alexametrics
Sur les réseaux

Chez les islamistes de la Soukra, on chôme le samedi et le vendredi aussi !

Chez les islamistes de la Soukra, on chôme le samedi et le vendredi aussi !

 

L’impact de la décision prise par l’ancien ministre Mohamed Abbou en 2012 de chômer le samedi se fait toujours sentir. Avant la révolution, les fonctionnaires de l’Etat chômaient le vendredi après-midi et travaillaient samedi matin.

Arrivés au pouvoir, les dirigeants de la troïka ont brillé dans le populisme avec des décisions contraires à toute logique productive et encourageant encore davantage les Tunisiens au farniente. Ainsi, dès 2012, l’ancien chef du gouvernement Hamadi Jebali décida de prolonger la séance unique jusqu’au 15 septembre, au lieu du 31 août précédemment. Mohamed Abbou, pour sa part, a annoncé avoir effectué un sondage (on ne sait pas trop comment, ni avec qui) et a décidé d’offrir aux fonctionnaires la matinée du samedi au lieu et place du vendredi après-midi. Un aménagement horaire a été décidé pour le vendredi en milieu de journée, correspondant à la prière hebdomadaire. Sachant que le nombre de fonctionnaires pratiquants est limité, mais la mesure a été élargie à tout le monde afin de ne pas faire de discrimination.

 

On travaille donc (en théorie) le vendredi après-midi, mais pas le samedi, quoique plusieurs fonctionnaires prennent la poudre d’escampette après être partis pour la prière.

Après les élections municipales de 2018, certaines administrations dirigées par des islamistes ont poussé le pion et il n’est pas exclu que la mesure soit élargie à d’autres.

C’est ainsi le cas de la Municipalité de la Soukra (gagnée par Ennahdha) qui chôme désormais le vendredi après-midi et le samedi matin. Mieux encore, on ferme les guichets à midi (sous prétexte de prière) mais concrètement, la fermeture réelle est constatée dès 11h30 ! Quant au samedi, il figure désormais parmi les acquis sociaux qu’on ne peut plus retirer.

 

Paradoxalement, c’est ce même Mohamed Abbou et ses copains de la troïka qui viennent aujourd’hui demander des comptes sur les raisons du manque de productivité, du déficit de la balance commerciale et de la chute du dinar !

 

R.B.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (8)

Commenter

Citoyen_H
| 13-01-2019 15:09
Respects et meilleurs voeux à vous et à tous les patriotes.

"La majorité du peuple est inculte, analphabète et illettré".

Point barre.
Il n'y a pas de meilleure synthèse.

Les pingouins ayant été charmés par les mille et une promesses non tenues par les mafieux de la trika qu'ils avaient mis au pouvoir, n'ont pas encore perçu la réalité des choses. Mauvaise conductivité des synapses, probablement.

En france, pays membre du G7, le nain de sarkosy avait à l'époque inventé le slogan : "Travailler plus pour gagner plus".
Cela avait bien fonctionné.

Chez nous, pays devenu membre du G moins 100, les abbou, jbéli, marzougui, laarayedh, taboubi et tous les autres saltimbanques du trium trika, avaient quant à eux, inventé le slogan : "travaillez moins gagnez plus et vivez mieux".
Bien entendu, c'était des promesses préélectorales avant les élections de 2011.
Malheureusement pour notre frêle économie, ce n'était pas tombé dans l'oreille de sourds.

Voilà ou on en est.
Salutations.




HAtemC
| 13-01-2019 12:56
Mes meilleurs v'?ux pour l'année !!!

C'est le combat du pragmatisme contre l'idéologie ...

Tu sais mieux que moi que cette mesure à des conséquences économiques désastreuses '?'
On se met en décalage avec le Week end universel qui est le samedi et dimanche '?'
Les opérateurs économiques dans le monde chôment le samedi et dimanche '?'

Abbou est un populiste qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, la patrie pour lui n'a aucun sens et s'en fout si le pays met la clef sous la paillasson, il s'en fiche des générations futures, ses enfants ne seront pas dans le besoin vu les milliards qu'il s'est mis de côté '?' par cette mesure il voulait s'attirer a bienveillance des islamistes et autres prédicateurs, imams '?'.et envoyer un message, marquer une rupture avec l'ancien colonisateur ...

La majorité du peuple est inculte, analphabète et illettré, lui expliquer que chômer le vendredi est pénalisant pour notre économie, il ne le comprendra pas et nous traiterait d'islamophobe ...

Ce changement s'il est généralisé, ne servira pas l'intérêt de la nation;

Les places financières sont ouvertes du lundi au vendredi, or dans les pays musulmans et la plupart sont sur le modèle proposé par ce Abbou, elle sont ouverte du lundi au jeudi '?'

