur tunisien.
Concernant la ligne de produit qui sera montée à Icar et commercialisée par Le Moteur, il a mis en relief, comme l’a évoqué M. Mbrouk, l’introduction d’un nouveau segment sur le marché celui des " Small Utility Vehicles" le Ace et le Super Ace ainsi que du véhicule phare, extrêmement puissant et doté de plusieurs équipements, le Xénon. Il a estimé que ces deux véhicules sont complètement adaptés aux besoins du marché tunisien, pour tout ce qui est transport de personnes et de marchandises. Il a indiqué, également, que la partie tunisienne développera, avec le concours de son partenaire indien dans l’avenir, d’autres gammes de produits. Autre point, M. Ben Ammar a noté que la commercialisation et le service après vente seront assurés par la société Le Moteur dès l’introduction de la nouvelle marque sur le marché en septembre prochain, via 3 points de ventes (2 à Tunis et 1 à Sousse) et qu’un plan de développement et de déploiement est prévu à partir de 2016 pour être au plus près des clients à travers la République.

 

 

Notons que TATA Motors s’appuie sur la position stratégique de la Tunisie présentant un tissu développé et compétitif de fournisseurs, et une main d’œuvre formée aux meilleures techniques automobiles.
Dans ce contexte, M. Ben Ammar a rappelé que les produits Tata Motors ont bénéficié du transfert technologique suite au rachat de la firme indienne des marques Jaguar et Land Rover du constructeur automobile américain Ford en 2008. Il a souligné que cette association permettra de créer de nouveaux postes d’emplois directs et indirects, aussi bien à l’étape industrielle, que commerciale. Il n’a pas voulu préciser les prix des deux modèles, jusqu’à leur lancement commercial en septembre 2015.
Le Xénon est le Pickup le plus puissant du marché tunisien avec ses 140 chevaux dynamiques et des ressorts à 9 lames. Il est pourvu de la climatisation, de la direction assistée, de l’alarme, de vitres électriques et de rétroviseurs à réglage électrique. Trois variantes seront proposées : le 4X2 simple cabine, le 4X2 double cabine et le 4X4 double cabine. Le véhicule disposera au choix d’une benne indienne ou d’une benne géante tunisienne (la plus grande du marché selon M. Ben Ammar). La batterie et plus tard les pneus seront produits localement.

 

Imen NOUIRA

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (6)

Commenter

chebil H
| 03-12-2015 12:40
L'inde est le future des prochaines année. Icar programme avec TATA L'intégration d'une partie des pièce des camion TATA en Tunisie EX: LES PNEU ,DISQUE ,LES SIEGES......

kamel1
| 24-11-2015 09:04
possible d'avoir un n' de telphone ???

BCE
| 12-06-2015 11:37
un grand bravo à Marwane Mabrouk
je lui souhaite bonne continuation

CHARFI Ch.
| 12-06-2015 10:59
Est-il possible de commander des pièces de rechange pour d'autres anciens modèle TATA tel que: TATA Telcoline 2000 , prière m'informez si possible ..Thanks..

DHEJ
| 11-06-2015 19:16
Les indiens n'ont pas produit TATA mais plutot " LE MABROUK" importateur!


Importer est un métier facile mais produire un marché à l'export pour écouler la production n'est pas Tunisien!

HatemC
| 11-06-2015 16:38
L'Inde est le futur géant des prochaines années ... la Tunisie peut mettre en place des accords cadres avec ce grand pays et proposer des transferts en tunisie ... l'Inde se place sur l'échiquier mondial ... Tata peut utiliser la Tunisie comme une plateforme pour conquérir l'Europe et l'Afrique ...
L'Inde peut être un partenaire de choix pour notre futur ... c'est un début les assemblages ... passez à l'étape suivante ... CONSTRUIRE. HC

A lire aussi

A l’issue de sa visite à Riyadh en Arabie Saoudite, le chef du gouvernement Youssef Chahed a fait le

15/12/2018 17:18
12

L’ancien ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mabrouk Korchid a démenti, ce

14/12/2018 16:06
3

La grève surprise des chauffeurs des transporteurs de produits pétroliers a été suspendue. C’est ce

14/12/2018 14:04
4

"Retrait Dab via smartphone" est le lauréat du Challenge Innovact organisé par l'Union bancaire du

14/12/2018 12:52
0

Newsletter