alexametrics
Dernières news

Cité Ennasr : Les prieurs du vendredi se liguent contre la police de l’Environnement

Cité Ennasr : Les prieurs du vendredi se liguent contre la police de l’Environnement

Chaque vendredi, c’est le même manège au parking de la Cité Ennasr derrière l’une des trois mosquées de la zone : des pick-up remplis de fruits et légumes investissent le parking pour la vente anarchique de leurs marchandises. Ils sont de plus en plus nombreux et le coin devient insupportable pour les riverains et les automobilistes.

 

Tentant de mettre un frein à ces ventes anarchiques, la police de l’Environnement a envoyé une brigade pour éloigner ces camions du parking. Mais c’était sans compter l’intervention de certains fidèles de la prière hebdomadaire du vendredi qui se sont amassés autour de ces camionnettes pour acheter leurs marchandises en guise de solidarité face aux agents de la police environnementale.

 

 

Résultat des courses, ces agents des forces de l’ordre n’ont pas pu accomplir leurs missions et c’est l’anarchie qui a eu le dernier mot. Beaucoup de ces prieurs n’hésitent d’ailleurs pas à garer leurs voitures n’importe comment gênant totalement la bonne fluidité de la circulation et en violation de la loi et du civisme. Aucun imam ne leur a dit que c’est un péché.

Avec leur soutien aux vendeurs anarchiques, ces prieurs ne se rendent même pas compte qu’ils sont en train d’encourager le commerce informel et la déliquescence de l’Etat aux dépends des honnêtes commerçants et leurs employés, qui veulent respecter la loi et les règles basiques d’hygiène que les anarchistes ne respectent pas.

 

R.B.H


Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (26)

Commenter

ezzeddine
| 22-10-2018 21:58
tbarkallah 3lik si Farouk.
mela inti soit vous etes anarchique soit kefir
Quelle interpretation!!

TH
| 20-10-2018 22:51
La police environnementale est tout à fait nouvelle et n'a pas été préparée pour exécuter ce dont pour quoi elle a été créée : veillez essentiellement à la propreté de nos villes,nos quartiers et nos rues.
Aujourd'hui,on constate que cette police empiète sur les responsabilités de la police municipale,voire la police nationale.
J'ai assisté il y a quelques jours à la Marsa, à une scène qui relève de la police municipale.
Les agents ont demandé au gérant du café de déplacer deux pots de plantes grasses placées devant la terrasse et qui ne gênaient personne.
Cette demande aurait due être exigée par la police municipale lors de leur inspection d'ouverture, mais en aucun cas par celle de l'environnement.
Donc, pour faire court,il faudrait mettre de l'ordre avant que la confusion ne s'aggrave davantage.

Farouk
| 20-10-2018 17:18
ISLAMISTES= ANARCHISTES.

ETAT FAIBLE....
| 20-10-2018 17:14
souk de sous developpes....partout la meme chose...police totalement absente, partout...

eshmoun
| 20-10-2018 16:14
c'est au iota près ce que j'ai toujours pensé depuis que cette "mode" a commencé vers la fin de l'ère Bourguibienne pour se développer progressivement les années suivantes jusqu'à triompher insolemment depuis la révolution dans l'anarchie la plus totale!!fermez le ban y'a plus rien à voir!

eshmoun
| 20-10-2018 15:56
Je partage complètement votre indignation ce type avait un "besoin pressant" (sic) d'étaler ses connaissances nous enlisant dans une logorrhée (pour ne pas dire une "courante") sans fin en utilisant (par analogie) la pratique bien connue sous la Quatrième république française ,dite des "cavaliers budgétaires " ;ce qui s'est traduit par une chevauchée fantastique et sans limite dans les immensités incommensurables de l'ennui !a signaler que cette technique a déjà utilisée sur BN par un type dont le pseudo m'échappe et qui se disait ancien responsable des affaires étrangères de l'intérieur diplômé de sciences po.et de la Sorbonne.etc...mais lui malgré ses exagérations suscitait de l'intérêt .;;du moins à mon sens

Be zen
| 20-10-2018 15:52
J'ai demandé à mon épouse de vaquer à ses occupations et de ne pas compter sur moi ce week end pour faire des choses ensemble.
Je vais consacrer mon samedi et mon dimanche à lire les cinq commentaires que vous avez envoyés à BN.
;)

abouali
| 20-10-2018 13:40
De quoi s'agit il ? Est ce un mémoire de fin d'études sur le printemps arabe, ou un essai sur les révolutions dans le monde, ou une réflexion sur l'évolution des sociétés post 2011, ou autre chose ? De toute façon, quel rapport avec le sujet de l'article qui concerne les étalages anarchiques autour des mosquées ? Ce qui me sidère, c'est que le modérateur ait laissé passer ces écrits hors sujet qui ne ressemblent guère à des commentaires et ce malgré les règles de modération qui l'interdisent. De plus, cela s'étale sur cinq longues et lassantes parties, qui comportent une publicité évidente pour un organisme que seuls les initiés pourraient connaître. Il aurait certainement été plus correct de caser ces tirades interminables et redondantes dans une autre catégorie de publications pour ne pas indisposer les participants à ce forum, qui ne sont que de simples commentateurs des événements relatés, et qui aimeraient bien comparer leurs idées avec l'opinion des autres, sans plus !

rz
| 20-10-2018 11:45
C'est une mode qui a débarqué avec les khouanjia: chaque vendredi autour des mosquées est devenu un jour de marché et non de prière. Aux Municipalités donc de nettoyer cette anarchie!

