Brahim Debbech : la LF 2018 portera atteinte au secteur de l’automobile !

Businessnews.com.tn | publié le 11/12/2017 16:14

 

Brahim Debbech, président de la Chambre des concessionnaires automobiles, a affirmé, aujourd’hui, lundi 11 décembre 2017, la grande importance du secteur automobile, puisqu’il assure, pratiquement, 45% des recettes des exportations et ne représente que 6% des importations.

 

Par ailleurs, M. Debbech a indiqué que certaines mesures de la LF 2018, sont de nature à porter atteinte au secteur, dans la mesure où certains citoyens ne pourront plus prétendre à l’acquisition d’une voiture vue les prix qui seront pratiqués.

 

Ainsi, M. Debbech, a évoqué l'augmentation de la taxe sur la consommation d'une moyenne de 25%, ainsi que des droits de douanes d'un montant de 10 à 15% imposés aux véhicules légers et utilitaires, outre les taxes sur les pièces de rechange.

 

S.H

Brahim Debbech : la LF 2018 portera atteinte au secteur de l’automobile !

publié le 11/12/2017 16:14

 

Brahim Debbech, président de la Chambre des concessionnaires automobiles, a affirmé, aujourd’hui, lundi 11 décembre 2017, la grande importance du secteur automobile, puisqu’il assure, pratiquement, 45% des recettes des exportations et ne représente que 6% des importations.

 

Par ailleurs, M. Debbech a indiqué que certaines mesures de la LF 2018, sont de nature à porter atteinte au secteur, dans la mesure où certains citoyens ne pourront plus prétendre à l’acquisition d’une voiture vue les prix qui seront pratiqués.

 

Ainsi, M. Debbech, a évoqué l'augmentation de la taxe sur la consommation d'une moyenne de 25%, ainsi que des droits de douanes d'un montant de 10 à 15% imposés aux véhicules légers et utilitaires, outre les taxes sur les pièces de rechange.

 

S.H

Commentaires (4) Commenter
Du grand n'importe quoi !
Professeur de droit
| 12-12-2017 04:34
il n'y a aucun amalgame à faire entre le "secteur automobile" tunisien ( constitué des performants industriels, exportateurs des composants automobiles et sous-traitants de l'industrie européenne et les distributeurs de voiture (concessionaires) simples commerçants souvent spéculateurs. Du grand n'importe quoi !
Je ne savais pas que Leoni, Draxelmaier ou Misfat sont des concessionnaires automobiles
Forza
| 11-12-2017 20:43
;-)
l'économie tunisienne serait elle à 50 % automobile ?
Mohamed Djerbi
| 11-12-2017 19:45
Mr Dabbach prétend que les importations automobiles representent tout juste 6 % du total de nos achats à l'étranger. Veut il nous faire avaler que les glibettes turques representent plus que les voitures.
Il avance que les exportations de pièces auto representent 45 % du total.
Peut il éclairer l'opinion publique en dévoilant les sources de ses déclarations ?
A écouter ce Monsieur, on dirait que la Tunisie n'exporte rien et qu'il n'y a pas de produits agricoles, de produits chimiques, mécaniques, électriques à moins que tout est devenu pièces auto
Egoistes
Tunisie
| 11-12-2017 18:57
Chacun pense à ses propres intérêts, tous égoïstes: entrepreneurs, politiques, dirigeants, syndicats... Personne ne pense à notre pauvre Tunisie. Dommage que la doctrine est marché ou crève aujourd'hui dans notre pays.
Votre commentaire
(*) champs obligatoires
Conditions d'utilisation
Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction.
La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.
Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.
Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

» Cliquer ici pour lire les conditions d'utilisation et les règles de mod�ration