La Tunisie se coupe du monde une journée entière et de ses principaux partenaires économiques et commerciaux avec lesquels nos relations seront limitées à 4 jours ouvrables '?' nous ne sommes plus en phase avec nos partenaires, à temps plein, 5 jours et plus par semaine '?'

On abandonne le Week universel pour plaire aux islamistes .. faut maintenant savoir ce que l'on veut par ces mesures inadaptées et surtout imposées alors qu'on nous agite la démocratie '?' c'est une mesure unilatérale et sans consultation '?'

Cette journée chômée coute à la Tunisie 1 point de croissance voir plus en comptant les jours chômés'?' cette perte coïncide avec des emplois en moins '?'

Les économistes Tunisiens devraient estimer cette perte de croissance et la présenter aux Tunisiens '?' ILS N'OSERONT PAS autrement ils seraient traités de tous les noms d'oiseaux ...

La Tunisie se coupera des opérateurs et partenaires économiques le vendredi, soit 4 jours par mois et 48 jours dans l'année sans oublier le ralentissement des 30 jours du mois de ramadan, notre économie s'arrête les après midi au mois de ramadan, autrement dit 15 jours de perte, les 6 jours chômes pour les 2 Aids ...on nous rajoute cette fameuse journée de la Merdolution, + les 10 fériés du mouled, de l'indépendance etc '?'.

Autrement dit on se coupe du monde au bas mot 80 jours ouvrés par an '?' j'aimerai connaitre une estimation du manque a gagner pour la Tunisie et le nombre d'emploi créés '?'.

Voilà ce que les populeux proposent pour la Tunisie '?' HC

Citoyen_H
| 13-01-2019 04:43
Ils ont été, et ils le sont toujours, les champions incontestables du populisme et de la démagogie.

Les esclandres loufoques de l'ogresse par son physique, tenant goal à la basse cour nationale depuis 2011, ne sont qu'un avant goût du plan diabolique, des futurs Bonnie and Clyde du pays.

Il est clair et net que la horde sans égale, des fainéants congénitaux peuplant notre contrée, n'a de yeux que pour le couple des bouffons abbou, de l'ex-vitrioleur d'innocentes femmes et enfin de l'ex-boucher du syndicat qui a hissé notre NATION en tête du hit parade universel des grèves, en deux temps trois mouvements.

Mettez en facteur, l'apport personnel de chacun de ces médiocres crapules et mesquins personnages depuis que les brouettistes bagla-liha ont accédé à des postes de responsabilité, bien au delà de leur moyen, et vous vous retrouverez avec du vent, rien que du vent.

Si le vent généré par ces quatre pingouins était exportable, la Tunisie deviendrait certainement, le pays le plus riche de la planète.

Allah yarhamna

HatemC
| 12-01-2019 23:53
LA Tunisie s'aligne sur l'arabie maudite '?' le wahabisme s'installe durablement en Tunisie '?' Abbou n'est qu'un imbécile sans envergure '?' un crétin du panarabisme ... HC

Amazigh Tunisien
| 11-01-2019 21:21
RBH ne cherche pas et ne fatigue pas tu va jamais trouver la réponse. entre toi Mohamed Abbou une année lumineuse de savoir

Aksel
| 11-01-2019 19:46
Demain samedi premier yennayer 2969 bonne année a tous les amazighs du monde

DHEJ
| 11-01-2019 18:42
Ce n'est pas Mohamed ABBOU mais le FMI.

MFH
| 11-01-2019 17:30
On dit "on n'a rien sans rien". Il faut donc travailler dur pour arriver à ses fins. En travaillant sur on peut devenir riche. Tous les pays développés ont appliqué ce principe. Chez nous , depuis l'arrivée des islamistes,, la notion de travail a quelque peu changé.Avant on travaillait 5 jours et demi la semaine. Fait unique au Monde,en 2012 et pour faire plaisir à ses sujets. l'Etat leur offre une journée supplémentaire de ...repos. Sans compter les grèves, l'absentéisme, les sit-i'n, les retards, le "t'karbine", et le temps qu'on passe au travail sans rien faire parceque réellement il n'y a rien à faire, tout cela va sans dire, est rétribué grâce aux crédits internationaux. On n'a pas à se plaindre , Hamdou lillah.

A lire aussi

Lors du Quotidien du lundi 18 mars 2019 sur TMC, Yann Barthès a tancé Facebook et ses équipes à

19/03/2019 9:20
1

En réponse à l’indignation causée par la décision du ministère de l’Equipement de repeindre en gris

18/03/2019 19:34
14

Les piliers sous le pont de la République étaient revêtues d’œuvres d’art réalisées par une centaine

15/03/2019 20:02
5

Le changement du nom de la rue Ibn Arabi située à Mutuelleville à Tunis a déclenché une polémique

14/03/2019 12:49
18

Newsletter