Angel
| 20-10-2018 11:36
Les aspects culturels et les conflits idéologiques sont le facteur le plus dangereux de tous et ne doit pas du tout être sous-estimé. Le contrôle du courant religieux sur les appareils de l'?tat, même le sécuritaire, rend la solution plus complexe et fait du sectarisme religieux, régional, tribal et ethnique, la tendance dominante jusqu'à nouvel ordre. Toute divergence d'opinion peut conduire au meurtre, avec la prolifération des armes détenues par tout le monde. Dans le meilleur des cas, l'accusation de "trahison ou d'apostat" et le principe de "trahison ou d'apostat" se confondent, et l'idéologie de Daech n'est plus l'exclusivité de l'organisation terroriste, mais une idéologie répandue même dans le c'?ur des non-pratiquants... Ici, nous rappelons ce que nous avons publié au Centre FIRIL à propos du concept de la "loyauté à la patrie" car, lorsque le religieux est le vrai gouvernant, la loyauté va à ses préceptes et non à la patrie.
Comment se déroulera le deuxième printemps ?
Prenons l'Irak comme exemple du deuxième printemps, et ce sera le cas de tous les pays, soit des "'?tats instables et agités"... Une corruption dominante, un pays riche en ressources et un peuple souffrant de chômage et de pauvreté, des partis et des dirigeants luttant pour des sièges, des troubles politiques, de l'insécurité, des zones contrôlées par des groupes fondamentalistes terroristes, des séparatistes qui exigent la sécession, en raison de la faiblesse du pouvoir central, et l'adoption de la gouvernance autonome destructrice. Mais est-ce tout ? Bien sûr que non....
Chaque fois qu'il y a de la stabilité, elle doit être ébranlée, et le plus grave est que :
"Il est interdit qu'un homme patriote et honorable occupe une position importante," les postes sont monopolisés par les corrompus assujettis à des pays étrangers.
La déstabilisation consiste à créer les conditions nécessaires pour un soulèvement populaire ; et c'est ce qui s'est produit dernièrement dans le sud de l'Irak.
Tous les pays, sans exception, sont susceptibles d'être comme l'Irak, l'Afghanistan, la Libye et pire encore, tant que les traitements se font avec la même méthode stérile, que la négligence et les solutions arbitraires continuent dans tous les pays arabes, et que les chaises musicales sont pratiquées par les mêmes "mafias", avec des fonctionnaires qui changent juste de tête.
Le deuxième printemps, dont le Centre FIRIL a déjà averti, sera, en bref :
Une prospérité urbaine et technologique virtuelle et un déclin scientifique, culturel et intellectuel, soit un intérêt pour les apparences sans tenir compte du fond.
Du calme, puis une tempête et puis du calme... des manifestations permanentes ponctuées par des actes de violence, évoluant vers des actions armées, puis se calment temporairement pour reprendre à nouveau...
La multiplicité des partis politiques et avec eux les leaders, à tel point que chaque individu a son leader ! Là, les mouvements séparatistes deviennent actifs et nous assisterons à des revendications pour l'autonomie ici ou la formation de cantons là. La raison ? Préserver la culture et la civilisation d'une ethnie.
Un taux de criminalité élevé, la prolifération de la drogue et la formation de gangs criminels.
La division de la société en une partie religieusement fondamentaliste, haineuse, menaçante et qui vit à l'âge de pierre, et l'autre partie est immorale et n'a aucun sens des valeurs et de l'éthique. La partie modérée devient rare et se perd entre les deux camps.
La généralisation de la corruption et pas seulement parmi les privilégiés, mais dans toutes les couches sociales de la population pour que la fin justifie les moyens, même chez les petits salariés.
L'anesthésie du peuple avec la religion .... C'est une arme qui n'a pas été et ne sera pas délaissée par les gouvernements arabes et islamiques, parce qu'elle est la plus facile et la plus expéditive pour réduire les gens au silence. Dieu a ordonné et ceci est la volonté de Dieu.... Le contrôle du courant religieux se poursuit et va se renforcer, la construction de lieux de culte et leur décoration de dorures sont perpétuelles, alors que les gens sont à la recherche d'un pain ou d'un hôpital pour soigner un patient ou une école pour leurs enfants, ou même une tombe pour enterrer les morts. Ils ne trouveront qu'un religieux pour leur ordonner de donner pour construire un nouveau lieu de culte en leur disant que c'est la volonté de Dieu... et ils le croiront.
FIRIL Center for Studies. 09.08.2018.

A lire aussi

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Ahmed Gaïd Salah, a appelé, ce mardi 26

26/03/2019 15:43
0

« Nous sommes concernés par l’échéance présidentielle et avons annoncé que nous soutiendrons un

26/03/2019 14:38
4

Selon Mustapha Kamel Nabli, ancien gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), les Accords de

26/03/2019 14:14
4

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple, Mohamed Ennaceur a annoncé, ce mardi 26

26/03/2019 12:11
5

Newsletter