Crise libyenne : La réunion tripartite avancée au 19 et 20 février 2017

Businessnews.com.tn | publié le 17/02/2017 14:37

 

La réunion ministérielle tripartite entre les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, de l’Algérie et de l’Egypte, visant à trouver une solution politique globale à la crise en Libye, a été avancée au 19 et 20 février courant, alors qu’elle était prévue initialement pour le 1er mars 2017 à Tunis.

 

Le programme du 19 février permettra d’aborder les résultats des contacts et discussions menés par les trois pays avec les différentes composantes politiques libyennes, afin de faire converger leurs points de vue et mettre en place les bases d’une solution politique consensuelle à la crise que vit ce pays ainsi que les conditions adéquates pour réunir les différentes parties libyennes autour d’une table de dialogue.

Les ministres des Affaires étrangères seront accueillis, lundi 20 février, par le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi. Les résultats de cette réunion seront communiqués, par la suite, aux présidents des trois pays.

 

Cette réunion intervient en concrétisation de l’initiative lancée par le président Caïd Essebsi et qui ambitionne de participer à la résolution de la crise politique libyenne.

La réussite de cette initiative sera un soulagement pour toute la région, qui souffre des répercussions de la crise politique libyenne.

 

I.N

Crise libyenne : La réunion tripartite avancée au 19 et 20 février 2017

publié le 17/02/2017 14:37

 

La réunion ministérielle tripartite entre les ministres des Affaires étrangères de la Tunisie, de l’Algérie et de l’Egypte, visant à trouver une solution politique globale à la crise en Libye, a été avancée au 19 et 20 février courant, alors qu’elle était prévue initialement pour le 1er mars 2017 à Tunis.

 

Le programme du 19 février permettra d’aborder les résultats des contacts et discussions menés par les trois pays avec les différentes composantes politiques libyennes, afin de faire converger leurs points de vue et mettre en place les bases d’une solution politique consensuelle à la crise que vit ce pays ainsi que les conditions adéquates pour réunir les différentes parties libyennes autour d’une table de dialogue.

Les ministres des Affaires étrangères seront accueillis, lundi 20 février, par le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi. Les résultats de cette réunion seront communiqués, par la suite, aux présidents des trois pays.

 

Cette réunion intervient en concrétisation de l’initiative lancée par le président Caïd Essebsi et qui ambitionne de participer à la résolution de la crise politique libyenne.

La réussite de cette initiative sera un soulagement pour toute la région, qui souffre des répercussions de la crise politique libyenne.

 

I.N

Commentaires (9) Commenter
La CRISE Lybienne se nourrisse de la CRISE Tunisienne
REPORT
| 19-02-2017 20:38
La diplomatie Tunisienne tres tres faible
sans sztrategies
NE REPRESENTE PAS LA SOUVERAINITE' de LA TUNISIE
Accord de Skhirate
Marocain
| 19-02-2017 14:51
L'Accord de Skhirate (Maroc) est un accord inter-libyen signé sous l'égide de l'ONU et de la communauté internationale qui permettra le retour de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Libye. Il dois être respecté par Tous conformément à la légalité internationale. Le Nouveau Secrétaire Général de l'ONU a nommé un nouveau représentant pour la Libye, non pas pour sanctionner M. Kobler sur une éventuelle impartialité, mais pour constituer sa propre équipe et c'est tout à fait normal, les autres dossiers verront également le remplacement des représentants personnels. La situation en Libye est tellement complexe, grave et dangereuse pour le Peuple Libyen et par conséquent pour les Régions Nord-Africaine, Méditerranéenne et Sahélienne que toute remise en cause de l'Accord de Skhirate, du fait d'interférences d'acteurs nationaux, régionaux et internationaux pour des intérêts obscurs et inavouables, serait suicidaire. Il faut cesser les immixtions dans les affaires internes Libyennes, les soutiens à tels ou tels acteurs et/ou composantes régionales, tribales ou politico-sécuritaires qui provoqueront à terme des divisions indépassables et mortifères pour le Peuple Libyen Frère, laisser ce Grand Peuple Frère décider de son Avenir, construire ses Institutions, désigner son Gouvernement Légitime afin de garantir l'Intégrité Territoriale, la Souveraineté, la Sécurité et le Développement des richesses au profit du Peuple Libyen Frère.
@marocain
l oeil du diable
| 18-02-2017 21:13
C est tout a fait le contraire de ce que vous dites,le desaccord de Skhirrat au Maroc a ete tellement mal ficele que des soupcons de partialite pesent sur sa conception a tel Point que le secretaire general de l ONU a limoge son representant Martin Kobler et l a remplace par le Palestinien Salem Fayyad......
Respect de l'accord Inter-Libyen de Skhirate (Maroc)
Marocain
| 18-02-2017 15:10
Le seul cadre institutionnel et légal qui permettra à la Libye de retrouver la paix, la stabilité, la sécurité et l'unité est le respect de l'Accord de Skhirate (Maroc), signé entre les parties libyennes sous l'égide de l'ONU, qui garanti l'intégrité territoriale, le respect des institutions et le développement des richesses nationales au profit du Peuple Libyen frère. Tous les acteurs nationaux, régionaux et internationaux se doivent de le respecter et cela loin des agendas et intérêts obscurs qui n'augurent rien de bon pour l'avenir du Peuple Libyen Frère.
assainissement necessaire
gold27
| 18-02-2017 11:07
le probleme lybien est facile il faut la nettoyer des dangereux freres musulmans et les envoyer en turquie et au qatar et laisser le maghreb en paix
L Algerie et la Tunisie doivent s engager davantage dans le reglement du conflit Lybien
l oeil du diable
| 18-02-2017 09:18
Algeriens et Tunisiens doivent s engager doucement,diplomatiquement main dans la main
et eviter a tout prix aux belligerants de s orienter vers l utilisations massives des armes.L Egypte doit intervenir aupres du Qatar et du Soudan qui continuent a jeter de l huile sur le feu qui risque d emporter toute la region.BCE doit jouer honnetement le role de sa vie,faire raisonner Ghannouchi d abandonner ses associes de Lybie et surtout Abdelhakim Belhaj,ce dangeureux frero qui est pret a faire exploser tout le processus et la region.Cet homme a un passe tres sombre cotoyant et cooperant avec tous les services speciaux qui vont de la malaisie jusqu entre nos murs.
Crise Libyenne
HaemC
| 17-02-2017 21:16
On s'en bat le steack ... ces libyebs sont des idiots ... Les Libyens ont tout perdus .. ils avaient tout .. les voilà de vrais refugiés dans leur propre pays ... Libye Tass ...

https://www.facebook.com/hatem.chaieb.5/videos/vb.100006682692962/1720977834801623/?type=2&theater
Où est le gourou
1/raisonnable
| 17-02-2017 16:49
Où on est en des chef des terroristes le gourou tunisien ? qui rodait en toute impunité depuis des années pour épauler les extrémistesfrères ?
ghanouchi ne doit rien savoit
houda
| 17-02-2017 16:21
il vendra la meche aux islamistes traitre de la libye
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration